Le merveilleux mois de juin de Dunlop : victoires, passion et performance

Le merveilleux mois de juin de Dunlop : victoires, passion et performance

9 juin 2019 Non Par Lydia Truglio Beaumont

Le Tourist Trophy de l’île de Man, les 24Heures du Mans et du Nürburgring s’enchaînent en juin.

Aussi, ces trois événements sur circuit et/ou sur routes ouvertes repoussent les limites humaines et technologiques. Trois événements qui plébiscitent une compétition ouverte en matière de pneumatiques
pour améliorer les performances.

Un défi logistique et technique majeur pour Dunlop. Cependant, certaines courses du calendrier du sport sortent du lot.

Cette année, trois des plus grandes courses de légendes se déroulent sur trois semaines. Les deux marathons de 24 heures au Mans et au Nürburgring, ainsi que le défi du TT de l’île de Man, font de juin 2019 le mois des courses authentiques pour des pilotes authentiques !

Sans surprise, pour une marque de plus de 130 ans
dont l’objectif est de gagner. Ainsi, Dunlop est au cœur de ces trois grandes courses. Normal quoi !

D’ailleurs notons que la semaine de course au TT, précédée par plusieurs jours d’essais, commence et se termine par les épreuves des Superbikes 1000cc, de plus de 200 ch. et allant jusqu’à 320 km/h sur les parties les plus rapides du tracé.

La plupart des pilotes concourent également dans les deux autres catégories majeures, les Supersport 600cc et Superstock 1000cc.

Aussi, le choix des pneumatiques est important pour le TT vu les vitesses moyennes très élevées et des sauts qui sont pris à plus de 150 km/h. Cela crée d’énormes contraintes pour le mélange de gomme et la construction du pneu.

Et Dunlop est la marque de pneus qui a connu le plus de succès dans l’histoire du TT, remportant les 13 dernières courses en catégorie Senior.

Le fait que ce soit une course avec un choix ouvert de pneus pour les concurrents implique chaque année de
nouvelles technologies.

Cette année, Dunlop s’est concentré sur un mélange de gomme avec une montée en température rapide, ce qui est essentiel pour renforcer la confiance des pilotes lorsqu’il fait froid, avant de descendre Bray Hill après la ligne de départ.

Les pneumatiques Dunlop ont participé au TT depuis sa création en 1907 à l’exception de deux courses.

Sur ces 15 dernières années seulement, les pilotes ont choisi Dunlop pour remporter 60 victoires et faire 150 podiums dans toutes les catégories y compris, les Superbike, Supersport, Superstock et les courses électriques TT Zero.

Les vitesses élevées du tracé du TT ont poussé à la création de la technologie « JLB » de Dunlop : Jointless Belt Construction – construction sans joint. Comme cela, elle réduit la déformation de la carcasse du pneu causée par la force centrifuge à hautes vitesses de 15mm à 3mm.

Les avantages de la technologie JLB sont un comportement progressif du pneu, de la stabilité en ligne droite et la réduction de mouvements de carcasse en courbe rapide. C’est une avancée considérable pour les pilotes qui roulent en Dunlop.

Sinon, en plus des 24H du Mans, le Nürburgring est important pour Dunlop car il s’agit de l’une des rares courses au monde dans laquelle les principaux fabricants de pneu de sports mécaniques participent. Donc Dunlop peut ainsi se mesurer à eux.

En plus, il faut savoir que les pilotes subissent une pression continue sur la Nordschleife. Les changements de trajectoire sont difficiles avec différents niveaux d’adhérence.

Il y a en particulier les différences de vitesse entre chaque pilote mais aussi les courbes, les changements d’altitude et le revêtement du circuit.

Historiquement, la course a toujours été un terrain de jeu pour Dunlop avec 18 victoires. Aussi, cette « trilogie » sera peut-être l’apogée de la saison des courses pour Dunlop.