Wheels and Waves : Yamaha dévoile les 8 Yard Built

8 Yard Built en exclusivité aux Wheels and Waves

Huit nouveaux modèles customisés, sur base de XSR700 et XSR900 appartenant à la gamme Sport Heritage seront présentés en exclusivité sur le stand Yamaha aux Wheels & Waves 2017. Chaque moto a été imaginée par un préparateur moto, en collaboration avec un distributeur Yamaha européen et un magazine de customisation.

La gamme de vêtements Faster Son sera également vendue sur le stand Yamaha avec l’équipe commerciale de la concession RAFF MOTOS de Biarritz/Anglet.

Autre exclusivité à ne pas manquer sur le stand Yamaha : la SCR950 « Milady » spéciale W&W réalisée par le concessionnaire Liberty Yam (Boulazac).

Dans la lignée des valeurs clés du programme Yard Built, les huit projets proviennent d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne, du Portugal, de Grèce, de Suisse, du Royaume-Uni et de France. La philosophie Yard Built de préparation, sans modification majeure du cadre, ni du moteur, reste la même. La mise en œuvre est facilitée par la capacité des XSR à intégrer les personnalisations sans perdre leur capacité à faire vivre une expérience de conduite intense et saisissante.

« Pour nous, ce projet est fascinant », commente Cristian Barelli, Coordinateur marketing chez Yamaha Motor Europe. « Tandis que la plateforme Yard Built continue d’évoluer et s’implante dans différents pays à travers l’Europe, les créations sont de plus en plus personnelles. Les réunir de cette façon représente une formidable occasion d’observer en un seul lieu, la force et le côté fun des XSR, ainsi que les approches différentes des constructeurs selon les pays.
Chaque modèle affirme également haut et fort une simple chose. La XSR est facile à personnaliser. Elle offre des possibilités presque illimitées d’obtenir une moto unique, tout en continuant d’offrir une expérience de conduite digne d’une moto traditionnelle. »

Yamaha Motor Italie a choisi de collaborer avec les préparateurs OMT GARAGE, et les partenaires média Ferro Magazine sur la XSR900. Leur objectif était de transformer leur machine XSR en « scrambler hautes-performances » afin de démontrer sa polyvalence.
« La XSR constitue une base idéale pour la customisation », affirme OMT. « Derrière son style classique se cache une âme agressive. Il y a matière à s’amuser. Nous aimons le bloc moteur, tellement compact et musclé, et la conception du cadre. Juste un polissage élégant et le tour est joué. « Le mieux est l’ennemi du bien » : voilà notre philosophie. »
Et Ferro Magazine d’ajouter : « Notre scrambler XSR900 est vraiment un tout nouveau concept. Chez Ferro Magazine, nous pensons qu’une moto spéciale doit être belle, étonnante et rebelle. La collaboration avec OMT Garage était une expérience unique ; les frères Troiano, quant à eux, savent allier esprit pratique et vision. Ils sont déterminés à atteindre l’objectif tout en repoussant les limites : c’est le bon état d’esprit à avoir pour réaliser ce défi que Yamaha Italie et nous-mêmes leur avons proposé, à savoir réaliser une Yard Built ambitieuse pour le public fin connaisseur des Wheels & Waves. »

Yamaha Motor Allemagne s’est tourné vers une référence de l’univers Yard Built que nous ne présentons plus : le préparateur culte Marcus Walz de WalzWerk Motorcycles. Marcus connaît la philosophie Yard Built pour avoir déjà livré une Yamaha XV950 baptisée « El Raton Asesino » pour le programme deux ans auparavant. En partenariat avec CustomBike Magazine, les collaborateurs ont choisi la XSR700 pour construire une moto de style Tracker. Pour Marcus Walz, « la XSR700 est la moto parfaite pour les loisirs ». « Elle est super légère, super maniable et bien équilibrée. C’est une base de rêve pour une moto custom super cool ! »
« C’est merveilleux de voir le chemin parcouru par la plateforme Yard Built, et le nombre de motos Yamaha customisées depuis le début », poursuit CustomBike. Nous sommes le magazine traitant des motos customisées le plus ancien d’Europe, et en tant que tel, nous avons hâte de suivre et de voir le résultat final du Yard Built de cette année avec Marcus Walz. C’est pourquoi nous avons décidé de raconter la préparation de la Yard Built Yamaha XSR700 de WalzWerk, que vous pourrez suivre dans les trois prochains numéros de notre magazine. »

Yamaha Motor Spain a choisi les préparateurs Cafe Racer SSpirit, confiant dans la capacité de ses maîtres-artisans à concevoir quelque chose de vraiment unique. Ils ont opté pour la XSR700 et conçu, à leur façon, une moto emblématique et moderne qui rend hommage aux motos de course des années 1970 et 1980 : un véritable Café Racer.
« L’objectif était clair », ont confirmé les préparateurs. « Nous souhaitions construire quelque chose de totalement différent. Pas nous contenter de simples modifications, mais une personnalisation complète. Notre objectif était de préparer une moto « de course » inspirée des années 1970-80, avec une selle mono place, un guidon abaissé, un échappement racing, tout en prenant en compte les spécifications nécessaires pour que la moto puisse être conduite légalement dans la rue. » « Pour mettre l’accent sur le côté « course », nous avons baptisé cette préparation « XS700-R », R pour Racing.
Une fois l’intégralité du carénage, de la selle, des optiques et des accessoires retirés, nous avons réfléchi sur la manière de mettre en place le kit imprimé en 3D sur le cadre. Nous avons commencé ensuite le travail sur le carénage, en adaptant les pièces métalliques afin de reproduire l’allure finale du réservoir et de la selle monocoque. Une fois la simulation validée, au lieu de continuer le processus, traditionnellement en « fibre de verre », nous avons contacté une entreprise d’impression 3D (Tumaker 3D) pour le scan et l’impression du kit de carénage. Tout sera élaboré en 3D, sauf la base de la selle qui nécessite une rigidité trop importante. Maintenant que le kit complet est scanné et prêt à l’impression, nous avons pour intention de le proposer au public avec des instructions de montage. Ce sera facile à monter et « prêt à l’emploi ». »

Yamaha Motor Portugal a également choisi de tirer parti de la facilité avec laquelle la XSR700 peut être transformée, en réalisant un tracker polyvalent. Le distributeur s’est associé aux préparateurs locaux The Maria Riding Company pour réaliser ce projet et lui conférer un aspect Yard Built avec un nom qui fleure bon l’aventure : « The Orbiter ». « The Orbiter représente une nouvelle approche par rapport à une moto tout terrain classique », s’enthousiasment-ils « Une moto conçue pour découvrir et explorer de nouveaux terrains, en liberté et en s’amusant. Le moteur de 689 cm3 et son châssis léger combinés à une fourche plus réactive donnent du répondant. Cette machine est facile à conduire sur les terrains et chemins inexplorés. » « Épurée et transformée pour mettre à profit tout le potentiel d’agilité des XSR, l’Orbiter est parfaitement adaptée aux missions de reconnaissance sur des terrains accidentés et inhospitaliers. Pour le design, nous nous sommes inspirés des robots d’exploration spatiale et d’équipements militaires, le tout mélangé à un esprit motocross vintage, pour un aspect général original et sportif. »

En Grèce, le distributeur Yamaha Motodynamics s’est tourné vers l’un des gagnants de la compétition Yard Built de l’an dernier, Jigsaw Customs. Ils avaient déjà déchaîné les passions avec leur transformation de la XJR1300 en été 2016. Motodynamics savait donc que cette nouvelle préparation était entre d’excellentes mains. Jigsaw Customs a pris un chemin différent avec la XSR700, s’inspirant des flat trackers américains des années 1970. « Nous nous sommes inspirés de la TZ750 de 1975. Notre concept consiste à ajuster le cadre, le moteur puissant et les dimensions compactes d’une XSR700 aux normes des flat trackers américaines. La XSR est complètement désossée, et on lui ajoute des roues 19’’, des pneus flat track, un habillage compact créé à la main aux couleurs vives rappelant les années 1970 et on abaisse le centre de gravité afin qu’il touche quasiment le sol. »

Le distributeur Yamaha suisse Hoestettler s’est associé à un nom reconnaissable entre mille pour quiconque s’est aventuré près d’un salon de customisation de ces deux dernières années : Young Guns Speed Shop. Ces jeunes et talentueux préparateurs se sont efforcés de réaliser leur vision d’un tracker des temps modernes à partir de la XSR700.
« Notre objectif est de concevoir une moto qui garde l’esprit que Yamaha a insufflé à la XSR700 : une conduite simple et légère, pratique pour la vie de tous les jours ». « Yamaha a conçu une base géniale et simple du côté technique. Nous avons voulu la conserver et continuer sur cette lignée. Nous ne souhaitons pas nous écarter de l’intention des ingénieurs Yamaha pour cette moto, nous souhaitons juste y ajouter les meilleures pièces du marché, telles que les roues Borani, un système de freinage Nissin et, bien sûr, l’excellent système d’échappement Akrapovič qui a été conçu spécifiquement pour la XSR700. »
« Nous voulons surtout préparer une street tracker fonctionnelle, avec de l’allure et du style, ainsi que des pièces d’exception, un ECU et un système ABS repositionnés, un réservoir en aluminium, une selle et une plaque d’immatriculation éclairée. »

Yamaha Motor UK n’a pas hésité lors du choix de partenaire pour leur moto customisée : il s’agit des préparateurs custom réputés Down & Out Motorcycles. Ils ont également convié Bike Magazine, et ont travaillé ensemble sur la XSR700 pour créer une machine au summum de la praticité, dédiée à l’aventure urbaine.
Le partenaire média Bike Magazine a déjà un long historique de projets custom. Ils étaient donc ravis de se retrouver à collaborer sur un projet aussi amusant, et comptent même faire quelques tours d’essais une fois la machine terminée.
« La XSR est tellement moderne », a expliqué Down & Out Motorcycles. « Yamaha a tout compris dès le départ, cela représente un défi d’améliorer cette moto. Mais le résultat est à la hauteur de nos espérances, et les gens peuvent facilement copier ce style ou y emprunter les idées qui les intéressent. »

Enfin, en France, Yamaha Motor France a emprunté la vision créative de George Woodman pour marquer la XSR700 de sa patte afin de concevoir une machine unique ornée de bois.
« Le mood board défini par Yamaha m’a inspiré, et a mis en valeur le lien entre la musique et les motos », indique George. « Les lignes et la finition des guitares Revstar collent parfaitement à une Café Racer. Les différences subtiles de matière entre le vernis, les surfaces brossées et le bois m’ont été inspirées directement de deux des guitares de la gamme Revstar. Pour nous, les guitares sont des objets d’art et de performance, et nous avons voulu recréer cet esprit avec cette XSR700 « HANKO » en mélangeant nouvelles technologies et style vintage, en combinant les matériaux modernes et le bois. Ce concept est celui une performance profonde, habillée de fonctionnalités élégantes qui attirent l’attention. Nous ne dissimulons pas la machine, au contraire, nous mettons en valeur et rendons hommage à ses plus belles fonctionnalités. »

Les huit préparations finalisées, une par pays, seront dévoilées aux Wheels & Waves 2017 à Biarritz.

Comments

comments