Kawasaki 250 Ninja            Permis de jouer

Kawasaki 250 Ninja Permis de jouer

12 février 2013 Non Par Chris

Kawasaki 250 Ninja

Vous voulez une petite sportive mais vous sortez du permis ?
Vous roulez beaucoup et devez faire attention à la consommation d’essence ?
Vous voulez apprendre l’école de la trajectoire ?
La ninja 250 est faite pour vous….La présentation est simple mais sans grosse fausse note. Et quand on mesure 1.65-1.75m on se sent idéalement installé à son bord, les jambes pas trop pliées, le buste un peu basculé sans excès sur les faux bracelets positionnés au-dessus du té de fourche.
La selle elle est assez ferme mais on s’y fait.  Mauvais point par contre pour le tableau de bord… çà me rappelle les Renault de ma jeunesse. Au moins c’est lisible…
Kawasaki Ninja 250
Quand on démarre l’engin, c’est TRES discret, et c’est pas plus mal. Il ne faut pas hésiter à faire cirer un peu l’embrayage pour décoller.
Elle est très souple, et d’une prise en main évidente.
Débutant(e)s bienvenu(e)s !
Elle arrive sans problème à remplir toutes les taches…
Elle se faufile partout en ville, mais ne se cantonne pas à l’intra muros.
Car son petit moteur de 33 ch (qui permettait donc l’accès des jeunes permis et a fortiori avec la réforme 2013) a de la ressource et ne rechigne jamais à la tache.
Certes, il faut le faire crier, et si on veut avancer, le garder au-dessus de 7000 tr/m constamment, mais c’est une super école pour apprendre à conduire proprement, car ici, ce ne sont pas les relances canon qui vous permettront de garder la roue des copains.
Non, il faut s’appliquer, et anticiper, que ce soit pour les virages et les dépassements. Mais moyennant un peu d’efforts, cette petite moto n’est jamais à la traîne et donnera beaucoup pour pas grand chose… Une vraie petite sportive !
Même sur des circuits courts elle permet de se faire plaisir, car certes les lignes droites paraissent longues, mais une fois dans le technique le poids ultra léger et la partie cycle, saine et vive, permettent pas mal de fantaisies.
Kawasaki Ninja 250
Dans les défauts, citons :
– les pneus d’origine low cost
Les IRC-RoadWinner sont, disons le tout net, limite dangereux et doivent être remplacés immédiatement par une monte plus sérieuse (exemple Bridgestone BT45).- les suspensions un peu simples… mais c’est normal pour une moto à 4500€…
Mais on peut changer les ressorts de fourche, voire l’amortisseur par de l’adaptable de qualité (hyperpro par exemple)
– le bruit lancinant de la boîte à air (dans le réservoir) à haut régime stabilisé (y en a qui aiment).Au niveau aspects pratiques, un coffre sous la selle permet d’y poser un mini-U et une trousse à outils.
Autonomie royale, les 350 kms sont largement envisageables sereinement avant de faire le plein… car avec à peine 4 litres aux 100 de consommation moyenne on a de quoi voir venir !
D’occasion, vous trouverez cette petite machine fiable à partir de 2000€.

Voilà, si vous êtes dans un des cas décrits en début d’article, n’hésitez pas à redécouvrir cette petite moto attachante, qui offre le plaisir simple de la sportive avec laquelle on peut mettre plein gaz sur l’angle à la recherche de la belle trajectoire…

Edit mars 2013 : la Ninja 250 s’énerve sur piste !

 

Kawasaki Ninja 250

 

Fiche technique

Le moteur
Type de moteur: Bicylindre en ligne, 4 Temps
Nombre de soupapes: 8 soupape(s)
Cylindrée: 248 cm³
Alésage course: 62,0 x 41,2
Compression: 11,6:1
Allumage: Electronique
Alimentation: Injection
Lubrification: Carter humide
Refroidissement: Liquide
Démarreur: Electrique
Puissance: 33 ch à 10500 tr/min
Couple: 21 Nm (2.1 mkg) à 8500 tr/min
La transmission
Transmission finale: Chaine à joints en X
Embrayage: Multidisque en bain d’huile, à commande manuelle
Le cadre et les roues
Cadre: Tubulaire en acier, type diamant
Suspensions avant: Fourche téléhydraulique Ø 37 mm, déb. 120 mm
Suspensions arrière: Uni-Trak avec amortisseur à gaz et 5 positions de réglage en précharge
Freins avant: Simple disque de 290 mm en pétales. Étrier: Deux pistons parallèles.
Freins arrière: Simple disque de 220 mm en pétales. Étrier: Double piston.
Pneus avant: 110/70-17 M/C
Pneus arrière: 130/70-17 M/C
Les dimensions
Longueur: 2080 mm
Largeur: 710 mm
Hauteur de selle: 780 mm
Hauteur hors tout: 1115 mm
Empattement: 1400 mm
Angle de châsse: 26° 83′
Garde au sol: 132 mm
Poids: 152 kg
Reservoir: 17 litres
Les performances
Vitesse maximale: 160 km/h
Rapport Poids/Puissance: 6.08 kg/ch
Rapport Puissance/Litre: 100.806 ch/litre

 

A noter que depuis cette année existe la Ninja 300 qui améliore encore le niveau, plus puissante (39ch vs 33, donc ok avec les nouveaux jeunes permis) et mieux finie, à un prix de 4999€

Kawasaki Ninja 250