La Kawasaki Z900RS part vers de nouveaux horizons

Quand la préparation amène la Z900RS vers de nouveaux horizons

 

Depuis que la Z900RS a été dévoilée il y a peu de temps au salon de Tokyo 2017, l’intérêt porté à la Kawasaki classique Rétro Sport a été incroyable. Un intérêt mondial de quelques semaines qui ravive ces 40 ans d’héritage de la famille Z.

En Italie, l’EICMA a répondu à la question suivante : « Est-ce qu’il y aura une seconde machine dans la lignée RS pour 2018 ? ». La Z900RS CAFE a permis de montrer à quel point le concept RS peut être tendance, et comment la créativité permet de penser plus large, plus loin et « au-delà ».

Kawasaki a engagé trois maisons de style japonaises afin qu’elles puissent créer leur propre « réinterprétation » de la Z900RS. Avec un accès unique aux modèles de pré-production et la chance de pouvoir échanger avec le personnel de l’usine, Bito R&D, Moto Corse et Doremi Collection ont pu personnaliser une moto dans leur atelier, le genre de personnalisation qui a commencé avec la Z1 Super Four de 1972 et qui continue encore aujourd’hui.

BITO R&D de Toyooka, dans la province de Hyogo, est dirigé par Jo Bito, un préparateur de renommée mondiale reconnu pour ses produits phares tels que les jantes JB Magtan. Ses premières impressions de la Z900RS étaient : « C’est une magnifique moto qui transmet l’esprit Kawasaki. Même si c’est à refroidissement liquide, le moteur a des ailettes sculptées, le réservoir est imposant, les suspensions et les freins sont de bonne qualité, et la moto est maniable. Vous pouvez véritablement ressentir l’héritage de la Z1 ».

Evidemment, des clients trouveront toujours des choses manquantes à cette moto. Bito-san, un maître artisan qui connaît la Z1 d’origine dans toutes ses formes, a personnalisé sa Z900RS comme s’il était son propre client. En ajoutant sa touche personnelle avec des jantes Magtan, Bito-san a également conçu de nombreuses autres pièces, certaines faciles à repérer, d’autres plus subtiles pour créer sa vision de ce qu’un client pourrait concevoir sur une base de Z900RS.

Jo Bito, un véritable fan de Kawasaki, a créé une machine étonnante et stimulante qui va en faire réagir plus d’un que ce soit dans les cœurs ou les esprits.

Pour Moto Corse, l’idée était différente. Etant spécialiste au Japon de machines italiennes, on pourrait penser qu’il a la tâche la plus compliquée. Or, ce n’est pas le cas, Shin Kondo de Moto Corse possédait une 750 Mach IV H2 de 1972, mais a aussi avoué être séduit par le marché japonais avec la version Z2 de la légendaire Z1.

« En descendant l’autoroute Nishi-Meihan, je suis tombé amoureux de la sonorité de l’échappement et du ressenti que donne le moteur à quatre cylindres en ligne. Pendant cette sortie, nous sommes tombés sur d’autres pilotes de Z, ce sont des motos qui ont de l’allure en action. J’ai toujours voulu travailler sur une Z pour voir ce que ça allait donner ».

Le résultat est une machine unique qui relève de l’exclusivité. Le carbone abonde alors que des changements apparemment simples ont été minutieusement entrepris dans un souci de perfection ; comme par exemple les liserés décoratifs en chrome sur le réservoir. Avec la selle matelassée et de nombreuses nouvelles pièces en carbone, la Z900RS de Moto Corse a sa place dans le trio de machines sobres et essentiellement élégantes.

En concevant sa Z900RS, Doremi Collection a principalement primé la sportivité plutôt que l’élégance. En un coup d’œil, la moto est une ré-imagination fidèle du fameux Yoshimura Z1 de Wes Cooley dans la série AMA Superbike. Avec quatre sorties d’échappement noires mattes comme celle de Cooley, Hiroshi Take de Doremi Collection a ajouté de nombreux éléments qui font référence à la Z1 tels que le bloc « DOHC » et les clignotants chromés.

Take est passionné par la famille Z et il a une grande connaissance du monde de la préparation. « Nous entrons dans l’ère du déguisement », affirme Take-san. « Il ne suffit pas d’ajouter quelques pièces à l’arrière et un échappement de rechange pour se démarquer. Si les gens ne se disent pas en la regardant : « Hé, c’est différent », alors ça ne sert à rien de personnaliser votre moto ».

Tout comme Bito R&D et Moto Corse, l’approche de Doremi Collection s’est basée sur deux niveaux. Tout d’abord, chaque constructeur a compris l’esprit de la Z900RS et sa place dans la vénérable famille Z. Deuxièmement, ils ont eu leur propre approche pour créer trois machines stimulantes et uniques.

Ce sera peut-être le point de départ pour d’autres personnes à travers le monde qui souhaitent faire de même. Ce n’est peut-être qu’un rêve pour certains, mais le désir de personnaliser une moto est quelque chose de bien assimilé par les fans de Kawasaki et plus particulièrement les passionnés de la famille Z.

Visitez le site internet Beyond Z pour plus d’images et de détails sur les spécifications de chaque machine.

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer