Women’s Cup 2017 : des nouvelles de Nadège Orhand

Nadège : Une Course, un combat, une joie et un réel défi physique

Ce week-end, au guidon de sa GSXR 750, Nadège Orhand #81 participait pour la seconde fois à la Women’s Cup, la seule compétition moto Française 100% féminine organisée par la FFM. Atteinte d’une maladie évolutive, la spondylarthrite ankylosante, diagnostiquée en 2007, cette pilote force le respect par son courage, son esprit de compétition et sa gentillesse.

Nadège ORHAND Women Cup s 2017 Le Mans

 

Nadège Orhand grille depart finale B women's cup 2017« Il y a 10 ans, je n’aurais jamais cru pouvoir être là aujourd’hui », nous dit-elle sur le paddock de la Women’s Cup 2017.  « J’avais très mal, je me déplaçais avec difficulté avec une canne, voir un fauteuil. Il semblait impossible que je remonte un jour sur une moto. En plus, je venais de rencontrer Sylvain, mon compagnon, c’était très dur… Et puis, avec le bon cocktail de médicaments et de longues séances de kiné, j’ai retrouvé de la mobilité. La moto me manquait tant !! J’ai demandé à Sylvain de m’emmener derrière. Au départ 10 minutes, puis 20 … j’avais mal. Souvent je descendais les larmes aux yeux devant les copains mais je me suis accrochée. Et aujourd’hui JE SUIS LA !!! »

 

En 2012 Sylvain se met à la piste. L’idée taraude Nadège Orhand qui finit par craquer en 2015 avec l’appui sans faille de son compagnon. Cette année la Team #81 était constituée de Nadège au guidon, Sylvain dans le rôle du coatch et Camille Vallée, pistard bien connu des Rennais sous le nom CamCam#35, et Jérémie dans celui des mécanos. Pour se préparer Nadège a fait le stage de mars de la FFM sur le circuit Bugatti et a beaucoup travaillé physiquement avec Kiné et renforcement musculaire.

A la première session de qualification, jeudi 13 avril, Nadège n’était pas contente de son résultat : 16 ième temps avec 2.06.888 « Je suis capable de mieux que ça !! » Effectivement le lendemain, malgré une mauvaise nuit, elle se place 9 ième en tournant en 2.05.252. Elle est donc qualifiée pour la Finale B de la première manche de la Women’s Cup qui se déroule l’après-midi. La pression monte au fur et à mesure que les heures passent mais Nadège garde le sourire. Un dernier câlin à son homme, une parole gentille à ses mécano et … Nadège s’élance de la pré-grille du paddock de la Women’s Cup pour rejoindre la grille de départ située devant la ligne des stands du circuit Bugatti. Son équipe cavale pour la rejoindre. Tour de formation, tour de chauffe, une pilote pense être déjà en course, elle se rend compte de son erreur, prend les freins et … glisse en emmenant Nadège dans sa chute. Terrible vol plané pour le pilote #81 dont l’air-bag se déclenche. Tout le monde est très inquiet. Le choc a été violent et que Nadège reste sur le ventre. Heureusement, plus de peur que de mal, la pilote s’en sort avec des contusions. Mal partout, très déçue, Nadège Orhand rentre au paddock. « C’est le jeu » nous dit-elle en essayant de sourire. Elle sait pourtant que cette chute, elle va la payer encore plus chère qu’un autre pilote. Ça ne l’empêchera pas de revenir, on le sait. On est pilote, ou on ne l’est pas !!

Toute l’équipe du Mag lui tire son chapeau et lui souhaite un rétablissement aussi rapide que possible !!

Nadège ORHAND pilote #81 women s cup Le Mans 2017

Crédits photos : Nadège Orhand / Fille Au Guidon

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer