Interview – L’osthépathie directement sur piste

Ostéopathie et Moto

Quelle superbe idée !

Lors de mes débuts sur piste cette année, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnes. Il me semble important de vous parler des métiers qui gravitent autour de la moto. Pour cela, j’ai demandé, il y a plusieurs mois, à Elodie, ostéopathe sur piste, de monter un dossier sur son métier. Aujourd’hui, elle est prête ! Et nous dévoile à travers une interview son métier et son étude durant ses derniers mois.

Elodie, c’est qui ?

Elodie est une jeune femme dynamique et à l’écoute des corps. Elle est ostéopathe sur les Alpes-Maritimes depuis maintenant 3 ans. Elle a souhaité se spécialiser dans les sports mécaniques, notamment la moto, suite à une première expérience sur piste. Précédemment, elle était déjà ostéopathe dans le sport. Elle a notamment accompagné pendant plus d’un an le club de foot d’Antibes, et durant trois ans le Handball Club de Mandelieu. Désormais, elle souhaite réorienter sa carrière vers les pilotes qui roulent sur piste pour le plaisir ou qui courent en championnat.

élo + hand ball

Elodie :  « Il y a 2 ans, j’ai découvert le milieu du circuit, bien que j’aie le permis gros cube depuis quelques années. Je roulais souvent seule, mais lorsque j’ai découvert le circuit grâce à Tortue Team et Miss Bike et bien là, j’ai eu le déclic ! Roulage, course, Endurance, course de côtes et autres disciplines : Ostéo et Moto ! »

 Tiens, pourquoi ne pas réunir les deux ? Elle commence à réfléchir autrement lorsqu’elle comprend la dure réalité de la piste ! Ça chute, ça se blesse… Aïe, les pilotes ont besoin d’une ostéo et rapidement. Elle décide donc de se lancer, c’est ce qu’elle veux faire. Relier son métier à sa passion. Et c’est ainsi que l’aventure Ostéo et Moto  débute.

élo + circuit d'ales

L’idée sur pied, elle se lance

Tout débute officiellement en 2012, lorsqu’elle a l’opportunité d’accompagner un Team qui court le championnat d’Endurance. Lors d’une première course au circuit du Lédenon, elle fait ses premiers pas en tant qu’ostéopathe de piste, lors d’une course O3z en septembre 2012. En 2013, elle remet le couvert et accompagne le même Team de pilotes en Promosport cette fois-ci.

Elodie : « Ils m’ont laissé à chaque fois carte blanche, et je les en remercie encore !! »

Elle est également présente lors des roulages libres sur piste, notamment dans le Sud de la France. Notre Florence de Miss Bike, pilote dotée d’un grand cœur, l’aide aussi à se lancer. D’un côté, elle lui assure une collaboration avec le Tortues Team, au circuit du Luc, pour la saison 2013, et de l’autre, elle lui met à disposition son barnum afin qu’elle exerce son savoir-faire sur les pilotes dans les meilleures conditions possibles.

Explique-nous comment ça se passe ?

Quand les pilotes viennent rouler, après quelques sessions, ils jettent toujours un coup d’œil à leur machine, font des réglages sur leur bécane, se taquinent… Mais ils s’oublient ! Qu’en est-il de la mécanique humaine ? Le pilote n’est-il pas aussi, voire plus ,important que sa moto ?

Bien sûr que oui. Et là, Elodie intervient directement. Lorsqu’elle les voit améliorer leurs réglages, elle leur propose et explique ses services.  » Je vous propose exactement la même chose, mais pour la mécanique humaine. Je ne suis pas là pour faire des séances, ni me substituer à un docteur. Mais pour proposer des petits bilans, faire des techniques simples et rapides, pour apporter un peu de confort aux articulations, tensions musculaires… »

Elle permet ainsi aux pilotes de rouler sans qu’ils aient l’appréhension de leurs tensions et douleurs. Elle répond également aux différentes questions que certains et certaines peuvent se poser, elle les rassure. En parallèle,  elle leur fait découvrir son métier, dans le cadre de notre passion commune : la moto.

Ce n’est pas risqué de faire des manip’ sur un circuit ?

Non, pas plus qu’en cabinet. Le questionnement, la manipulation restent les mêmes. Comme nous dit Elodie : « Le tout est de savoir ce que l’on fait, comment on le fait, et dans quel but on le fait. »

Pour Elodie, l’ostéopathie est une manière différente de travailler, elle n’use pas de la force physique et ne vous fait pas « craquer » dans tous les sens. Il n’ y a pas vraiment d’amplitude ni de vélocité dans les mouvements. En aucun cas, elle n’ose se soustraire à un avis médical et elle sait aussi dire à un patient son bilan. Elle n’hésite pas non plus à orienter les personnes vers le milieu hospitalier ou médical, si cela est nécessaire.

Y a-t-il des douleurs de « motard(e)s ? Ou encore, des problèmes de pistards ?

Elodie :  » Bonne question, en fait oui et non. Oui si tu pilotes une sportive avec des bracelets, commandes reculées et que tu mesures 1.95 m ! Là après quelques tours, les cervicales, genoux et poignets vont te rappeler à l’ordre! Mais très généralement, les douleurs de roulage sont des douleurs du quotidien. En roulant, on soumet notre corps à un effort musculaire et une concentration intenses. On sollicite encore plus des zones déjà en tension, voire en lésion. »

Qu’est-ce qui ressort comme lésions fréquentes ?

Elodie :  » Suite à ta demande, Lydia, j’ai listé l’ensemble des cas que j’ai eu l’occasion de traiter, et il en ressort notamment les lésions suivantes :

  • Des chirurgies de genou,
  • Des fractures (poignet et clavicule),
  • Des problèmes de cervicales liés aux chutes ou accidents mais surtout des blessures du quotidien (le milieu professionnel y est pour beaucoup)

J’ai remarqué tout au long de mon étude que personne ne sait respirer comme il faut ! C’est dommage ! On pourrait très nettement améliorer nos capacités physiques, nos résultats (chronos), et le délais de récupération (courbatures du lendemain, douleurs, etc), rien qu’avec une respiration travaillée, comme un muscle en salle .

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Elodie : « Je fais ce métier avec passion. La moto et le milieu de la piste le sont tout autant ! J’aime vraiment pouvoir allier tout ça ensemble. J’aimerais que mon projet sensibilise les gens, les pilotes, les organisateurs de roulage,  les teams… autour d’un même but : le plaisir de rouler »

élodie fleuret

Le Mag’ te souhaite un bel avenir dans cette magnifique initiative et qu’elle dure le plus longtemps possible.

Contact :

Site officiel : Sudostéo  (/)
Facebook : Ostéo à Domicile Fleuret Elodie – Sudostéo

Remerciements / Elodie

Merci à toutes les personnes qui m’ont fait confiance, dont Mag’ Motardes <3,

Merci pour tout Lydia

Merci GP Racing Composites

Merci à Miss Bike et tortue Team

Conclusion

De merveilleuses rencontres émouvantes, à taille humaine, des rencontres sportives, et de belles journées de piste.

 

 

 

Une pensée sur “Interview – L’osthépathie directement sur piste

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer