MXF 2018 : Mathilde Martinez, championne de France

Pour sa 1e année en 250, la pilote Mathilde Martinez du Team KTM VHR a renversé la situation lors de l’ultime épreuve, et gagne ainsi le titre de championne de France.
Justine Charroux remporte du coup le titre de vice-championne de France et Manon Haudoire s’impose en 125 sur le France Féminin.
Une belle année, pleine de rebondissements entres les pilotes féminines grâce notamment au départ à la retraite de Livia Lancelot. Et oui, Livia lancelot a mis un terme à sa carrière.

Double championne de France 125, Mathilde Martinez avait conscience qu’elle pouvait se battre dès sa 1e saison pour le titre face à Justine Charroux, Jessie Joineau et Mathilde Denis.

En arrivant sur les terres de Jessie Joineau, Mathilde Martinez avec 7 points de retard sur Justine Charroux. Aussi, elle n’avait pas le choix et elle devait s’imposer absolument pour prétendre au titre.

Aussi, Mathilde a livré une belle bataille avec Jessie Joineau. Et pour deux petits points, c’est elle qui sort vainqueur de ce match à quatre pour succéder à Livia Lancelot.

Mathilde : « La pression était bien présente. En plus, je me suis blessée au coude et à la hanche pendant les chronos. En 1e manche, j’ai réalisé le holeshot et contrôlé ma course derrière Jessie Joineau surmotivée qui évoluait à domicile. Désormais, je suis Championne de France 250 pour la 1e saison dans cette discipline et j’ai encore du mal à réaliser. Cette victoire est pour moi une grande satisfaction et la concrétisation de tout le travail fournis depuis des années. Après seulement 6 mois de participation en 250cc, ce titre me remplie de joie et de bonheur. Je tiens personnellement à remercier mes parents, ma sœur, mon copain, mon Team Bruno Verhaeghe, mon entraîneur Sébastien Pourcel, tous les sponsors, Jean-Michel Boureau et toutes les personnes qui m’ont suivie et encouragée tout au long de cette saison 2018″.

La pilote Yamaha, Justine Charroux, s’est montrée très à l’aise sur certaines pistes et un peu moins sur d’autres malgré que son expérience et sa régularité étaient son atour majeur.

Déception également pour Jessie Joineau dont la mécanique a fait défaut. La pilote Honda victime d’une grosse chute en seconde manche a annoncé qu’elle ne poursuivrait pas l’aventure du championnat de France.

Du côté des 125, c’est Manon Haudoire qui succède à Mathilde Martinez après un début de saison parfait et tout en contrôle sur la fin. l Le podium est complété par Camille Viaud (2e) et Jana Sanchez (3e).

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer