IoMTT 2013 ou comment aller au Tourist Trophy

IoMTT 2013 ou comment aller au Tourist Trophy

 

Le Tourist Trophy 2013 prend fin, et Magmotardes a envie de faire un petit éclairage sur cet évènement moto totalement sidérant.

Et pour cause, Magmotardes a eu la chance inouïe d’y faire un saut, trop court, mais si marquant que l’on ne peut pas passer à côté. Ne vous inquiétez pas, on ne va pas vous bassiner en détails techniques ni avec tous les résultats et photos de tous ces immenses pilotes. Il y a des centaines et des centaines de sites et médias qui traitent ce sujet.

Non, à Magmotardes, le IoM TT (comprendre le « Isle of Man Tourist Trophy » ), on va vous en parler à notre façon.

On va vous montrer l’Ile de Man pendant le Tourist Trophy en une poignée de photos, on va vous donner des conseils pour vous y rendre, et dans des articles ultérieurs on va revenir sur comment les 3 femmes pilotes qui ont affronté ce Tourist Trophy 2013 ont vécu cette quinzaine de jours, hors du temps et des règles.

 

Petit rappel sur ce que sont l’Ile de Man et le Tourist Trophy

  • Course née en 1907, elle se déroule sur l’Ile de Man (entre l’Angleterre et l’Irlande), c’est la course reine du calendrier des courses sur route (voir notre article à ce sujet)
  • Le Tourist Trophy dure 2 semaines (1 semaine pour les qualifs, 1 semaine pour les courses)
  • Le circuit utilise les routes de l’ile qui sont fermées à la circulation pendant les épreuves évidemment, chaque tour fait environ 60 kilomètres, et chaque course jusque 6 tours soit 360 kms. Ces routes sont très variées mais toujours plutot étroites, de la vraie montagne avec des épingles, des lignes droites en forêt, des sauts, des compressions, des bosses, des ravins, des murs… C’est comme dans la vraie vie, sauf que pendant la course les pilotes dépassent les 300 km/h sur ces portions de bitume.
  • Les pilotes estiment qu’il faut 4 ans d’entraînement pour réussir à mémoriser les centaines de virages du tracé.
  • Ce n’est pas une course en paquet, les pilotes partent un par un à quelques secondes d’intervalle et se battent contre le chrono, mais ils finissent immanquablement par se doubler.
  • Il y a 6 catégories : Superbike (1000 cc ) , Superstock (1000 cc plus proches des motos de série), Supersport (600 cc), Lightweight (bicylindres maxi 650 cc type ER6 ou SV ultra préparés), Sidecar (F2, donc 600 cc) et TT Zéro (les prototypes motos électriques).
  • Au Tourist Trophy, le danger est accepté. C’est ainsi. On cherche ni la complainte, ni des responsabilités quand un drame intervient. Cette année, le pilote japonais Yoshinari Matsushita, 43 ans, est décédé pendant les séances qualificatives. Qu’il repose en paix.
  • Les habitants de l’île, appelé les Manx, sont d’une gentillesse à toute épreuve. Leur emblème, le Triskell (une roue à 3 jambes), résume à lui seul leur philosophie : quoiqu’il arrive dans la vie, un Manx retombe toujours sur ses pieds.
  • Pendant le TT, la fête est de mise tous les soirs et l’ambiance assurée, on en prend plein les yeux partout, tout le temps. Que çà soit sur les parkings moto avec des machines no limit, des soirées très festives (mais qui n’ont rien à voir avec les excès type « zoo » que l’on trouve hélas sur certaines courses en France le soir), des spectacles, et l’accessibilité des pilotes et paddocks.
  • L’Ile est sublime et vaut à elle seule le voyage, des champs de bleuets, des falaises, des chateaux, … on trouve un concentré des beautés irlandaises, écossaises et anglaises là bas. On peux payer en £ / livres anglaises, mais on nous rend la monnaie en livre Manx. La parité est la même, mais cette monnaie n’est pas utilisable ailleurs (en Angleterre par exemple).

 

L’Ile de Man en 7 photos

 

Devant la baie de Douglas, la capitale de l’Ile, se dresse la Tour du Refuge, un mini château médiéval en granit, perdu au milieu de la mer, énigmatique.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 1

 

Dans la montagne, sans abri contre les vents latéraux, nous voici sur le tracé de la course. Je vous laisse apprécier la qualité du bitume. Ici, çà passe à fond. Oui, à fond.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 0

En dehors des courses, une partie de l’Ile est ouverte à la circulation voitures – motos en sens unique et sans limitation de vitesse. Pas besoin de vous faire un dessin.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 5

 

Grandstand, ligne de départ, avec un report en direct des temps de chaque concurrent sur un tableau à la craie et un rappel du tracé.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 3

En ville, toujours sur le tracé, certains obstacles sont protégés de manière symbolique, ou des murs sont peints en blanc pour donner des repères visuels aux pilotes.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 2

Deux photos en action.

Un pilote en S1000RR passe devant nos yeux médusés à 300 km/h. Quand on est spectateur, là, à moins de 3 mètres, on entend au loin la moto arriver, au rupteur de 6e, puis en un clin d’oeil une tache de couleur déchire le ciel dans un hurlement, rebondit sur les bosses et disparaît, le courant d’air nous gifle le visage, ne laissant que la chair de poule et l’odeur âcre du moteur poussé à son extrême limite. Fulgurant, effrayant, et totalement addictif.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 4

La seconde photo, la compression de Bray Hill, les motos descendent une colline à toute vitesse et repartent aussi vite dans une cote vertigineuse. En bas, les machines et pilotes s’écrasent littéralement sous la force centrifuge. On comprend pourquoi le controle technique est si sévère au TT. La moindre faiblesse et c’est le drame et la désintégration de l’équipage. Regardez bien le bas de la moto et les étincelles sur la photo.

iom tt 2013 ile de man tourist trophy magmotardes 6

En bonus, une vidéo qui résume très bien ce qu’est le Tourist Trophy même si on ne se rend pas bien compte des dénivellations. Si çà vous colle la chair de poule et que vous voulez toucher du bout du doigt cette folie, lisez ce qui suit .

 

Comment préparer son voyage sur l’Ile de Man pour le Tourist Trophy

Un moto d’ordre : le plus tôt possible le mieux ! Pour être plus clair, un an à l’avance, c’est bien.

 

Le Trajet :

A moto, il va falloir coordonner deux traversées en ferry, France – Angleterre puis Angleterre – Ile de Man.

Pour cette dernière traversée, il y a un monopole sur une compagnie : le steam packet.
Les traversées à moto sont prises d’assaut TRES TOT car il y a peu de traversées

Comptez 40£ (1 £ = 1.25 € en ce moment) pour un A/R piéton
100£ pour une moto
200£ pour une camionnette avec deux adultes

En avion, c’est bien desservi grâce à un aéroport local. Une escale à Londres sera souvent nécessaire. A vous de faire le calcul selon le temps et le budget que vous avez.

 

L‘hébergement :

Bien avoir en tête que les gens réservent d’une année sur l’autre… sinon, il faut s’armer de patience et parfois appeler plus de 100 personnes pour trouver un début de solution.

Voilà un lien indispensable pour trouver de quoi loger : http://www.visitisleofman.com/accommodation/isle-of-man-hotels.aspx

Ne pas hesiter à faire marcher le bouche à oreille avec les particuliers, les Manx sont des gens charmants, et dans 80% des cas, on a des interlocuteurs qui se coupent en 4 pour savoir si le cousin de leur belle soeur n’aurait pas un clic-clac à preter le cas échéant.

Niveau prix , le TT fait tourner l’economie local, et çà se sent.

Les professionnels ne se gênent pas, et la solution de repli pour ceux qui ne veulent pas du camping et n’ont trouvé ni hotel ni B&B, est la snoozebox (199 £ / nuit pour 2 personnes et un minimum de 5 jours), çà fait cher pour dormir dans un tupperware. Mais c’est placé au pied du circuit.

Le choix en camping est plus souple évidemment. Dans ce cas prévoyez des affaires chaudes et de rechange, le temps change vite en mer d’Irlande, par exemple cette année la première semaine c’est froid et pluie, la seconde c’était estival.

Bon voyage et bons rêves…

Prochains articles à venir sur Magmotardes, le Tourist Trophy dans la peau des 3 femmes pilotes qui l’ont affronté en 2013 :

 

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer