Lydia Truglio Beaumont alias Miss RR – Portrait

Lydia Truglio Beaumont alias Miss RR – Portrait

24 décembre 2012 Non Par Murielle Cadiou

Lydia ou le bonheur des dames

« Je me souviens parfaitement du moment où j’ai senti la passion m’envahir ». La mémoire est un vaste terrain sur lequel se nichent des souvenirs parfois ineffables, mais souvent intacts. Comme ce bruit qui vous injecte directement en intraveineuse le virus que je nommerais « Gaaaaazzzzz ». Vous ne l’appréhendez  pas, ni êtes capable de mettre un mot intelligible dessus, seulement les tripes vous tordent. En guise de préambule, je dirais que la moto vous enchaîne vite ; c’est rapide, très très rapide.

Rencontre avec Lydia Truglio Beaumont alias « Miss RR »

Lydia alias Miss RR

La naissance d’une passion

Rapide, Lydia ne pourra se détacher de ce mot qui lui a valu d’être baptisée « Miss RR ». A croire que Miss Lilly (son ancien blaze) ne savait pas tourner une poignée et n’allumait pas déjà tout ce qu’elle pilotait ! Que nenni !  Pourtant rien ne prédestinait Lydia à un parcours de motarde, elle n’est pas tombée dedans quand elle était petite et personne dans son entourage n’a enfourché un deux-roues. Tout est parti d’un pari entre amis, un soir à l’apéro. Ils ont 18 ans, et celui qui aura son permis moto en premier se verra offrir un voyage au soleil par ses compères ! Si les garçons pensaient pouvoir coiffer au poteau notre future Miss RR, cela aurait été bien présomptueux. Ni une ni deux, elle s’inscrit au permis et là, faites vos jeux, rien ne va plus, Lydia lance les dés.  Une partie qu’elle remporte haut la main avec 3 h de pratique dans les pattes. Ses moniteurs n’en reviennent pas, et sont à deux doigts de la traiter de fieffée menteuse lorsqu’elle dit n’être jamais montée sur une moto. Elle les a tellement bluffés durant son épreuve de circulation où elle évite un accident avec brio ! Elle ne dévissera plus ses fesses de la moto qui lui a permis de décrocher le sésame. Entendons-nous bien, Lydia ne fait pas les choses à moitié : elle demande au moniteur de lui vendre la moto directement. En une matinée, elle repart avec son permis et sa première moto !

Rapide oui, tête brûlée non !

C’est l’adjectif qui pourrait nous venir à l’esprit à la lecture de ces quelques lignes. Il n’en est rien. La passion vous amène à repousser vos limites certes, mais de là à risquer bêtement sa vie, ce sera sans elle. Elle passera 7 ans sur le dos de son ER5 et respectera les paliers d’apprentissage avant de s’offrir son ultra-sportive en 2012. 15 ans se sont écoulés, 15 ans de pratique, de partage, de rencontres. Sa passion l’amène à user ses pneus sur les routes de France avec toute une bande de gazeux, plus grande d’année en année. Eh oui, quand on rentre dans la famille des motards, on ne peut que vouloir l’étoffer pour partager un max !

La fièvre grandit

Certains pourraient croire que c’est une maladie, dès lors qu’on se lève, qu’on mange, qu’on dort en pensant à la moto. Et c’est presque vrai ! Cela vous tient au corps comme une envie primale, vous ne pouvez plus vous en passer. Forte de cette joyeuse maladie, Miss Lilly voit germer, éclore cette même flamme dans les yeux d’autres femmes. Il ne lui en faut pas plus pour avoir envie de les aider, les soutenir dans les moments de doutes, de pertes de confiance. Ce qu’elle fait dans son quotidien, la vie, la vraie, celle qui pique. Mais cela ne lui suffit pas, elle veut fédérer et rassembler ces femmes car elle constate qu’il n’y a pas de lieux d’expression spécifiques pour ces danseuses de l’asphalte. De ce constat est né ce superbe projet qu’est le « Mag Mot » http://www.magmotardes.com/ en ligne depuis le 16 décembre 2012. Le site est dans les tuyaux depuis 1 an afin d’avoir un minimum d’articles illustrant la ligne éditoriale choisie. Quelle est-elle vous allez me dire ?! C’est LE magazine en ligne pour TOUTES les motardes, fait par elles et pour elles, quel que soit le niveau ! Le but est de valoriser la pratique au féminin. Soyons claires, pas de revendications féministes, ce site n’est pas le porte-drapeau de la cause, mais bien un lieu de partage et d’échanges.

Circuit ? Poésie

Au guidon de sa S1000 RR rutilante, Miss Lilly se fait prier par sa bande de joyeux lurons pour lui offrir un gambadage sur le circuit du Castellet. Un mot ressort de cette première session : « Magique ». Pour un début, Lydia attaque fort. Pas question de folâtrer, quand on enjambe sa belle sur un circuit, qui plus est sur la piste du Castellet, on ne badine pas avec les virages. Et là, c’est l’évidence. Rien ne sera plus comme avant. Miss Lilly se mue en Miss RR (Rapide… et Rapide !)

Miss RR se fait vite remarquer et se voit appeler « la fille qui roule fort » ! Comprenez qu’elle n’a pas peur et que plus les tours s’enchaînent, plus notre Miss est à l’aise. Il ne lui faudra que trois sorties sur piste pour faire frotter coudes et genoux. La messe est dite : Lydia se fait repérer et son premier sponsor frappe à sa porte.

L’aventure, la course de l’European Bike !

Avec une sacrée dose d’humilité et presque gênée, Lydia voit quand même une opportunité de réaliser son rêve : entrer en compétition.

« Cette course, c’est un rêve qui est en train de devenir réalité, le résultat ne m’intéresse pas, c’est déjà une magnifique récompense de pouvoir vivre cette aventure », me confie-t-elle. Ce qui frappe, c’est d’entendre cette bonne humeur et cette envie ; tu sens que son cerveau n’a de cesse de produire de l’endorphine en en parlant !

La moto est actuellement en préparation dans les mains d’un mécanicien de choc, celui qui lui ouvrira les portes de sa première course. Et quand on me demande si je pense que ça s’arrêtera là, je laisse le suspense à Sir Alfred et je réponds tout de go que ce ne sera pas la dernière…

Reste encore quelques sponsors pour que l’aventure commence ! A défaut des ces derniers, ne comptez pas sur Miss RR pour abandonner, elle s’engagera  sur la course des Rookies O3Z, aux côtés de Nathalie Betelli.

On lui souhaite bonne chance pour ses débuts en compétition !  Gaaaaaaazzz Miss RR !

Et faites un petit tour sur sa page Facebook Lydia Truglio Beaumont alias Miss RR 

Plus d’infos :