Kawasaki ZR7               Le goût d’avant

Kawasaki ZR7 Le goût d’avant

16 février 2013 Non Par Chris

Kawasaki ZR7

Kawa zr7 DSC02747

Aujourd’hui, quand on pense Kawa et 750, on pense de suite à la Z qui a inondé le marché français de son succès depuis 2004. Il faut dire qu’elle rompait totalement avec l’identité des roadsters Kawasaki depuis 30 ans, qui étaient des motos de conception ancienne, avec des lignes douces, comme cette discrète ZR7 vendue entre 1999 et 2004.

Apparue en deux versions, la « N » avec phare rond et la « S » avec son demi carénage protecteur, la ZR7 n’a jamais été là pour impressionner par ses performances. Non, c’est l’histoire d’une moto discrète, facile, avec un peu de ce qui a fait l’image sportive de Kawa dans le moteur.

Kawasaki ZR7

La présentation est assez correcte pour une moto de cette catégorie, prisée par les jeunes permis de l’époque, avec un tableau de bord ultra lisible, au fond blanc rappelant quelques anciennes sportives, et surtout une impression de solidité qui se dégage de la moto. Ici, peu de plastique, beaucoup de métal, un moteur refroidi par air qui dépasse de partout, la moto fait massive. Un trait esthétique qui a largement disparu aujourd’hui, où l’on a compris que plus une moto est fine, plus elle est agréable à conduire…

Kawasaki ZR7

Dès qu’on s’installe au guidon, une sensation rassurante s’empare de nous, cette moto sera facile, on le sait, basse de selle, à l’ergonomie étudiée, douce par ses formes et son caractère, le moteur s’ébroue dans un son grave et un peu crépitant, signe des Kawasaki d’avant.

Bien qu’on sente une différence de poids sensible avec les motos de moyenne cylindrée d’aujourd’hui (une ER6 pèse 30 kgs de moins !), l’équilibre général est bon, et le moteur si doux et onctueux qu’il aide franchement aux manoeuvres à très basse vitesse.

La boîte verrouille fermement, mais sans faux point mort, et ses 5 rapports étudiés pour une utilisation sur départementales permet de faire ressortir le meilleur de ce 4 cylindres de conception très ancienne, qui fait valoir une sensation de couple sympa dès les mi régimes et un bruit très caverneux haut dans les tours. C’est pas du sport, mais on s’y croirait presque en fermant les yeux (la rédaction de Magmotardes nie toute responsabilité d’accident si vous roulez les yeux fermés lol).

Au guidon, çà avance suffisamment pour se faire plaisir, et la ZR7 demande qu’on la conduise de façon coulée. Brusquez la et dès lors elle deviendra hésitante, son inertie fera raler en entrée de courbe, ses suspensions seront dépassées par les évènements, sa garde au sol se rappellera à votre bon souvenir, bref, ne mélangez pas les genres, la ZR7 est une basique raffinée, mais pas une machine de guerre.

Kawasaki ZR7

Pour autant, elle réussit à charmer grâce aux mini vibrations et à la voix de son moteur toujours partant, de son confort très étudié, de son autonomie (300 voire 350 kms assez facilement)… et finalement, elle donne envie de partir loin, ce qui est une vraie qualité pour une moto aussi accessible.

Totalement matraquée sur sa cote en occasion, il y a d’excellentes affaires à faire, sa seule faiblesse étant sa possible consommation d’huile (vérifiez bien si la moto fume fume et/ou sortie d’échappement grasse). On en trouve à partir de 1500€.

Fiche technique

moteur
Type de moteur: 4 cylindres en ligne, 4 Temps
Nombre de soupapes: 16 soupape(s)
Cylindrée: 738 cm³
Alésage course: 66 x 54 mm
Allumage: Electronique
Lubrification: Carter humide
Refroidissement: Air
Démarreur: Electrique
Puissance: 76 ch à 9500 tr/min
Couple: 63 Nm (6.4 mkg) à 7500 tr/min
La transmission
Transmission finale: Chaine
Boîte de vitesses: Manuelle 5 vitesses
Le cadre et les roues
Cadre: Double berceau tubulaire en acier
Suspensions avant: Fourche téléhydraulique, déb. 130 mm
Suspensions arrière: Monoamortisseur, dèb 130 mm
Freins avant: 2 disques Ø 300 mm, étriers 2 pistons
Freins arrière: 1 disque Ø 240 mm, étrier 2 pistons
Pneus avant: 120/70 17
Pneus arrière: 160/60 17
Les dimensions
Hauteur de selle: 800 mm
Empattement: 1455 mm
Angle de châsse: 25°5
Poids: 202 kg
Reservoir: 22 litres
Les performances
Vitesse maximale: 204 km/h
400 mètres départ-arrété: 12.5 secondes
Rapport Poids/Puissance: 2.658 kg/ch
Rapport Puissance/Litre: 102.981 ch/litre
Consommation mixte: 5.8 litres au 100

DSC01357