Himalaya en Enfield – Nos 4 motardes sont arrivées !

Himalaya en Enfield – Nos 4 motardes sont arrivées !

17 juillet 2013 Non Par Lydia Truglio Beaumont

Thierry et les 4 drôles de dames arrivent en Himalaya

Thierry et nos 4 motardes se sont envolés, il y a déjà plusieurs mois, pour l’Himalaya. Aujourd’hui, nous avons des nouvelles de leur périple grâce à Thierry qui a pu m’en dire un peu plus.

Rappelez vous, le rêve des nos drôles de dames étaient de reprendre la moto d’une part et de partir à la conquête du toit du monde de l’autre.

Thierry, leur ami de longue date, que je surnomme « Charlie » a souhaité réaliser le rêve de ses 4 amies. En effet, il prend les choses en main et les aident à concrétiser ce projet totalement inattendu. Yvette & Calipso, Mona et Cherry n’ont plus touché une moto depuis des lustres et elles veulent parcourir des cols à plus de 5000 mètres d’altitude en Enfield.

Comment vous dire, le trip est géant et nos 4 retraitées sont justes à fond pour le faire.

Rappel – Le Trip

Parcourir l’Himalaya et découvrir le toit du monde durant 30 jours, au guidon de leurs Royal Enfield, ils parcourront les  routes du Ladak et Zanskar. Cela relève d’un réel challenge et défi humain.

Camping, soirées chez l’habitant et gastronomie seront au programme de ce séjour. Aventure, moments inoubliables, galères et barres de rire sont au rendez vous, le tout dans un décor idyllique : le paysage Himalayen.

motardes2

Dimanche 26 mai

Rédigé par Thierry
Nous sommes à St Calais dans la Sarthe, Calipso qui est seulement à quelques mois de la retraite est de garde à l’hôpital… occasion de passer un dernier moment bien arrosé ensemble à se remémorer leur début de motarde en 1983…..au menu : lapin fermier au pruneaux…
Nos motardes ne sont pas les dernières à table, comme je suis ancien restaurateur, je leur prépare donc une aventure Himalayenne gastronomique.
C’est avec grande euphorie et un peu d’appréhension que nous prenons notre vol Air India quelques jours plus tard.
New Delhi, 45º, le bruit, la pollution nous envahissent.
J’installe les filles à l’hôtel dans le vieux quartier de Pahar Gange avant d’aller faire mes derniers préparatifs.
Visite nocturne des petites rues avoisinantes avant de prendre quelques bières devant un poulet tandori et des naans au fromage…
Minuit, les filles dorment à poing fermé dans leur chambres climatisées ; quant à moi, je retourne à l’aéroport accueillir ma 4eme motarde, Sherry qui nous arrive après 36h d’avion de Victoria au Canada.
Le lendemain nous prenons un vol intérieur pour nous retrouver sur un « house boat » sur le lac Nagil près de  Srinagar, la capitale du Cashemir au nord ouest de l’Inde à la frontiere Pakistanaise.
Au programme : visite du marché flottant (4h du mat) sur les canaux du lac Dal suivi d’une prise en main des motos dans le terrain vague près de notre bateau hôtel.
motardes1
Je stresse un peu en regardant les démonstrations de mes motardes…. les motos se couchent sur l’herbe et les filles aussi… Cela promet.
Mona serre les dents, Yvette serre les fesses, Calipso réalise que c’est loin d’être gagné et que ses genoux ne vont pas supporter le voyage, Sherry découvre les joies de la Enfield en tant que  passagère.
Je décide donc que Calipso commencera le voyage derrière Raju mon mécanicien, originaire du Tamil Nadu, au sud de l’Inde, et que nous allons raccourcir certaines étapes.
– Lundi 3 juin, le départ est imminent… j’ai fait les courses, les réservoirs sont pleins, les sacs, le matériel de camping, les outils et les pièces détachées sont empilés dans notre « pick up » Tata conduit par notre chauffeur Ladakhai Tsering.
Trop beau, nous sommes à l’heure pour notre première journée vers les pâturages de Sonamarg à 60km.
Je vois Yvette dans tout ses états… « Je ne trouve plus les médicaments pour mon coeur »…
Je fais toutes les pharmacies du coin, je fais marcher mes contacts.
En vain, pas la moindre molécule similaire au médicament sur tout Srinagar…Je réconforte Yvette en lui disant que nous allons faire marcher l’assurance de notre Visa premier afin de les commander et de les faire parvenir à Kargil, une de nos prochaines étapes…
La sortie de Srinagar se passe sans encombre (prendre la route le vendredi ou le dimanche peut réserver quelques surprises intimidantes..)
Le contact avec les mauvaises pistes ne s’est pas fait attendre et c’est avec une grande joie que je monte le premier campement avec mes motardes en un seul morceau….
L’eau est chaude pour la douche, le Ricard est servi, j’ai préparé un « Kitcheri » pour diner…
Les rires sont au rendez vous lorsque Yvette retrouve ses médicaments au fond d’un sac….

Arrivée New Dheli

Articles Liés

La Suite du Trip

Etant donné qu’internet et tous autres moyens de communication ne sont pas possibles à ce jour, Thierry et moi même communiquons à l’ancienne via boite postale !

Les nouvelles vous seront donc diffusées au fur et à mesure de leur périple et au gré de la poste.

A très vite pour la suite des aventures …