TRDS 2016 / Lydia Truglio Beaumont : Etape Marathon, étape bonheur

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko

Trophée Roses des Sables 2016 / Lydia Truglio Beaumont : Etape Marathon, 2 jours en totale autonomie ! 378,2 km dont 354 km de spéciales

Classement : 2e moto

Le grand moment de solitude dès le réveil. L’étape Marathon, c’est deux jours en totale autonomie, un bivouac sous les étoiles et près de 400km de spéciale ! 

La veille au soir au retour de l’étape de nuit, j’ai préparé ma belle Africa Twin, puis je l’ai chargée comme un mulet de 10 litres d’eau, de nourritures mais aussi d’une caisse à outils succincte, des fusées de détresse, de mes produits Motul, d’un duvet, d’une tente, d’un sous-matelas gonflable et de mon coussin. Indispensable le coussin 😉

Au réveil, je prends le temps de vérifier mon essence, d’installer mon road book dans son support, je vérifie les attaches de mes bagages et c’est parti ! En route pour de nouvelles aventures ! Youpi, je suis la femme la plus heureuse au monde à ce moment-là. Que du bonheur !

lydia-truglio-beaumont-2016-trophee-roses-des-sables-enfants-du-desert-honda-africa-twin-pilote-moto-femme-rallye-raid-pilote-moto-femme-rallye-370

Que demander de plus, j’ai un guidon entre les mains, des copines de voyages et une envie folle de parcourir les paysages les plus sublimes les uns que les autres au fur et à mesure des kilomètres. De plus, chaque jour, j’apprends un peu plus à piloter en tout terrain. Le rêve absolu, mon rêve absolu. Mon dieu, merci j’avais oublié ce qu’était le bonheur à l’état pur… Je vais encore faire des jalouses, et ce n’est pas grave.

Cette étape, je l’ai adorée, tant par mes moments de solitude, que par les moments de partage entre roses sur la piste et au bivouac improvisé le soir. J’ai eu la chance et l’honneur de rencontrer des femmes plus extraordinaires les unes que les autres. J’ai eu cette chance de vivre, le partage, la solidarité et l’entraide.

Cette étape m’a montré que l’humanité existe bien ! Et qu’en chacun d’entre nous, il y a ce héros ou cette héroïne, qui sait donner le meilleur d’elle-même, qui sait donner de l’amour sans rien n’attendre en retour.

Cette étape fut un moment magique et unique entre Roses (Evelyne, Audrey, Virginie, Mélissa, Nat, Nat, Stéphanie, Myriam, Séverine, Clara, Mag, etc, mais aussi Thierry et Bruno, deux bénévoles au top, et toutes les copines. Vous vous reconnaîtrez les filles).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Côté pilotage, c’est unique, j’en perds mes mots… avec l’émotion encore bien présente.

Exclusivement réservée aux femmes, il faut savoir que le Trophée Roses des sables, est une compétition, issue de la pure tradition des rallyes-raids africains. D’ailleurs, cette étape le confirme bien.

La première journée de l’étape marathon a été marquée par une succession de grands plateaux où se perdaient les pistes et parfois les caps. Ici, la végétation est rare, même si parfois surgit un îlot de verdure. On y croise des dromadaires, quelques troupeaux chèvres. Et toujours devant nous, cet horizon qui paraît si lointain. La deuxième journée, après une super soirée entre femmes, fut tout aussi enrichissante au niveau des paysages mais vraiment plus technique en terme de pilotage. Elle m’a offert un joli panel de terrains de jeux divers et variés (terre, sable, dunettes, rochers, cailloux, sols durs, oued)  j’ai adoré tout simplement et je me suis régalée à manier l’Africa Twin à chaque seconde. Elle et moi étions faite pour nous rencontrer et fusionner. Elle et moi c’est comme un duo de choc et de charme. Elle est ma complice et ma coéquipière parfaite. Fiable, robuste et performante, elle me permet de gravir chaque obstacle en toute sérénité. Elle me donne confiance et elle me permet d’affronter chaque étape de ce rallye-raid malgré son poids et sa grandeur. Je me la régale !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous donne rendez-vous pour la suite des aventures et la prochaine étape : l’étape Orientation, l’étape la plus dure et intense pour moi.

Un jour, une histoire, une étape

  1. De Clans au Maroc : l’aventure commence !
  2. 1er jour, 1ères étapes et 1er cap manqué !

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko

2 pensées sur “TRDS 2016 / Lydia Truglio Beaumont : Etape Marathon, étape bonheur

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer