Sortir sa moto de l’hivernage : Conseils de remise en route de votre deux roues après l’hiver

Sortir sa moto de l’hivernage : Conseils de remise en route de votre deux roues après l’hiver

Pourquoi ce guide ? Tout simplement car l’immobilisation de votre moto ou scooter pendant la période hivernale a pu engendrer plusieurs problèmes comme :

■ une batterie déchargée ou sulfatée,
■ une oxydation du réservoir d’essence,
■ les canalisations d’essence bouchées ou le carburateur encrassé,
■ la décoloration de la peinture ou l’apparition de points de rouille, de moisissures,
■ et dans certaines conditions des dommages moteurs sévères.

Si vous avez pris quelques précautions pour préparer votre deux roues à passer un hiver en toute quiétude, vous ne devriez pas rencontrer de problème majeur lors de sa remise en route. Ces quelques points ci-dessous vous permettrons néanmoins de reprendre la route en toute sérénité. N’hésitez pas à contacter votre concessionnaire en cas de doute.

Contrôle visuel de la moto

Contrôlez les flancs des pneumatiques pour détecter la présence éventuelle de crevasses ou fentes.

Inspectez la machine pour détecter tous points d’oxydation apparus pendant le remisage. Retirez-les en utilisant un agent nettoyant et du polish. Testez vos leviers de freins avant et arrière. Vérifiez visuellement que vos étriers ne sont pas grippés. Partir avec un freinage défectueux est dangereux…autant s’en apercevoir rapidement ! En cas de mauvaise surprise, le WD 40 dégrippant et lubrifiant multifonctions est un allié de tout instant. Attention cependant à ne pas en mettre sur les pneumatiques ou sur les disques et plaquettes de frein, mauvaise surprise garantie…

Nettoyez les deux faces des disques de frein avec un dégraissant spécial frein ou un équivalent. Vérifiez votre kit chaine : tension, point dur, rouille. Procédez à un nettoyage pour retirer les saletés restantes de la saison précédente, la poussière et le lubrifiant appliqué pour le remisage. Pour un nettoyage efficace et non agressif, privilégiez les produits spécifiques. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du pétrole désaromatisé en vente en grande surface. N’utilisez jamais d’essence ou de gas-oil qui détériorent les joints. Essuyez et laissez s’évaporer le solvant.

Vous pouvez ensuite procéder au graissage de votre chaine, sans en abuser. Vous regraisserez une seconde fois après votre première sortie, lorsque la chaine sera encore chaude. Le lubrifiant fluidifié pénétrera mieux sous les rouleaux.

Contrôle des niveaux, pressions

Après vous être assurés que les pneumatiques sont en bon état et ne présentent pas une usure avancée ou anormale, effectuez la pression et ajustez selon les recommandations du constructeur.

Il est recommandé d’effectuer un contrôle des niveaux d’huile, de liquide de frein et de refroidissement. Mieux encore, il est recommandé de profiter de la fin de l’hivernage pour les remplacer. Une opération à effectuer quoi qu’il arrive au minimum à un intervalle régulier de kilomètres (cf carnet d’entretien de la moto) ou de temps (tous les an en règle générale).

Même si vous avez changé l’huile du moteur pour le remisage, changez-la de nouveau si la machine a été stockée plus de quatre mois ; une petite quantité d’huile résiduelle lors de la précédente vidange peut avoir créé des sous produits corrosifs durant le stockage.

Batterie

La batterie pourrait avoir souffert d’une non utilisation. Sachez que les chaînes d’entretien rapide des motos et les concessionnaires proposent souvent un service de charge de batterie. Le tarif est variable, mais le jeu en vaut la chandelle : c’est toujours mieux que de devoir pousser en espérant que la batterie reprendra du service. Des chargeurs domestiques sont également proposés pour éviter les mauvaises surprises.  En présence d’oxydation, brossez les cosses avec une brosse, réinstallez la batterie et enduisez les cosses de batterie avec une graisse diélectrique.

Il est important de repartir tranquillement après une période d’hivernage. Les premiers mètres à moto doivent permettre de vérifier que tout répond correctement : freins, accélérateur, commandes aux pieds, etc…

Bonne route !

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer