Nouveauté moto 2015 – La nouvelle Bonneville T214 Land Speed Edition limitée

Nouveauté moto 2015 – La nouvelle Bonneville T214 Land Speed Edition limitée

L’édition limitée Bonneville T214 célèbre les performances du pilote texan Johnny Allen et de son fameux « cigare » propulsée par un moteur Triumph, à bord duquel il établit en 1956 le premier d’une série de records de vitesses sur le lac salé de Bonneville Salt Flats, avec un une vitesse de 345 km/h.

bonneville t214 land speed 2015

La « Texas Cee-Gar », un engin propulsé par le moteur de la Triumph Thunderbird 650 alimenté au méthanol et logé dans un fuselage, fut construite par le pilote de ligne J.H. « Stormy » Mangham, ainsi que Jack Wilson, concessionnaire et préparateur à Fort Worth, intronisé au Panthéon des motards en 2001, et pilotée par le légendaire pilote texan Johnny Allen.

Le 6 septembre 1956, les officiels de l’AMA et de la FIM homologuent le record mondial de vitesse absolue à moto établi par Allen, avec 345 km/h. Le nom de la désormais classique Triumph Bonneville de 1959 rend hommage aux efforts déployés par l’équipe de la Texas Cee-Gar pour établir ce record.

Ce record de 345 km/h tient jusqu’en 1962, lorsque Bill Johnson établit un nouveau record à 361,33 km/h, à bord de la fusée roulante Dudek à moteur Triumph alimenté au nitrométhane.

La nouvelle Bonneville T214 édition limitée, dérivée de la T100 Black, rend hommage à cet extraordinaire record de vitesse. Les coloris Caspian Blue et Pure White peints à la main sont associés au drapeau à damier rouge et blanc en référence à la Texas Cee-Gar de 1956. Le garde-boue avant bleu arbore le même motif à étoile blanche qui ornait la pointe de la fameuse fusée roulante. Le garde-boue arrière court associé à la finition noire des jantes, du guidon et des ressorts de suspension arrière renforcent le look authentique, auquel s’ajoute la surpiqûre rouge de la selle et le feu avant plus compact.

Avec une production limitée à 1 000 exemplaires dans le mode, chacun numéroté individuellement, le tarif de la T214 sera dévoilé prochainement.

bonneville t214 land speed 2015

En bref, la nouvelle Bonneville T214 Land Speed c’est : 

  • Bonneville édition limitée célébrant le record de vitesse établi par Johnny Allen en 1956 sur les lacs salés de Bonneville Salt Flats aux États-Unis
  • Commémore 100 ans de tentatives de records de vitesse à Bonneville
  • Peinture spéciale reprenant les couleurs de la fameuse « Texas Cee-Gar » de Johnny Allen
  • Production limitée à 1 000 unités numérotées individuellement

Gamme de vêtements Land Speed :

La nouvelle collection automne/hiver 2014 est une gamme de vêtements et d’accessoires en référence à la T214 et la Cee-Gar détentrice du record de vitesse. Le style du blouson Speed Record reprend celui de cette fabuleuse machine, de la couleur au discret drapeau à damier, ainsi que les bandes blanches contrastantes. Inspiré du passé, ce blouson est néanmoins équipé de toute la technologie actuelle, avec notamment les protections Knox® homologuées CE, la membrane étanche et coupe-vent Tri-Tex, ainsi qu’une doublure matelassée amovible. Cette gamme se compose également de t-shirts, polos, vestes zippées casquettes.

Historique de la Texas Cee-Gar

La Texas Cee-Gar est actuellement exposée au Musée national de la moto, à proximité de Birmingham, Angleterre. Elle a été restaurée avec passion par Big D Motorcycles, à la suite d’un incendie qui a ravagé le musée en septembre 2003.

Le modèle d’origine avait été conçu par Jack Wilson, empruntant la coque aérodynamique en fibres de verre dessinée par le pilote J.H. « Stormy » Mangham. Endommagée par l’incendie, la Cee-Gar a été restaurée par une équipe du Texas dirigée par Keith Martin de chez Big D Motorcycles, qui avait déjà collaboré avec Jack Wilson. Aujourd’hui en parfait état, la Cee-Gar, équipée de son moteur 650 cm3 de Thunderbird, est en tout point identique à ce fameux jour du 6 septembre 1956.

La course à la vitesse – La Triumph Castrol Streamliner

Triumph a conservé le titre de « moto la plus rapide au monde » de 1955 à 1970, à l’exception d’une brève période de 33 jours. Les streamliners Triumph détentrices de ces records sont la Devil’s Arrow, la Texas Cee-Gar et la Gyronaut X1, le dernier record ayant été établi à 395,28 km/h. Aujourd’hui, la barre est à 605,697 km/h (373,363 mph).

Dans cette course incessante à la vitesse, Triumph et Castrol ont uni leurs forces pour créer la machine la plus évoluée au monde, la Triumph Castrol Rocket. Avec un objectif hallucinant de 645 km/h, la Castrol Rocket est le reflet des passions et des efforts mis en œuvre par l’homme dans sa quête à être le plus rapide.

Le Bonneville Salt Flats est un défi en soi. Les températures de plus de 40 degrés à une altitude de 1 286 m et une surface similaire à du sable ou à de la terre battue ne sont pas sans effet sur les performances.

Ancien champion de NHRA Pro Stock et préparateur moteur, Bob Carpenter a commencé par réduire la course de deux moteurs de Rocket III, les faisant passer d’une cylindrée de 2 294 cm3 d’origine à 1 485 cm3 chacun (soit un total de 2 970 cm3), afin de répondre à la réglementation de la catégorie limitant la cylindrée totale à 3 000 cm3. Il a ensuite effectué un portage de la culasse sur les pièces moulées d’origine, et a équipé chacun des moteurs d’un turbocompresseur Garrett GT2876R à roulement à billes et refroidissement liquide. Chacun de ces monstres gavé au méthanol développe 507 ch à 9 000 tr/min et un couple de 339 Nm.

C’est Matt Markstaller, passionné de longue date de vitesse au sol avec plus de 25 ans d’expérience sur les Bonneville Salt Flats, qui est chargé de l’aérodynamique et de la monocoque en carbone kevlar. Utilisée sur les avions de chasse et le voitures de course, la monocoque intègre le carénage et le châssis dans une seule et même structure. Et grâce au carbone kevlar, la structure est beaucoup plus résistante et légère que les structures utilisant une architecture et des matériaux traditionnels.

C’est le pilote moto Jason DiSalvo qui prend les commandes de la Castrol Rocket. Courant actuellement pour le team Latus Motors Racing Triumph, Jason est déjà détenteur du record de vitesse homologué par l’AMA et la FIM, établi en 2012 sur les Bonneville Salt Flats à bord d’une Triumph Rocket III Roadster préparée par Carpenter Racing.

Au cours des prochains mois, la Triumph Castrol Streamliner poursuivra sa batterie d’essais et de développement avec pour unique objectif de devenir la moto la plus rapide au monde.

Galerie complémentaire de la Bonneville T214 Land Speed 

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer