Test Pneu : Adhérent, maniable et économique ! Le nouveau pneu Roadsmart III de chez Dunlop risque bien de casser la baraque !

24h_moto_2016_facebook

Test Pneu : le nouveau pneu Roadsmart III de chez Dunlop risque bien de casser la baraque ! Adhérent, maniable et économique, il s’avère ultra performant sur route sèche et mouillée. Ses concurrents risquent de tirer la tête !

Avec une maniabilité améliorée, une adhérence parfaite sur le sec et sécurisante sur le mouillée, le nouveau pneu Dunlop RoadSmart III affiche clairement un résultat positif suite à notre test à Mireval, près de Montpellier. Ce nouveau pneu Sport Touring est à la pointe de la technologie et à la hauteur des attentes des utilisateurs et utilisatrices. Il est efficace, il a un grip impressionnant et une tenue route sécurisante. De plus, il affiche une longévité améliorée. C’est donc notre porte-monnaie qui va être super content ! 

Dunlop RoadsmartIII 2016 + pneu moto touring + lydia truglio beaumont + mag motardes + mireval
Test Dunlop RoadSmart III sur route mouillée

Lorsque Dunlop Moto Europe présente son nouveau pneu Sport Touring, le RoadSmart III, il se mets à nu, il nous dévoile tout sans emphase d’aucune sorte ou zone d’ombre. Bien au contraire, il dévoile ses qualités et ses défauts en toute transparence. Grâce aux tests de ce nouveau pneumatique sur le site de Mireval, proche de la sublime ville de Monptellier, nous avons pu le mettre en contrainte et le tester sous tous les angles et surtout, sur différents terrains de jeux et différentes zones d’adhérence.

En premier lieu, il faut savoir que ce nouveau pneu est le fruit d’un long travail des ingénieurs en « souterrain » pour concevoir LE pneu Touring/GT qui sera satisfaire les besoins des motards pointilleux et les motardes exigeantes en matière de tenue de route, d’adhérence et de longévité. Développé dans le centre européen d’innovation de Dunlop moto, situé à Montluçon en France, ses performances ont été mises en lumière par les résultats d’un test indépendant, réalisé par Motorrad Test Center, le référent mondial des tests de pneumatiques, qui indiquent et confirment aussi que la longévité du pneu avant RoadSmart III est supérieure de 82 % face à la moyenne des principaux 5 concurrents testés dont Michelin et Pirelli.

Dunlop, ayant clairement un ADN sportif, et un palmarès impressionnant en compétition, il était évident que les axes d’améliorations amenés à cette nouvelle génération du RoadSmart allaient « casser la baraque ». De nombreux points de comparaison se veulent clairement plus performants que leurs concurrents. C’est seulement après le test d’un organisme extérieur de renommée, et plus de 206 tests de pneus, 74 tests en laboratoire, 1886 pneus testés à vive allure en Espagne et plus de 313 000 kilomètres, que la troisième génération voit le jour ! Dunlop vous propose donc deux constructions : Standard pour les GT et les motos de poids intermédiaires ou Spécial SP (sport) pour les roadsters légers et les motos sportives afin de rester fidèle à son ADN compétitif.

roadsmartIII dunlop 2016 + test + pneu moto
Test Dunlop RoadSmart III sur piste de vitesse

Ces résultats remarquables ont été obtenus grâce à quatre innovations technologiques principales mises au point pour le RoadSmart III, que nous développons un peu plus bas. Dans la pratique, les nanotechnologies pour le nouveau mélange de gomme, offre une réelle amélioration de la maniabilité comparé à son prédécesseur le RoadSmart II. Lors d’un atelier, nous avons pu clairement remarquer la différence, et je vous invite à faire vous même le test pour vérifier. Caler vous en « 2 » et faite un « 8 » sans toucher ni frein ou embrayage, et vous allez être agréablement surpris de la facilité à laquelle vous allez pouvoir tourner en « 8 ». Ce test au ralenti, nous a permis de conforter la sensation immédiate de maniabilité que nous avons eu sur les routes défoncées, cabossées, pleines de piège et très mal entretenues. Par ailleurs, on a aussi été surprise de par son adhérence sur route mouillée !

Test Dunlop RoadSmart III sur les routes du Rallye des Garrigues au guidon de plusieurs motos

Efficace rapidement, voir après seulement quelques tours de roues sur le bitume, le pneu fonctionne parfaitement dès 50 degrés. Cela veux dire qu’il monte rapidement en température et tient le pavé quasiment immédiatement. C’et assez bluffant sur routes ouvertes. A peine, la seconde vitesse passée, deux virages plus lin, on se sent immédiatement en confiance, on sent le bon grip des pneus, on a l’impression que la gomme est collée à l’enrobée. Au final, on se rend compte que c’est une réalité, la stabilité et l’adhérence est bien réelle et elle est due à la performance de la carcasse qui fonctionne dès 15 degrés en fait ! Merci qui ? Merci l’aramide (pétrole qui se trouve dans la carcasse) !

Au freinage, c’est identique, on se sent bien même très bien. Le feeling à la prise des freins est excellent, et ce que ce soit sur le mouillé ou le sec. On ne sait jamais sentie en danger. En effet, le grip et la stabilité de la moto restent impeccables. La moto réagit sainement et n’a pas cette fâcheuse tendance à aller tout droit en cas de freinage d’urgence. La moto est stable, et dans le cadre des deux constructions : Standard ou GT.

Les rainures uniformes permettent un bon grip sur le mouillé et aux freinages souples ou appuyés. L’évacuation de l’eau est excellente grâce aux rainures dessinées. Les sculptures pleines d’eau (c’est-à-dire le drainage) sont étudiées pour être encore plus performantes par effet venturi. En langage plus simple, le changement d’angle rapide est sain et l’adhérence est améliorée car le « film d’eau » est évacué rapidement. De plus, la nouvelle forme de carcasse, élargi sur le pneu arrière notamment, permet d’améliorer la maniabilité par apport au II mais aussi sa longévité et sa maniabilité.

L’usure se veut régulière et non piégeuse au fur et à mesure des kilomètres. Nous n’avons pas constaté cette mauvaise usure en escalier (sur les bords) qui nous invite à changer les pneus souvent même si la bande centrale est en bon état encore. Au contraire, sur six pneus observés, nous avons remarqué et apprécié, cette usure régulière. L’usure se fait de manière homogène en fait. Un bon point car, le nouveau pneu RoadSmart III vous alertera tout en douceur dès qu’il sera mort. Fini la mauvaise surprise où le pneu vous lâche d’un coup sans vous prévenir. De l’arrière ça passe de l’avant ça casse ou ça offre une belle frayeur.

La longévité a été obtenue sans compromis sur l’adhérence. Les tests indépendants ont montré que la tenue de route et l’adhérence sur sol sec du RoadSmart III sont supérieures de 10 %  par rapport à la moyenne des quatre concurrents testés, tout en offrant des niveaux élevés d’adhérence, de confiance et de feed-back sur route mouillée. Lors de notre essai, ces données se sont clairement confirmées. Un pneu neuf, un pneu de 1300 kilomètres et un pneu de 3780 kilomètres nous ont offert une stabilité saine malgré des usures bien différentes en terme de kilomètres.

Test Comparatif entre les pneumatiques Dunlop RoadSmart III Michelin Pilot Road 4, le Bridgestone T30 et les Pirelli Angel GT

Les résultats de Motorrad Test Center parlent d’eux même. Toutefois, on a voulu comparer les pneus des concurrents directs afin de vous donner notre opinion et retour sur les différentes gommes actuelles pour vos montures respectives. Il s’avère que le bilan est simple et sans appel. Sur route sèche, la différence se fait moins sentir. L’avant de Dunlop est clairement au dessus du lot, les arrières Dunlop, Pirelli et Michelin se valent sur certains points mais se différencie clairement sur le grip. Le Bridgestone est un plus en accord avec la version précédente du Dunlop RoadSmart III c’est à dire qu’il est efficace mais qu’il demande un peu plus de « physique » pour amener la moto. L’avant est moins maniable, il se fait un peu lourd comparé aux autres pneumatiques. Sur route mouillée par contre, là c’est sans appel et ça pique désolée ! Michelin est carrément hors concours, l’avant parait instable, on sent l’arrière partir, bref on n’est pas en sécurité du tout. Ensuite Pirelli et Dunlop se livre une belle bataille à armes presque égales. Personnellement, nous avons vraiment eu un très bon feeling, et du coup, une vitesse soutenue, avec les Dunlop RoadSmart III et les Pirelli Angel GT. Toutefois, on a eu une préférence pour l’avant Pirelli au niveau du Grip mais pas du comportement de l’avant au freinage. Et on a adoré clairement l’arrière du Dunlop RoadSmart III, qui nous a mise en confiance immédiatement et qui n’a jamais donné aucune alerte durant les différentes sessions à vives ou basses allures.

comparatif pneu moto + dunlop roadsmartIII + Michelin Pilot Road 4 + le Bridgestone T30 + Pirelli Angel GT

Bilan et Avis du Mag’ 

Plus que positif, ce nouveau venu sur le marché risque vraiment de faire mal à ses concurrents ! Idéal pour une utilisation routière quotidienne, voyages, longs trajets, sur tous les types de routes en bons ou mauvais états, sur route mouillée, sur autoroute, etc… En plus, il permet de faire de nombreux kilomètres donc il tend vers l’économie et le changement de train de pneus moins fréquent ! Economie, stabilité, efficacité, maniabilité et tenue exemplaire sur route mouillée, aïe, aïe, aïe, nous on croit qu’il va tout simplement cartonner et équiper en monte de nombreuses motos

Remarque : Ce pneu n’est pas destiné à la piste de vitesse. Il est efficace dès 50 degrés comme dit plus haut, sur piste les pneus peuvent monter à 100,120 voir 140 degrés si vous êtes une « trapeuse » grosse freineuse 😉

Caractéristiques techniques

Un dessin innovant de la bande de roulement 

Les angles des rainures ont été modifiés pour renforcer la rigidité de la bande de roulement. Il en résulte une usure régulière pour maintenir la performance tout au long de la vie du pneu.

Roadsmart III_Innovative_Tread_Design

Rainures interconnectées de la bande de roulement (iGT)

Le nouveau dessin assure une évacuation rapide et efficace de l’eau pour conserver les performances de tenue de route et d’adhérence même quand le pneu est usé. Ce design disperse mieux l’eau que son prédécesseur, surtout à hautes vitesses.

Roadsmart III_Unique_iGT_Design

Nanotechnologies pour le nouveau mélange de gomme

Pour mettre au point le nouveau mélange de gomme du RoadSmart III, 53 mélanges différents ont été testés pour sélectionner la meilleure combinaison entre le mélange des épaules et celui de la bande centrale. Ce mélange Multi-Tread (MT – multi gommes) est particulièrement résistant à l’usure. Il utilise un mélange de tripolymère unique et de silice à haute dispersion. Il permet d’améliorer la longévité tout en augmentant significativement l’adhérence par temps de pluie et la souplesse à températures froides. La confiance du pilote est renforcée. C’est important pour ce segment Sport Touring pour lequel la sensation de grip et le feed-back sont nécessaires.

Le mélange du centre de la bande de roulement utilise un polymère de poids moléculaire supérieur pour améliorer la résistance à l’usure.

Roadsmart III_Next_Generation_Nano_Technology_Compound

Nouvelle nappe carcasse en rayonne et nouveau profil avant

La nouvelle nappe carcasse en rayonne améliore la précision de conduite et demande moins d’efforts au guidon. Elle optimise la rigidité favorisant une usure régulière. Cette technologie est l’une des principales raisons de l’amélioration significative de la longévité du pneu. Cette construction de la carcasse permet une montée en températures plus rapide et une meilleure sensation de grip à basses températures

Roadsmart III_Newly_Developed_Casing

16 dimensions disponibles

La gamme RoadSmart III comprend 16 dimensions. Elle couvre environ 91% du marché des pneumatiques sport Touring et permet d’équiper la majorité des cylindrées des motos GT ainsi que les Roadsters de dernière génération. Pour la première fois, Dunlop propose deux constructions différentes pour deux des principales dimensions des pneus arrière : 180/55ZR17 et 190/55ZR17. L’utilisateur ou l’utilisatrice  pourra choisir, soit le pneu arrière standard du RoadSmart III qui convient aux besoins des lourdes motos GT et des motos de poids intermédiaire – soit le pneu arrière spécial SP (Sport) pour les motos plus légères ou les sportives. Dunlop a publié une liste de recommandations pour permettre au motard de choisir plus facilement entre la spécification “Standard” ou la “SP” pour sa moto.

Roadsmart III_Combined_Packshot

AV/AR Dimension, charge et vitesse Version
F 110/80R18 58V TL
F 110/80R19 59V TL
F 120/70ZR17 (58W) TL
F 120/70ZR18 (59W) TL
F 120/70ZR19 (60W) TL
F 130/70ZR17 (62W) TL
R 140/70R18 67V TL
R 150/70R17 69V TL
R 150/70ZR17 (69W) TL
R 160/60ZR17 (69W) TL
R 160/70ZR17 (73W) TL
R 170/60ZR17 (72W) TL
R 170/60ZR18 (73W) TL
R 180/55ZR17 (73W) TL
R 180/55ZR17 (73W) TL SP « SP »
R 190/50ZR17 (73W) TL
R 190/55ZR17 (75W) TL
R 190/55ZR17 (75W) TL SP « SP »

 

 

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer