Les Gas Gas 250 et 300 EC renaissent enfin de leur cendres !

Les Gas Gas 250 et 300 EC renaissent enfin de leur cendres !

17 novembre 2016 0 Par Lydia Truglio Beaumont

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko

Les Gas Gas 250 et 300 EC renaissent enfin de leur cendres !

Tout comme l’Africa Twin, la nouvelle Honda CRF1000L, cette année, c’est au tour de la marque attachante GasGas, de présenter ses nouvelles motos phares. Présentées “le Phoenix”, ces motos mythiques renaîssent de leurs cendres, et elles sont nouvelles à tous les niveaux. Les Gas Gas 250 et 300 EC affiche un rapport poids, puissance, prix imbattable. Si le constructeur tient ses promesses, même l’autrichien KTM, aura du soucis à se faire.

gasgas-2017-enduro

Le châssis est plus léger et redessiné, avec un meilleur angle de braquage, l’arrière de cadre en alu également. La fourche Ø 48 comme l’amortisseur sont signé KYB. Les biellettes sont inédites, tout comme la boite à air, de plus grand volume, que l’on peut atteindre en retirant la plaque latérale ou encore le bras oscillant en alu. Les disques de frein sont des NG, les jantes des Excel. Le kit plastique est évidemment nouveau lui aussi, plus fin, ergonomique et agressif. Notez également que les phares sont à LED. Quant au moteur, développé par les ingénieurs maison, il est totalement revu, couplé à un échappement FMF Powercore 2.1 adapté spécifiquement. (source GasGAs)

Un peu de culture

La marque Gas Gas est fondée en 1985 à Salt, près de Gérone, et est considéré comme une référence incontournable dans la fabrication de moto tout terrain. Narcís Casas et Josep Pibernat, deux passionnés des motos et de compétition, décident de fonder GAS GAS et de fabriquer des motos off-road. Ils commencent par fabriquer des mini-motos, des 50 cm³ , 80 cm³, 125 cm³, 200 cm³, 250 cm³, 280 cm³, 300 cm³ et 450 cm³, et des Quads.

Puis, à partir de 1996, le constructeur va fabriquer lui même ses propres moteurs. En 1998, Gas Gas, va aussi fabriquer des motos de 250 cm³ spécialement conçues pour jouer au Moto-Ball. Depuis 2010, on retrouve au catalogue des modèles 4 temps en  250 cm³ et 450 cm³, équipés des moteurs WRF de chez Yamaha. En 2013, un modèle 300 cm³ fait son apparition toujours la même base des derniers nés de la marque. Malheureusement, le marché va avoir raison du constructeur catalan, et les motos Gas GAs vont disparaître du marché pendant plus de deux ans malgré que Gas Gas soit considéré comme une référence dans les disciplines motos Trial et Enduro. En 2016,  l’avenir de la célèbre marque Catalane s’est jouer à Gérone, la semaine dernier. Gas Gas renaît de ses cendres et la reprise de la fabrication des motos est officialisée.

C’est l’industriel Torrot, qui avait proposé  9,66 millions d’euros pour l’achat de la marque Gas Gas qui détient désormais la marque. Les deux autres firmes, dont Sherco, sont restés sur le banc de touche malgré de jolies propositions financières. Malgré le rachat, et la production a nouveau en route, la bonne nouvelle est que Gas Gas, plus précisément, la marque  Gas Gas , est conservée et l’équipe actuelle aussi. On sait aussi que la SIMA a signé l’exclusivité de la distribution pour les 5 prochaines années.

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko