ITW Exclusive : Karine Avon, motarde passionnée et entrepreneuse

ITW Exclusive : Karine Avon, motarde passionnée et entrepreneuse

20 octobre 2016 Non Par NEWS JM

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko

Karine Avon, motarde passionnée et entrepreneuse

La passion de la moto ne se vit pas forcément au guidon d’un point de vue professionnel. Motarde pour le plaisir, Karine Avon a fait de sa passion son métier en créant son agence de communication spécialisée.

L’entreprise de Karine Avon n’est pas nouvelle à proprement parler puisqu’elle a été créée il y a 6 ans. Ka de Com’, c’est son nom, est une agence spécialisée dans la moto et les sports mécaniques au sens large pour prendre en charge la communication et l’organisation d’événements d’entreprise dans ce milieu.

Telle une pilote qui monte en catégorie reine en fin de saison, Karine Avon va passer un nouveau cap dans sa vie d’entrepreneuse pour développer davantage sa structure Ka de Com’ dès 2017. Elle aurait pu aller voir les copains, la famille, les banquiers ou je ne sais qui pour un coup d’accélérateur financier, mais elle a choisi une autre option aussi originale que son positionnement : le crowdfunding ou financement participatif. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une plateforme ouverte sur le web où tout le monde peut financer un projet avec une contrepartie selon la somme engagée.

Karine a choisi la plateforme Provence Booster parce qu’elle est installée à Marseille, comme Ka de Com’, non loin de chez Shark qui se joint à ce financement participatif en fournissant un casque en dotation d’un tirage au sort pour certaines contreparties (modèle unique de casque Shark Vancore). L’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24h du Mans, est là aussi ainsi que de célèbres photographes (Dominique Breugnot, Eric Fabre, Jean-Pierre Espitalier, Gérard Delio, Frederic Timores/Esprit Racing, Eric Damagnez, Marc de Mattia, Bruno Manuel, Alexis Goure, David Reygondeau/Good Shoot, François Flamand/DDPI) pour les photos qui auront droit à un tirage dans un laboratoire professionnel.

Alors il est vrai qu’on pense souvent spontanément à prendre le guidon lorsqu’on est motarde et qu’on veut en faire son métier. Devenir pilote professionnelle, sur les circuits ou ailleurs, n’est pas la seule façon de travailler étroitement dans le milieu du deux-roues, la preuve avec la petite entreprise de Karine.

Si vous voulez la soutenir dans la suite de son aventure, la campagne de financement participatif se déroule en ce moment. Pour aider Ka de Com’ via Provence Booster, c’est ici. Rendez-vous dans quelques semaines pour les premières annonces pour le début de sa 7e année et sur les abords des circuits où vous croiserez peut-être Karine affairée, en plein travail comme ici en salle de presse.

Karine Avon la boss de Ka de Com en plein travail en salle de presse

Karine Avon la boss de Ka de Com en plein travail en salle de presse

yamsep016_ban_op_roadoflife_720x90_100ko