HONDA CBR 600 F et RR                             La SAGA

HONDA CBR 600 F et RR La SAGA

2 avril 2013 Non Par Chris

HONDA CBR 600 F et RR

       CBR 600 Magmot une

Voilà plus de 25 ans qu’elle anime les circuits, les routes, les magazines, mais aussi les conversations… Qui dans son entourage n’a personne qui a ou a eu une CBR 600 ?

A la décharge de cette moto qui a été produite à des centaines de milliers d’exemplaires, il faut dire qu’elle a pris des formes diverses au cours de son histoire… Histoire que nous allons vous résumer. Mais qui a deux faces… la CBR de route (CBR F jusque 2001) … et la CBR de sport (CBR RR après 2001) !

CBR Magmot

1987 : naissance de la CBR 600 F, et avec elle, l’aboutissement d’un concept encore larvaire chez les constructeurs nippons : la sportive de route légère et punchy.

A l’époque, la CBR F développe 85 ch et pèse 182 kgs. En fait, ses solutions techniques n’ont rien de révolutionnaire par rapport à la concurrence (Yamaha FZ et Kawa GPZ-R en tête), mais elle est tellement bien équilibrée qu’elle enterre la concurrence, et même son design « surcaréné » est bien dans l’ère du temps.

87 honda_cbr600f_87

1989 : passage à 93ch

1991 : première évolution, les lignes se tendent, et le look est assez hétérogène, un dessin qui reste sage par rapport à ses concurrentes plus sportives, mais des couleurs criardes pur jus début des 90’s…. Par contre, la nouveauté se situe aussi sous le carénage, avec un moteur qui atteint à présent les 100 ch et un poids qui reste contenu à 185 kgs. Mais la principale force sur laquelle s’appuie la CBR 600 F est sa facilité d’usage… Là dessus elle est imbattable.

1995 : encore une étape franchie, le moteur reçoit une admission d’air forcé (via deux trous sous le phare) qui vient gaver en air frais le moteur à mesure que la vitesse augmente… le système est très à la mode chez les concurrents aussi (Ram Air). Les chiffres ne bougent pas, mais en profondeur la moto devient plus rigoureuse (taille des roues, freins, …) , Honda commence à avoir envie de sport.

1997 : un mini coup de crayon et une poignée de chevaux trouvés par les ingénieurs (105) histoire d’attendre le gros changement en vue.

1999 : les concurrentes deviennent très affutées, toujours plus légères et hargneuses…  Honda doit faire un choix pour sa CBR 600 F, devenir radicale ou rester la bourgeoise du segment en vogue des supersport. C’est le choix de l’élégance qui est fait, avec une ligne qui change du tout au tout et pourtant la moto est reconnaissable immédiatement. Sous le plumage, un gros travail de fond permet de ne pas trop laisser la concurrence s’enfuir : 110 ch (+5) et 170 kgs (-15 !)

2001 : la croisée des chemins. Cette année là, Honda cède à la pression du sport, mais ne veut pas perdre sa polyvalence… Que fait le constructeur ?

Il présente 2 CBR 600. La F, évolution du passé, et la FS, reconnaissable à sa coque arrière à double étage et à l’absence de béquille centrale, qui annonce clairement la couleur : c’est fini de prendre la CBR 600 pour la mauviette de la classe… le changement, c’est maintenant !

La F :

2001 f 2341337-1356707325

La FS :

2001-Honda-CBR600F4Ik

Parallèlement, la moto laisse ses carburateurs pour l’injection, et ce modèle 2001 est aussi connu sous le petit nom de FI (fuel injection).

2003 : la gamme « F » (comme conFort ?) disparaît du catalogue et c’est la naissance d’une nouvelle race de CBR 600 … la RR ! Là, plus de doute possible, la guerre contre ses concurrentes est déclarée. Cette CBR 600 RR est une réussite à tout niveau, style, efficacité, c’est un must qui chamboule sa catégorie à l’époque, et si les chiffres ne changent pas du tout au tout (116 ch pour 169 kgs), c’est un tout autre esprit qui anime cette 600, qui prend 15.000 tr/m comme qui rigole (3000 de plus qu’avant), et qui martyrise son pilote en ville… Bref, c’est une sportive, pas un Canada Dry.

2003 146_0408_08zoom+2004_honda_cbr600rr+front_side_view

2005 : quelques kilos grapillés et des améliorations mineures

2007 : première vraie évolution de la CBR 600 RR. Comme souvent, Honda ne fait pas la course à la puissance (120 ch, +1), mais à l’efficacité. Et cette année là, le credo c’est « light is right » (comme disait Mr Lotus, Colin Chapman). Et pour cause, la CBR 600 RR 2007 s’annonce à … 155 kgs à sec ! Une performance hallucinante qui la rend ultra agile et toujours plus facile… Et qui rentre dans l’ère de la techno, avec un amortisseur de direction électronique.

2009 : apparition du freinage ABS , certes lourd (+5 kgs), mais hyper efficace. A défaut d’être la reine des pistardes, la CBR 600 devient la première sportive ainsi équipée…

2011 max_cbr600rr_006

2011 : la CBR 600 F revient ! Après des années d’absence au catalogue, Honda redonne une chance au concept de la sport GT légère… et pour ce faire utilise la base ultra saine de la Hornet 600 à laquelle elle greffe un carénage et des demi guidons. Résultat, une vraie CBR dans l’âme (102 ch à « seulement » 12.000 tr/m et +/- 185 kgs à sec) , facile, efficace, valorisante, et surtout … abordable : 8490 € , vs 10.690 € pour la RR.

2011-honda-cbr600...l-photos-285a21e

2013 : voir l’article de Magmot’.

————-

Plus de 25 ans donc que la CBR 600 F / RR sillonne nos routes et nos circuits, avec une recette jamais démentie : la facilité d’accès avant tout ! Mais aussi, quelque chose de bien propre à cette machine pourtant habituée aux hauts régimes : une fiabilité à toute épreuve.

Pour qui veut se lancer dans l’aventure « supersport », la lignée CBR 600 propose tous les prix en occase, et ne sera sans doute jamais un mauvais choix….

———————-
Retrouvez ici :