Honda – L’innovation et le perfectionnement de la fameuse Dual Clutch Transmission

Honda – L’innovation et le perfectionnement de la fameuse Dual Clutch Transmission

4 octobre 2013 Non Par Lydia Truglio Beaumont

Honda – L’innovation et le perfectionnement de la fameuse Dual Clutch Transmission ( DCT)

Dual Clutch Transmission_rogo

Qu’est ce que c’est ?

En un langage simple, il s’agit d’une boite automatique qui fonctionne grâce à un double embrayage. Elle se commande directement sur le guidon afin de faciliter la conduite. Les manettes sont positionnées de manières adéquates sur le guidon, avec une commande ultra simplifiée : + et -.

Plusieurs possibilités s’offrent ensuite à vous :

Boite automatique à 100% : Là il vous suffit d’accélérer et les rapports passent automatiquement. Vous n’avez rien à faire sauf à vous concentrer sur la route.

Honda France + magmotardes 2013  (40)

Boite automatique et reprise des vitesses : Idem que la précédente option, vous tournez la poignée et tout roule comme sur des roulettes. Par contre, si vous souhaitez tomber un rapport, par exemple, il vous suffira d’appuyer sur le bouton -. La boite reste tout de même en automatique mais vous laisse le libre choix de votre conduite ( Economique, souple ou sportive …)

Honda France + magmotardes 2013  (42)

Boite manuelle : Vous sortez des agglomérations, vous souhaitez vous amuser un peu. Rien de plus simple, vous appuyez sur le levier  » boite manuelle » qui se situe toujours sur le guidon droit, afin de faciliter le passage en manuel, tout en restant concentré sur sa conduite.

Honda France + magmotardes 2013  (43)

Vous êtes perdu(e) ?, vous ne savez plus si vous êtes en Automatique, Semi-Automatique ou manuel ? Pas de panique le tableau de bord est simplifié au maximum et en un clin d’oeil vous avez votre réponse. Pratique car cela enlève la contrainte des vitesses et permet donc de se concentrer uniquement sur son pilotage.

Dual Clutch Transmission – Explication technique simplifiée

Il s’agit d’une transmission conventionnelle avec deux embrayages fonctionnant ensemble dans un même carter. C’est à dire :

  • Un embrayage est utilisé pour les rapports pairs, l’autre pour les rapports impairs.
  • Un arbre de transmission logé dans un autre.
  • Les changements de rapports sont contrôlés par un système electrohydraulique.
  • Des changements de rapports rapides et efficaces.
  • Deux modes de fonctionnement automatiques (D – Drive, S – Sport) + un
  • mode manuel grâce à des commandes au guidon.

Transmission DCT (2009)-004

Les 2 embrayages transfèrent la puissance d’un rapport vers le suivant sans interrompre la transmission à la roue arrière. Donc lorsqu’un rapport est engagé, le suivant est déjà pré-engagé.

Comment : 

  • Un embrayage engage son rapport en même temps que l’autre désengage le sien.
  • Chaque embrayage possède son propre système de contrôle ( circuit hydraulique et électrovanne).

Ce système permet  ainsi de minimiser les chocs inhérents aux passages des rapports, y compris lors des freinages ou des fortes accélérations mais aussi d’avoir un pilotage en douceur et sans à-coup (cool pour la passagère ou le passager).

Evolution & Amélioration

En Septembre 2009, quelques mois à peine après la présentation de la nouvelle génération de transmission automatique HFT, Les ingénieurs Honda créent de nouveau l’événement en annonçant le lancement de la première transmission entièrement automatique destinée aux machines de grosse cylindrée et plus particulièrement aux machines à vocations routières et sportives.

À l’inverse de la technologie HFT qui s’affranchit de l’embrayage et de la boîte de vitesses conventionnelle pour les remplacer par un ensemble hydromécanique, cette nouvelle transmission explore une voie différente en automatisant la fonction de passage des rapports grâce à un double embrayage, synonyme de facilité, de rapidité et d’efficacité énergétique supérieure puisque la consommation de carburant mesurée s’avère inférieure ou égale à celle obtenue avec une boîte mécanique conventionnelle.

Première transmission de ce type au monde, à l’origine du dépôt d’une centaine de brevets, la « Dual Clutch Transmission » (DCT) se distingue par une compacité qui lui permet d’être associée sans grosses modifications à plusieurs motorisations déjà existantes. En outre, elle permet de profiter d’une maîtrise particulièrement précise des accélérations grâce à un système de contrôle électronique qui garantit des passages de rapports en douceur.

Mécaniquement, ce système est similaire aux transmissions à double embrayage que l’on trouve en automobile, bien que l’espace disponible sur ces dernières autorise des arbres plus nombreux et plus longs. Ainsi, la place étant un luxe sur une moto, il aurait été difficile de recourir à une transmission à double embrayage de type automobile. La garde au sol limitée ainsi que le déplacement du centre de gravité d’une moto lorsqu’elle tourne sont des facteurs discriminants, tout comme l’interférence possible avec les jambes du pilote.

Pour résoudre ces problèmes, la transmission à double embrayage Honda utilise deux embrayages indépendants juxtaposés l‘un pour les rapports pairs (2e, 4e et 6e) l’autre pour les rapports impairs (1e, 3e et 5e). Ces deux embrayages fonctionnent alternativement pour le passage des rapports. À titre d’exemple, lorsque l’on passe de la première à la seconde, la centrale électronique détecte le mouvement du sélecteur, engage le second rapport puis libère l’embrayage du premier rapport tout en enclenchant l’embrayage du second, permettant d’obtenir des changements de rapports continus.

Pour obtenir un ensemble très compact, les ingénieurs ont eu recours à une configuration exclusive “en ligne” avec deux arbres concentriques – le premier tournant dans le corps creux du second – ainsi qu’à une concentration des circuits hydrauliques sous le carter moteur. La compacité et la légèreté de l’ensemble sont encore améliorées par l’utilisation d’un mécanisme de sélection simplifié, basé sur celui d’une motorisation classique. L’optimisation de la sélection permet en outre d’obtenir des valeurs de consommation inférieures ou égales à celles que l’on observe avec une transmission conventionnelle, permettant à la transmission à double embrayage d’associer sportivité et d’associer à la fois sportivité et performances économiques, selon le mode choisi par le pilote.

En outre, grâce à la gestion électronique qui garantit des passages de rapports sans à-coups, cette nouvelle transmission permet un contrôle précis des accélérations qui font partie intégrante du plaisir de piloter. Et puisqu’il reprend les pignons d’une transmission conventionnelle, ce système réagit comme tel, renvoyant le même type de sensations au pilote tout en se montrant aussi fiable et robuste que toutes les transmissions conventionnelles développées par Honda.

Afin de répondre au mieux aux demandes des utilisateurs dans les situations les plus diverses, cette transmission propose 3 modes de fonctionnement : 2 modes entièrement automatiques (mode “D” pour une utilisation normale et mode “S” pour un pilotage plus sportif) auxquels s’ajoute un mode “manuel” à 6 rapports qui délivre les mêmes sensations au sélecteur qu’une boîte conventionnelle. 

Double embrayage aluminium en bain d’huile

Les deux embrayages sont disposés “en ligne” sur l’arbre de transmission, sous le contrôle d’un piston hydraulique placé sur la face interne du disque d’embrayage. Une telle configuration limite les réactions parasites sur le moteur.

Transmission HRD (1962)

Fonctionnement du double embrayage

La transmission à double embrayage Honda propose deux modes de fonctionnement (AT-Transmission Automatique) et (MT-Transmission Manuelle) afin de répondre au mieux au style de conduite sélectionné par le pilote grâce aux commandes situées sur le comodo droit.

En mode AT, tous les passages de rapports sont effectués automatiquement sous le contrôle d’un microprocesseur doté d’une fonction de sélection “intelligente” puisqu’elle évalue en permanence le comportement du pilote et de la machine afin de déterminer le moment précis où changer de rapport. À main droite, le pilote peut choisir entre le sous-mode “D” pour privilégier l’efficacité énergétique et la consommation ou le sous-mode “S” afin d’obtenir les meilleures performances possibles. Dans tous les cas, les fonctions d’embrayage et de sélection des rapports sont contrôlées par l’électronique, laissant au pilote tout le loisir de profiter de la route qui s’offre à lui.

En mode MT, le pilote utilise les commandes situées à main gauche pour sélectionner les rapports. De cette façon, il peut profiter d’un contrôle direct, montant ou descendant les vitesses en agissant avec l’index sur les commandes « + » ou « – » du comodo gauche.

Quel que soit le mode choisi, le système de transmission à double embrayage Honda assure des passages de rapports particulièrement rapides et onctueux, conjugués avec une capacité de propulsion permanente et des accélérations ininterrompues puisque la puissance est transmise au sol de manière continue.

Transmission DCT (2009)-004

Les avantages pour le pilote

Hier compétence essentielle afin de profiter pleinement des plaisirs de la moto, la maîtrise du levier d’embrayage et du sélecteur n’est désormais plus nécessaire.

Honda fait encore une fois figure de précurseur dans le monde de la moto en fixant de nouvelles références en matière de contrôle, de facilité et de plaisir de pilotage. Grâce à un principe de passage des rapports novateur, la VFR1200F à double embrayage offre un niveau de performance inconnu jusqu’alors. Les pilotes confirmés tout comme les utilisateurs moins expérimentés ont ainsi un paramètre de moins à gérer, ce qui signifie qu’ils peuvent profiter davantage du plaisir de faire de la moto.

De nombreux utilisateurs préféreront malgré tout le principe d’une sélection manuelle, choix que permet la VFR1200F “Double Embrayage”. Le mode MT apporte au pilote une nouvelle façon de sélectionner les rapports sans efforts et en douceur en même temps qu’il représente une authentique révolution pour tous ceux qui sont avides de nouvelles technologies.

Enfin, la tranquillité dans les agglomérations ou les bouchons ( rouler sans stress), ou pour les femmes qui ont l’angoisse du sélecteur est préservée, elles n’ont en plus besoin pour piloter une bécane. Il en est de même pour les personnes handicapées, qui elles aussi, ont désormais accès aux motos et scooters équipés de cette nouvelle transmission. Nombreux seraient les exemples pour qui ce système est adapté, je ne peux pas toutes les citer …

Crédit photos & informations techniques Honda Motor France et Europe 

Articles liés