RDV au French Riviera Motorcycle Film Festival – 2e EDITION

Cette année, pour la deuxième édition du Festival du Film Moto, ils ont essayé, une fois encore, de sélectionner des films variés dont le thème tourne toujours autour de la moto.

Vous allez découvrir des films «étranges» comme « La Persistente » (non, il n’y a pas de faute d’orthographe, c’est de l’espagnol) ou «Motorcycle Boy», des films durs et dérangeants comme « Back To Berlin » qui même s’il ne parle pas directement de moto, contient quand même ce que nous concevons comme « l’esprit motard ».

Un esprit ouvert, tolérant et rejetant toute forme de racisme ou d’exclusion. Ce film ne serait pas le même film si ses protagonistes se déplaçaient en voiture, et les mots de la fin du film par un ancien déporté résonnent encore pour glorifier le bonheur d’être sur une moto en arrivant à Berlin.

Et que dire du formidable film d’ambiance « 115 DB » qui vous plonge dans le monde des circuits avec ses images et sa bande son formidable. Vous allez aussi voir des films « historiques » comme «Vitesse Oblige» un des tout premiers films de Jacques Doillon, rarissime avec des images exceptionnelles d’Eric Offenstadt et Christian Ravel, un documentaire passionnant sur l’histoire du Team de compétition Morbidelli ainsi qu’un film réalisé par la télévision Québécoise, « Au Nom du Père », retraçant la carrière exceptionnelle du pilote Miguel Duhamel. Il y en aura aussi pour ceux qui aiment les périples et les aventures à moto pour affronter le froid et/ou permettre une introspection sur ce qui fait que nous sommes des motards avec des films comme « Broken Roads to Siberia », « No Highway », « The Life of Brian » et « J’ai tout quitté pour un Roadtrip ». Mais l’esprit motard c’est aussi le travail obsessionnel autour de la moto du plasticien Linus Corragio à découvrir dans le film « The Motorcycle Art of Linus Corragio » et l’amour de la vitesse pure sur un lac salé et des machines anciennes avec « The Ultimate Ride » et « The World’s Slowest Harley ». Le side-car n’est pas oublié puisque nous organisons le premier soir du Festival, une soirée hommage à Bernadette Schins Ledermann décédée au mois de juin 2018, avec le film « Be. Continental Circus » en présence de Michel Ledermann et Paul Englebert, producteur du film ainsi qu’une projection les jours suivants du film « 3 Wheeling » dans lequel toute l’intensité et la violence du « Tourist Trophy » en side-car vous collera à votre fauteuil. Enfin, nous avons aussi adoré « Parts & Labor » pour sa relation père-fils difficile et aimante, «Transcend» pour son côté loufoque et « Giovanni Burlando’s Vision » pour sa tendresse presque paternelle avec ses motos.

Bref, nous sommes impatients de vous faire découvrir ces films, parce que ce qui nous anime c’est l’envie de partager.


Josselyne, Philippe & Olivier,Organisateurs du French Riviera Motorcycle Film Festival

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer