Ladie’s cup / Mugello – Victoire de Lydia Truglio Beaumont

Ladie’s cup / Mugello – Victoire de Lydia Truglio Beaumont

La Ladie’s Cup, championnat européen de vitesse, disputée par de nombreuses pilotes féminines, les plus talentueuses les unes que les autres, a repris ses droits à Cartagène en Janvier dernier. Et pour le 6e rendez-vous de la saison, c’est Lydia Truglio Beaumont, éducatrice moto et fondatrice du magazine web, qui a fait retentir la marseillaise en au Mugello, en Italie.

Compte rendu de course

Partie seconde sur la grille de départ derrière Ilena Fäckl, la pilote italienne qui détenait la pôle, j’ai pris un bon départ en la doublant d’entrée de jeu pendant que la jeune italienne, Stefania Betchart, me fais les freins. Le premier tour est intense, les trois pilotes de tête, nous nous livrons une superbe bataille. Je te double, tu me doubles, on se double, etc.

A l’entrée du virage de l’Ariabiata, je décide d’ouvrir les gazzzz en grand pour m’échapper et essayer d’aller chercher la victoire. S’en suit un dépassement propre sur Stéfania dans le Pif Paf, je me retrouve en tête de la course dès le second tour et je ne vais plus la lâcher. De tour en tour, j’augmente mon rythme et je creuse l’écart pour enfin voir le damier et sortir victorieuse au Mugello sur 23 pilotes au départ avec un chrono correct en 2’03.

Bilan

Les essais libres m’ont permis de pouvoir régler ma nouvelle moto. Le format de course classique (essais libres, essais qualificatifs avec règlement et course) m’a ainsi permis de me remettre dans la compétition et de faire une course amateur au top.

Remerciements

Je tiens à remercier la fine équipe de Corse (ils se reconnaîtront) ainsi que l’équipe du REHM, Alf Bike School et les deux préparateurs italiens pour la mise au point de ma belle #motoducoeur. Je tiens aussi à dire  de nouveau merci à tous mes donateurs et mes sponsors de leur soutien inconditionnel, y compris dans les mauvais moments (casse moteur) sans qui l’aventure n’aurait pas pu continuer. Grâce à vous tous et toutes, Miss RR « is back ».

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.