Téléphone au volant : Réglementation, amende et retrait de points

Le téléphone au volant est interdit d’après l’article R412-6-1 du Code de la route mais aussi en moto !

L’utilisation du portable tenu en main en voiture ou à 2 roues, qu’il s’agisse d’un appel à l’oreille ou de l’envoi d’un SMS, est une infraction sanctionnée d’un PV avec une amende de 135€ et un retrait de 3 points sur le permis.

Et depuis le 1er juillet 2015, les oreillettes, écouteurs et casques sont aussi interdits. Et pourtant malgré les sanctions, les automobilistes tout comme certains motards continuent de s’en servir…

Les sanctions prévues pour l’usage de son téléphone portable sont celles d’une contravention de classe 4 conduisant à :

  • La perte de 3 points sur le permis.
  • Une amende forfaitaire d’un montant de 135€.
  • Une amende minorée de 90€.
  • Une amende majorée de 375€.
Téléphone portable au volant perte de points

La législation du portable sur la route

D’après la loi, toutes les utilisations du téléphone ou du smartphone sont interdites en roulant dans la circulation.

Les oreillettes et les kits mains-libres sont maintenant interdits aussi mesdames et messieurs les motards.

Depuis le 1er juillet 2015, une nouvelle interdiction est en vigueur, les oreillettes (même une oreillette bluetooth kit main libre), les casques et les écouteurs sont interdits à tous les usagers de la route dont tous les 2 roues-motorisés.

Le kit bluetooth mains-libres qui ne nécessite pas de dispositif dans l’oreille est autorisé contrairement à un casque audio.

Ces derniers diffusent la conversation téléphonique dans les enceintes de la voiture. De même pour les motards, les systèmes intercom bluetooth intégrés aux casques subsisteront, considérant que le casque est assimilable à l’habitacle d’une voiture. Les téléphones intégrés aux véhicules ainsi que le mode haut-parleur restent autorisés.

La dangerosité du téléphone mobile au volant

Téléphoner au guidon d’une moto est très dangereux. Le téléphone est une distraction. Il diminue la concentration et la vigilance du conducteur d’une voiture par exemple.

Et cela augmente malheureusement considérablement l’attention du conducteur qui ne nous voit pas, nous les motos… Son temps de réaction est faussé.

Les conseils à adopter

L’important est de ne jamais répondre lorsque l’on reçoit un appel en pilotant.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer