Nouvelle Suzuki GSX-S 750 : pour les filles aussi !

Pour chasser le blues de la rentrée, le Mag a pris le métro, mais avec son cuir sur le dos, pour rejoindre Montreuil et la belle qui l’y attendait : la nouvelle GSX-S 750 Suzuki. Cette moto séduit peu les femmes, et pourtant …

En poussant la porte du concessionnaire, nous apercevons d’abord un roadster massif, aux lignes acérées, un énorme réservoir, un œil de guêpe montée sur une belle fourche inversée … humm impressionnante la bête. « Y a pas beaucoup de filles qui viennent essayer le GSX-S» nous dit alors Pierre, le patron.  « Les femmes viennent plutôt pour le SV». Nous jetons un regard au SV 650 Scrambler, plutôt joli avec son nouveau look rétro soit dit en passant, mais nos yeux reviennent vite se poser sur le joli monstre rouge et noir pour lequel nous avons traversé Paris !

SUZUKI GSX S 750 2017 : le nouveau roadster de Suzuki est aussi une moto pour les filles

Nous enfourchons la bête et … la panthère se fait câline. Le réservoir de la nouvelle GSX-S est affuté : les jambes trouvent naturellement leur place sur ses côtés et les pieds se posent bien par terre (même pour les mini pouces comme moi) quand on est à l’arrêt. Son guidon est un peu relevé, pas de poignet cassé. On est presque assis à la verticale. Tellement bien installée, qu’au moment de tourner la clé, nous avons presque oublié que c’est le moteur du GSX R 750 qui va se mettre à siffler.

Un effleurement du bouton (Easy Start Système) et les chevaux se libèrent. 114 chx pour être exacte ! Une envie soudaine de basculer le poignet nous saisit alors. Le moteur 4 cylindres se réveille, l’injection fait son oeuvre, les 16 soupapes s’activent … le pied !

Une fille au guidon de la nouvelle moto Suzuki GSX S 750 modèle 2017

Première et hop, la belle se glisse dans la circulation. Agile, puissante et légère, la nouvelle GSX-S 750 a un rayon de braquage appropriée à la circulation urbaine. Freins en béton (disques flottants Pétales et étriers avant Nissin) pour s’arrêter quand le Monsieur devant pile sans prévenir. Légère accélération du régime moteur pour ne pas caler (Low RPM Assist) quand il met un certain temps, voir un temps certain, à redémarrer. Couple de folie quand il a enfin libéré la chaussée. Un peu trop de folie d’ailleurs, il faut vraiment bien gérer son accélérateur pour ne pas dépasser le 50 !

L’orage approche, la pluie commence à tomber mais la GSX-S tient le pavé. Puissante mais sécure, elle ne patine, ni ne glisse sur les avenues détrempées. Super le système de traction avancée et ses 3 modes anti gadin ! L’ABS est efficace mais reste discret.

essai de la moto GSX-S 750 SUZUKI 2017

Quand la route se libère et que les nuages se dispersent, la nouvelle GSX S peut enfin nous montrer ce qu’elle est : une sportive déguisée en roadster. Puissante sur tous les rapports, un couple de fou (8.1 mKg à 9000 tours), en ligne droite ou en virage, elle colle à la route. « Joueuse et incisive » dit la plaquette Suzuki, c’est exactement ça. Le constructeur a revu son cadre, son bras oscillant et ses suspensions pour une tenue de route parfaite en toute circonstance. Sa fourche et son amortisseur Kayaba sont réglables pour que chacun(e) puisse adapter sa moto à son mode de pilotage.

Nouvelle GSX S SUZUKI 2017 : un roadster massif mais agile pour les motardes

Oui les filles, la nouvelle Suzuki GSX-S 750 est aussi faite pour nous ! Maniable, stable, elle tient le pavé. Légère, elle se manœuvre facilement. Ses accélérations qui collent à la selle sont un vrai délice pour celles qui aiment les sensations. Les virées dominicales à la campagne prennent de suite une autre dimension, voyez plutôt :

Crédits photo et vidéo : Fille au Guidon @FilleAuGuidon pour Mag’Motardes

Un grand merci à Barbusse Moto pour le prêt de la moto – Barbusse Moto 133 boulevard Henri Barbusse – 93 100 Montreuil.

GSX-S 750 Suzuki : 8 899€ – toutes les info techniques sur www.suzuki-moto.com

 

Comments

comments