Rabaisser sa moto

Rabaisser sa moto

Nous avons déjà abordé le sujet à plusieurs reprises dans nos colonnes, avec notamment l’enquête sur les motos basses de selle. Mais comment faire quand on a déjà choisi le modèle de moto (soit par coup de coeur ou parce que c’était la seule qui rentrait dans le budget) et qu’on ne touche pas les pieds par terre ?

Dossier mis  à jour 2015 : ici

On abandonne ?

motarde-femme talons magmotardesOn est condamné à viser les bancs publics ou les plus grands trottoirs pour s’arrêter et poser un pied ?

On ne conduit qu’avec des talons aiguilles ? (…on en connaît à Magmot…n’est ce pas miss Lydia …)

Mag Motardes vous dit NON, on n’abandonne pas. Il y a des solutions pour tout !

Deux axes majeurs pour rabaisser sa moto : travailler sur la selle, et réduire la hauteur du châssis avec un kit de rabaissement.

Lisez ce qui suit : Creuser la selle

C’est la solution la plus simple et la plus économique. Démontez votre selle, ouvrez l’annuaire, appelez le sellier le plus proche de chez vous et allez le voir avec votre selle sous le bras.

Lui va dégrafer le revêtement de selle et travailler sur la mousse qui est en dessous, en la creusant pour gagner des centimètres. Évidemment, plus la mousse est épaisse, plus on peut gagner… sachant toutefois que le confort peut en pâtir. Dans ce cas, un insert gel pour être ajouté, bien plus fin que la mousse d’origine de nos selles, il permet de compenser en confort ce qu’on perd en épaisseur de selle…

Résultat, une selle bien creusée mais qui reste confortable, et on peut gagner de 3 à 6 centimètres ainsi selon le modèle de moto. Pour un budget de 50 à 100€.

selle basse magmotardes

Vous n’avez pas de sellier près de chez vous ? Alors tournez vous vers les spécialistes de la selle moto, dont voici quelques noms et liens :

Soit il travaillera sur votre selle d’origine, soit sur une nouvelle… Comptez 150 à 400€ selon le travail (personnalisable à l’infini évidemment… même si vous voulez une broderie de Pocahontas).

Sauf si vous avez une idée très précise de ce que vous voulez, nous vous recommandons fortement de vous déplacer chez le sellier… ces artisans sauront faire du sur mesure pour vous.

Avantage : prix, travail sur mesure

Inconvénient : look selon les goûts, confort si selle trop creusée

Kit de rabaissement

LA solution mécanique par excellence, et avec une multitude de modèles disponibles…

kit rabaissement amortisseur magmotardes

Vous rêvez du dernier roadster à la mode mais son gabarit vous empêche de le conduire et vous ne voulez pas toucher le look en modifiant la selle ?

Alors les kits de rabaissement sont faits pour vous. Pour faire simple, ces kits sont composés de biellettes ou entretoises qui viennent se placer au niveau de l’amortisseur arrière pour baisser la moto.

Voici en 3 images le genre de kit disponible et sa fixation sur une modèle de moto que l’on connaît bien, puisqu’il s’agit de l’Aprilia Pegaso Strada essayée ici.

Ce genre de kit coute 90 à 200€ selon la moto. Mais c’est le meilleur moyen de rendre accessible la plupart des machines.

Par exemple ici avec une Z750, avec ce type de kit et un(e) pilote d’1.55m, avant (à gauche) / après (à droite) installation :

hauteur selle Z750

De quoi rendre le rêve possible pour certain(e)s.

Ainsi, pas besoin de changer l’amortisseur d’origine (ce qui est aussi une option, prendre un amortisseur plus court et plus dur… mais là çà coute 600 à 1000€)

A l’achat de ce kit, vous choisissez la réduction de taille (30 mm, 40 mm, etc), et en l’installant vous avez par conséquent l’arrière de la moto qui va baisser d’autant.

ATTENTION, il faut aussi baisser l’avant de la moto, en jouant sur la hauteur des tubes de fourche dans les tés (voir photo ci dessous et indications).

Si vous ne le faîtes pas, vous allez avoir une moto affaissée sur l’arrière, avec un châssis moins agile, un phare qui éclaire la Lune et les problèmes qui vont avec…

Tubes remontés dans les tés magmotardes

ATTENTION Bis : on ne baisse pas l’avant de la moto autant qu’on veut. Déjà, il y a une possibilité que le remontage des tubes (voir photo toujours) soit limité par le guidon / pontet (voir photo encore). Ensuite, trop remonter les tubes = risque de mettre la moto en butée contre le té de fourche avant d’avoir utiliser son débattement maximal.

En conclusion, la fourche, on y regarde à deux fois et avec un œil avisé pour aider. Sachant que travailler aussi sur la partie pontet / guidon (en relevant / rapprochant du pilote) peut aussi bien aider à améliorer l’ergonomie…

Un savant équilibre à trouver, mais au bout, l’assurance de (re)trouver le sourire ! Par exemple avec un kit pour Triumph Daytona 675… moto totalement inaccessible d’origine aux jambes courtes, mais avec un double travail (selle / kit / avant) pourrait devenir un vrai choix à une pilote d’1.60m :

Une hauteur de selle MAGMOTARDES Avantage : look préservé

Inconvénient : faut bien réfléchir avant :

  • à l’assiette de la moto (baisser l’avant),
  • à la garde au sol qui peut en pâtir
  • à la béquille latérale si elle devenue trop longue (moto plus basse donc moins penchée = béquille à raccourcir)

En récapitulant, voici les opérations qui peuvent s’envisager, indépendamment ou se cumuler pour rendre la moto de vos rêves enfin adaptée à votre longueur de jambes :

– creuser la selle : 50 à 400€,

– kit de rabaissement : 100 à 300€,

– amortisseur plus court : 500 à 1000€,

– manger de la soupe quand on est enfant : priceless !

Comments

comments

2 pensées sur “Rabaisser sa moto

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer