XSR900 Faster sons : Elle cache bien son jeu : Adrénaline et Caractère moteur au RDV !

24h_moto_2016_facebook

XSR900 Faster sons : Elle cache bien son jeu : Adrénaline et Caractère moteur au RDV !

De nos jours où l’on vit dans un monde sous pression, il est clair que l’on aime lâcher la bride et tailler la route au guidon d’une moto « Life Style». Ce bijou esthétique au moteur survitaminé devrait séduire les motardes en quête d’adrénaline, et de sensations.

YAMAHA_XSR900-355

Bien qu’elle soit plus néo que rétro, c’est une moto au guidon de laquelle, on a un feeling certain, et une bonne dose d’adrénaline grâce à son moteur joueur. Vous allez voir, que selon les modes, elle en a sous le réservoir et qu’elle adore faire des wheeling.

Sous sa fausse modestie, aux couleurs de l’identité familiale de Yamaha 60e anniversaire, la XSR900 affiche une apparence trompeuse car au premier coup d’œil, on est immédiatement attiré par la beauté générale de cette nouvelle XSR900.  On remarque immédiatement le réservoir de 14l, avec la forme des jambes dessinées, les caches aluminium, et l’asymétrie du bouchon d’essence. Des premiers détails qui donnent immédiatement le ton ! Le passé est lui aussi bien présent avec le compteur aux formes arrondis et d’une simplicité de lecture parfaite, les jolies vis choisies et le cash carter à l’effet miroir. On retrouve l’hommage aux motos sportives emblématiques de l’histoire de Yamaha avec les diabolos qui rappelle bien le côté « Passion, Racer et Sport ». Au niveau des finitions de la belle, on aperçoit la qualité et le travail des designers notamment avec le pot trop mignon, et le gros radiateur qui vient encercler élégamment la partie mécanique et le moteur. Enfin, la selle biplace avec surpiqûre, les caches de réservoir et les garde-boue avant et arrière, ou encore le support de phare en aluminium viennent sublimer l’ensemble.

Au niveau des coloris, ils affichent un trait de caractère bien différent. Le bleu est magnifique et discret alors que le coloris 60e anniversaire demandera peut-être plus de confiance en soi pour l’assumer. A noter que de nombreux accessoires sont disponibles pour transformer le XSR900 en version Café Racer ou en Touring.

La XSR900 perche assez haute (830 mm, soit 15 mm de plus que sur la MT-09), et la rend inaccessible aux plus petits gabarits (1m66), de par, la nouvelle longueur et largeur du réservoir. En effet, les deux points cumulés, risque de poser problème au niveau des pieds au sol mais aussi au niveau des bras pour attraper le guidon !

Le poids de 195kgs, tous pleins faits, est raisonnable. On ne le sent ni à l’arrêt ni élancé grâce à l’ergonomie de la bécane. La position est la même que la MT09, on est un peu plus sur l’avant mais on retrouve ce triangle d’équilibre bien pensé.

Au fil des kilomètres, on prend confiance, on sent libre et on apprécie le moteur du XSR900. On ressent clairement l’optimisation et la facilité d’utilisation grâce aux réglages précis de la cartographie.

YAMAHA_XSR900-340

Un autre point fort de la XSR900, c’est la suspension Monocross. Elle est vraiment agréable car on l’a sent vivre, agir et réagir. Elle met vraiment en confiance. Du coup, associée à la fourche inversée de 41mm réglable, la moto répond bien et sainement. A la réacceleration en sortie de courbe on sent la justesse du réglage. En virolos elle est maniable, souple, et réactive. La présence de l’embrayage anti-dribble assisté permet d’absorber le couple sur les rapports descendant, et accentue « les bonnes sensation de conduite ». Quant aux freinages souples ou appuyés, on les a trouvé efficaces, l’ABS joue bien son rôle. Et le Traction control qui offre 3 possibilités de réglages, s’avère vraiment efficace.

Et comme le point clef de cette moto, c’est son moteur trois cylindres… Il vaut mieux de bons réglages et de bons freins ! Car à l’accélération, on comprend immédiatement que sous ce charme indéniable, il y a un vrai moteur ! Elle est violente en mode « A », bien plus détendue en mode « B » et parfaite en mode « Standard » si on aime enrouler les virages avec finesse, et souplesse.  Si au contraire, vous êtes plus sauvage et agressive, et accro au Wheeling alors le Mode « A » est fait pour vous.

Quoi qu’il en soit, la tenue de route en générale, est bonne, à haute ou faible vitesse. La stabilité sur l’angle, le changement d’angles et sur les freinages appuyés est pas mal du tout. Sur un rythme normal, le châssis de la XSR900 se montre facile et agréable mais sur un rythme soutenu, vous aurez vite l’impression de décrocher de l’avant à la remise des gazz en sortie de courbe. Cette sensation reste une sensation, car l’avant est bel et bien collé au plancher, l’expérience et les techniques de pilotage seront vos meilleurs amis pour amener la belle à un rythme élevé.

Ce nouveau 847 cm3 de 115 chevaux prend les tours rapidement. C’est d’ailleurs ce que l’on vous disait plus haut, elle cache bien son caractère joueur et agressif. La poignée d’accélérateur va vite vous titiller et il faudra savoir rester prudente et jeter un œil au compteur qui s’affole ! Les vitesses prises frôlent rapidement des vitesses indécentes sur route.

Il faudra donc apprendre à l’apprivoiser car Yamaha a fait le choix de conserver cette attaque brutale et violente en début d’accélération. Alors une fois le bon dosage trouvé, le ton est donné, le pilotage est coulé, enroulé, et très agréable.

YAMAHA_XSR900-324

Astuce : Il est possible d’ajuster l’amortissement en détente à l’avant et l’amortissement en précharge et en détente à l’arrière, pour un contrôle total de la machine ou pour avoir la possibilité de rabaisser la moto en jouant avec la précharge de l’amortisseur

Prix : XSR 900 version « 60e anniversaire » à 9 999 € (coloris jaune et noir) ou les modèles en coloris standard (bleu ou gris) à 9 699 €.

Disponibilité : Février 2016

Fiche technique :

Moteur : 847 cm3, 4 temps, 3-cylindres en ligne, alésage 78 mm x course 59,1 mm, refroidi par eau, 2 ACT et 4 soup./cyl., taux de compression 11,5 : 1, injection électronique, 6 vitesses, démarreur électrique, transmission par chaîne, homologué Euro4
Puissance 115 ch (84,6 kw) à 10 000 tr/min, couple 8,75 daN.m à 8 000 tr/min

Partie-cycle : cadre type diamant en alu coulé, fourche inversée diam. 43 mm / déb. 137 mm, réglable en précontrainte et détente ; mono amortisseur AR réglable en précontrainte / déb. 130 mm, freins AV 2 disques diam. 298 mm / étriers 4 pistons – AR disque diam. 245 mm / étrier 2 pistons, ABS de série, pneus AV 120/70-17 – AR 180/55-17

Gabarit : longueur 2 075 mm, largeur 815 mm, hauteur 1140 mm, empattement 1 440 mm, chasse 130 mm / angle 25°, hauteur de selle 830 mm, garde au sol 135 mm, réservoir 14 litres, poids tous pleins faits 195 kg (constructeur)

Performances : vitesse maxi 229 km/h (compteur), conso moyenne de l’essai mini à 4,9 l./100 km, maxi à 6,8 l/100 km

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer