Belle 28e place pour Beatriz Neila du BCD Yamaha MS Racing Team

Double Top Five pour le bLU cRU au difficile week-end de Magny-Cours

Andy Verdoïa et Galang Hendra Pratama, deux pilotes Yamaha R3 bRU Challenge, ont surmonté des conditions difficiles à Magny-Cours pour terminer l’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIM Supersport 300 2019 parmi les cinq premiers.

La pluie ayant perturbé les essais et les qualifications vendredi et samedi, et une adhérence notoirement imprévisible sur le mouillé à Magny-Cours, les six pilotes de la Yamaha R3 bLU cRU Challenge ont dû surmonter de nombreux obstacles sur le circuit français, ainsi que des chutes dans des conditions incroyablement difficiles. leurs progrès.

Le héros local, Andy Verdoïa, s’est écrasé en FP1, l’obligeant à rester à l’écart de la deuxième, mais s’est ensuite écrasé de nouveau dans les conditions mouillées de la FP3. Malgré ce handicap, le jeune français a superbement réussi à se qualifier en première ligne de la grille, à la troisième place.

Galang Hendra Pratama a été victime d’une grosse chute en deuxième position, mais le jeune Indonésien s’est ressaisi lors des qualifications pour prendre la quatrième place à la tête de la deuxième ligne de la grille de la course WorldSSP300, qui comptait 12 tours.

Les conditions mitigées des qualifications ont été difficiles pour Jacopo Facco, Kevin Sabatucci, Beatriz Neila et Finn de Bruin, qui ont tous dû relever le défi de la course de la dernière chance pour s’assurer leur place sur la grille du dimanche lors de la course WorldSSP300. De Bruin a été contraint à l’abandon avant le départ en raison d’un problème technique au tour de reconnaissance , mais ses trois coéquipiers de la BLU cRU ont tous réussi à se classer parmi les six premiers afin de s’assurer leur place sur la grille pour l’épreuve principale de dimanche.

Dès le début de la course de 12 tours, Verdoïa et Galang Hendra ont été impliqués dans une bataille à cinq pour la victoire, les protagonistes échangeant leurs places dans presque tous les coins. Blessé à l’épaule lors de sa chute en FP2, Galang Hendra a été contraint d’abandonner le combat pour la victoire mais a tenu le peloton de tête pour terminer cinquième, laissant Verdoïa se battre à l’avant.

Le jeune Français a mené le peloton au début du dernier tour mais a été dépassé par ses trois poursuivants, qui ont réussi à tenir le drapeau à damier pour s’emparer du podium, Verdoïa manquant la marge la plus étroite. terminer quatrième de sa course à domicile.

Les trois coureurs restants de la BLEU ont été gênés par leurs positions de départ au fond de la grille ou dans la voie des stands dans le cas de Sabatucci, mais tous sont allés intelligemment pour terminer la course et acquérir une expérience précieuse lors de leur première saison WorldSSP300.

Sans titre
Andy Verdoia, BCD Yamaha MS Racing – P4

« Quel week-end fou à Magny-Cours! J’ai chuté dans mon premier tour dans les conditions difficiles de la FP1 et j’ai beaucoup souffert, alors j’ai décidé de rester à l’écart de la FP2 pour récupérer. La FP3 de samedi n’a pas mieux Je me suis écrasé à nouveau dans mon premier tour et j’ai raté le reste de la session. Je savais que je devais rester calme et essayer d’améliorer chaque tour de qualification. Je menais la session jusqu’au tout dernier tour, mais finissais par me qualifier au premier rang en P3. Dimanche, la piste était complètement sèche. Après un bon échauffement, je me sentais confiant pour la course, j’étais dans le groupe de tête et je me battais pour la victoire jusqu’à la toute fin. C’est très important à Magny-Cours et je me suis fait doubler par trois coureurs. Enfin, j’ai franchi la ligne d’arrivée à la quatrième place de ma course à domicile, j’ai hâte d’être à Qatar,où j’espère continuer la bataille pour finir deuxième du championnat. « 

Sans titre
Galang Hendra Pratama, Semakin Di Depan Biblion MotoXRacing Yamaha – P5

« Les conditions d’entraînement et de qualifications à Magny-Cours étaient difficiles, mais j’étais dans le top cinq à chaque session et j’en étais heureux. Dimanche, c’était sec pour l’échauffement et la course, ce qui était un gros défi pour L’équipe et moi-même avons trouvé une bonne configuration, mais nous l’avons fait. La course a été difficile. J’ai eu une belle bagarre dans le groupe de tête, mais j’ai reculé à deux tours de la fin, j’ai eu beaucoup de peine à l’épaule après une grosse chute en FP2. Mais j’ai réussi à me classer dans le top cinq et, dans les circonstances, je suis content de cela. « 

Sans titre
Kevin Sabatucci, Team Trasimeno Yamaha – P24

« Le week-end de Magny-Cours a été l’un des plus difficiles de la saison pour moi. Après trois top dix et la victoire à Donington Park, il était difficile de venir en France et de tant se débattre avec les conditions météorologiques et la moto. I dans les conditions difficiles de la FP1, samedi, nous devions passer à notre quatrième moteur cette saison, ce qui m’a obligé à prendre le départ de la course de dimanche par la voie des stands. 24ème position, ce dont je suis évidemment loin d’être satisfait. Je tiens à excuser tous les collaborateurs de Yamaha pour ce week-end, car nous n’avions pas réalisé notre véritable potentiel en course. « 

Sans titre
Beatriz Neila, BCD Yamaha MS Racing – P28

« Magny-Cours n’était pas le week-end de course que j’espérais, car j’avais hâte de m’appuyer sur l’excellent résultat que j’avais eu la dernière fois à Portimão. Les conditions étaient vraiment difficiles avec la météo de vendredi, je n’ai pas eu une bonne J’ai bien commencé samedi, mais les qualifications ont été difficiles et je me suis battue pour une place dans la grille de la course de la dernière chance. J’ai beaucoup appris dans cette course, avec une arrivée dans le top six qui m’a assuré de Ce fut une course difficile à la fin, parce que j’avais commencé trop loin sur la grille, mais c’était aussi une autre occasion de gagner de l’expérience. Un week-end difficile sur ce qui était une nouvelle piste pour moi mais, encore une fois, j’ai beaucoup appris. Maintenant, je dois continuer à travailler! « 

Sans titre
Jacopo Facco, Semakin Di Depan Biblion MotoXRacing Yamaha – P30

« Pour moi, le week-end de Magny-Cours était un événement à oublier. Le but était d’améliorer chaque tour, mais en France, nous sommes allés un peu en arrière. Les conditions étaient très difficiles et je n’ai pas réussi à me qualifier pour les qualifications. Je devais participer à la course de la dernière chance, mais la sixième place dans cette course était suffisante pour m’assurer un départ dimanche. C’était une course difficile à l’arrière de la grille, mais j’ai poussé aussi fort que j’ai pu et appris beaucoup, Même si le résultat n’était pas ce que j’espérais. Un week-end décevant, mais j’ai fait tout mon possible dans des conditions difficiles. « 

Sans titre
Finn de Bruin, Team Trasimeno Yamaha – DNS

« Ce fut un week-end décevant à Magny-Cours, dans une saison difficile. En rétrospective, il y a beaucoup de choses que j’aurais faites différemment. J’ai fait de mon mieux et beaucoup appris, mais je pense que je pourrais Je tiens à remercier Yamaha et le Team Trasimeno pour cette opportunité, leur soutien et leur confiance continue en moi. Nous verrons ce que la saison prochaine apportera, mais j’espère retrouver le vieil Finnois! « 

Alberto Barozzi, Superviseur de courses sur route Yamaha Motor Europe

« L’expérience est quelque chose que nous gagnons et c’est notre mission cette saison de faire en sorte que nos coureurs BLU cRU accumulent autant d’expérience que possible. À Magny-Cours, les coureurs ont eu beaucoup de mal à surmonter grâce au climat Les conditions changent pour chaque session et parfois même pendant une session, avec le bLU cRULes coureurs doivent composer avec une piste humide, une piste sèche et un mélange des deux en pratique et en qualifications, ce qui est stressant pour eux, mais leur apprend également beaucoup en peu de temps. Je suis fier de la façon dont ils ont géré les conditions difficiles et du fait que cinq des six pilotes se sont retrouvés sur la grille de la course principale, un seul ayant échappé à un problème technique qui n’était pas sa faute. La performance d’Andy en course a maintenu ses espoirs de finir deuxième du classement général lorsque nous nous dirigerons vers le Qatar pour la phase finale. Galang était également fort dans la course, se battant pour une place parmi les cinq premières malgré quelques douleurs à l’épaule causées par sa chute en FP2. Nos machines Yamaha YZF-R3 équipées de GYTR ont montré de bonnes performances en tête de la course, les équipes ont travaillé très dur pour réagir à la fois aux conditions changeantes et aux nombreux accidents qui en ont résulté, mais nous devons maintenant nous concentrer sur la phase finale au Qatar. Losail sera une nouvelle piste et une nouvelle expérience pour les coureurs du WorldSSP300, dont la plupart n’ont jamais piloté sous des projecteurs auparavant. « 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer