Royal Enfield présente 3 modèles au Wheels & Waves

Royal Enfield présente la Lock Stock, la Rohini et l’Interceptor au Wheels and Waves.  

Royal Enfield dévoile aussi à l’occasion de la 8e édition de Wheels and Waves, trois de ses dernières motos custom, développées pour la première fois sur la base des nouvelles bicylindres 650cc.

Sa devise « Pure Motorcycling » est en totale adéquation avec l’esprit
du festival.  Pour la première fois, la marque a collaboré avec le Young Guns Speed Shop, un atelier de customisation basé en Suisse, et Old Empire Motorcycles, basé au Royaume-Uni, autour de deux concepts uniques conçus pour les nouvelles bicylindres 650cc : l’Interceptor et la
Continental GT.

La troisième moto custom, présentée en avant première cette semaine,
a été développée par la marque elle-même, sous la forme d’une moto
dragster de 865cc.

Ces trois motos custom incarnent à la perfection le mode de vie inspiré
par Royal Enfield. Elles expriment la créativité et la vision de la moto
portée par ces ateliers de customisation, figurant parmi les meilleurs
d’Europe.

La « Lock Stock » célèbre la renaissance des bicylindres, sous la forme d’une speed-machine fabriquée en usine, révélant tout le potentiel et la
puissance du nouveau moteur bicylindre 650. Elle est la première moto customisée par Royal Enfield depuis plusieurs années, conçue et développée pour explorer les possibilités extrêmes de la nouvelle plateforme bicylindre. Son châssis de dragster sur-mesure en acier soudé a été fabriqué en partenariat avec les maîtres légendaires : Harris
Performance mêlant ainsi design classic et performance de pointe.

L’occasion pour Harris d’appliquer ses talents à une toute nouvelle forme de machine de course.

La « Rohini » du Young Guns Speed Shop est leur interprétation de ce qu’est Royal Enfield. La structure a été conçue et destinée pour ajouter une touche de nostalgie britannique qui imprégnait déjà la Continental GT 650. Au fil du processus, il était essentiel de préserver la peinture initiale, tout en allant plus loin avec un carénage super slim tout en rondeur et un module siège-arrière monocoque.

« L’Interceptor » – par Old Empire Motorcycles a décidé de déshabiller intégralement l’Interceptor 650. Une peinture métal d’un rouge profond coordonnée au cuir Oxford et au siège Alcantara donne à la machine une touche élégante, un luxe raffiné et une personnalité audacieuse. Sa position de conduite basse et son moteur noirci laissent poindre une note d’agressivité. Le guidon intelligemment intégré illustre le principe de customisation à l’ancienne : tout ce qui n’est pas indispensable est retiré . Ode à la technologie moderne, la moto n’a plus son système de serrure classique, incluant à la place un système d’allumage sans clé à des gants de conduite assortis – un autre exemple de la manière dont un style intemporel se fond sans accrocs dans le monde moderne.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer