Hauteur de Selle – Comment rabaisser sa moto ?

Hauteur de Selle – Comment rabaisser sa moto ?

21 novembre 2015 Non Par Lydia Truglio Beaumont

Hauteur de Selle – Comment rabaisser sa moto ? (mise à jour du dossier 2013)

Comme nous le savons déjà, trouver une moto dotée d’une selle basse n’est pas chose facile surtout quand on mesure 1,53m. La hauteur de selle, la distance des demi-guidons et le poids de la moto tous pleins faits sont souvent des points déterminants au choix de votre monture et de l’achat de cette dernière.

Une hauteur de selle MAGMOTARDES

Simulation Mag’ Motardes pour une femme 1,55m

Bien que nous ayons déjà abordé le sujet à plusieurs reprises dans nos colonnes, avec notamment l’enquête sur les motos basses de selle ou encore sur une liste non exhaustive des motos « faciles » à rabaisser ou plutôt accessibles à cette option, nous souhaitons compléter ce dossier.

Il faut savoir, que les motardes et scootéristes, représentent près de 27%, du parc de deux roues. Parmi les 27%, plus de 14% sont des motardes ! Forcément, les chiffres parlent d’eux-mêmes et les constructeurs n’ont pas oublié d’en tenir compte. Que ce soit pour les scooters ou les motos d’ailleurs. On remarque de plus en plus, l’option Kit de rabaissement dès l’achat du deux ou trois roues. Il est donc clair, que les constructeurs ont bien compris que la gent féminine et les petits gabarits féminins ou masculins, avaient du mal à trouver une moto « à leur taille », et que cette part de marché leur échappait.

Une bonne chose pour nous mesdames, car j’ai bien l’impression qu’ils ont enfin pris conscience des chiffres et de l’ampleur du monde de la moto au féminin.

Cependant, avec le large choix de motos et de scooters, proposés sur le marché actuellement, on peut facilement se retrouver face à un dilemme comme par exemple, le coup de cœur pour un modèle qui n’est, malheureusement pas accessible, de part sa hauteur de selle qui perche bien trop haut pour vos gambettes. Déterminée, vous la voulez quand même. Et comme on dit  » ce que femme veut, dieu veut » ou « quand une femme a une idée en tête, elle ne l’a pas au c… », alors, arrivera nécessairement la question de « comment puis-je faire pour rabaisser la brêle » ou « comment vais-je faire, j’ai déjà choisi le modèle de ma future moto ». Et oui, souvent, le choix arrive, soit par coup de cœur, soit parce que c’était la seule qui rentrait dans votre budget, soit pour « X » raisons personnelles, et ce choix, se voit remis en cause parce qu’on ne touche pas les pieds par terre ? Alors, on abandonne notre coup de cœur ? Le modèle que l’on attend depuis si longtemps et qu’on rêve de chevaucher ? Bien sûr que non mesdames, des solutions existent, et nous allons essayer de vous lister ci-dessous, du mieux que l’on peut !

Deux axes majeurs se dessinent pour rabaisser sa moto : travailler sur la selle, et réduire la hauteur du châssis avec un kit de rabaissement. D’autres axes de réflexion se déclinent aussi et différentes solutions, plus ou moins onéreuses aussi :  adapter un ressort d’amortisseur plus court, remonter les tubes de fourche dans les tés, creuser la selle chez un sellier… Essayons de faire le tour d’horizon des solutions connues à ce jour.

Solution 0 : Acheter une moto d’occasion déjà à votre taille !

De nombreuses motardes sont dans votre cas les filles, vous qui êtes en train de lire cet article. Combien de fois, au combien de fois, j’ai entendu le même son de cloche. J’ai eu la chance de discuter avec de nombreuses motardes de France et de Navarre, et qui m’ont toutes raconté la même histoire de galères qu’elles ont connu pour pouvoir rabaisser leur moto. Par conséquent, le marché de la moto de l’occasion est une mine d’or pour vous, mesdames les motardes ! Regardez les annonces de moto au féminin en priorité ou les annonces de personnes de petits gabarits ( ou très grands car je sais que vous avez le même problème). Il ne sera pas un hasard de trouver une moto déjà toute prête pour vous et votre gabarit.

Avantages : aucune galère, la moto est déjà rabaissée, vous n’avez plus qu’à rouler

Inconvénients : choix de la moto peut être différent de votre coup de cœur, pas visu sur la manière dont le kit fut posé et par qui (  sauf si facture à l’appui).

Exemples d'annonces de ventes de motos d'occasion déjà rabaissées

Exemples d’annonces, prises au hasard sur le net, de ventes de motos d’occasion déjà rabaissées

Solution 1 : Kit de Rabaissement 

La première solution, la plus facile et la plus évidente, est le kit de rabaissement. Il faut savoir, que les constructeurs proposent directement des Kits de surbaissement et réhaussement (car les femmes très grandes galèrent aussi, elles se sentent souvent sur des « Pocket Bikes). Cette solution peut vous faire gagner de 1cm à 4cm selon les marques.

Ce Kit est conçu pour rabaisser la hauteur de selle, et attention, ils sont fabriqués spécifiquement pour chaque moto suivant la marque, le modèle, l’année, et la hauteur souhaitée.  Ces kits sont composés de biellettes ou entretoises qui viennent se placer au niveau de l’amortisseur arrière pour baisser la moto.

Si vous achetez votre moto neuve en concession, prenez l’option Kit de rabaissement, si vous achetez une occasion, prenez bien le temps d’acheter le bon kit pour votre moto et tenez compte des éléments cités ci-dessus.

Avec des solutions de réglage individuel pour presque tous les modèles, BMW Motorrad propose différentes hauteurs de selle et vous offre la possibilité de décider de la hauteur de votre selle, dès la configuration de votre moto en ligne. Harley Davidson, est le constructeur champion dans ce domaine, et ce, depuis des années. Les motos sont basses, et la marque vous donne le choix dès votre achat aussi. Enfin, Kawasaki, Honda, Suzuki, etc… proposent aussi les kits. Rares sont les marques qui ne l’ont pas en option.

Détail du Kit

Voici en 3 images le genre de kit disponible et la fixation sur un modèle de moto que l’on connaît bien, puisqu’il s’agit de l’Aprilia Pegaso Strada essayée ici. Ce genre de kit coûte 90 à 200€ selon la moto. Mais c’est le meilleur moyen de rendre accessible la plupart des machines. Par exemple ici avec une Z750, avec ce type de kit et une pilote de 1.55m, avant (à gauche) / après (à droite) installation :

hauteur selle Z750

Aussi, plus besoin de changer l’amortisseur d’origine, dans le cadre où vous touchez les pieds par terre. La moto est « descendue » de plusieurs millimètres désormais. Pensez bien à baisser, aussi, l’avant de la moto, en jouant sur la hauteur des tubes de fourche dans les tés (voir photo ci-dessous et indications).

Si vous ne le faîtes pas, vous allez avoir une moto affaissée sur l’arrière, avec un châssis moins agile, un phare qui éclaire la Lune et les problèmes qui vont avec…

Tubes remontés dans les tés magmotardes

Mise en garde  : On ne baisse pas l’avant de la moto autant que l’on veut. Déjà, il y a une possibilité que le remontage des tubes (voir photo toujours) soit limité par le guidon / pontet (voir photo encore). Ensuite, trop remonter les tubes = risque de mettre la moto en butée contre le té de fourche avant d’avoir utilisé son débattement maximal.

En conclusion, la fourche, on y regarde à deux fois et avec un œil avisé pour aider. Sachant que travailler aussi sur la partie pontet / guidon (en relevant / rapprochant du pilote) peut aussi bien aider à améliorer l’ergonomie…

Un savant équilibre à trouver, mais au bout, l’assurance de (re)trouver le sourire ! Par exemple avec un kit pour Triumph Daytona 675… moto totalement inaccessible d’origine aux jambes courtes, mais avec un double travail (selle / kit / avant) pourrait devenir un vrai choix à une pilote d’1.60m :

Avantage : look préservé

Inconvénient : Il faut bien réfléchir auparavant :

  • à l’assiette de la moto (baisser l’avant),
  • à la garde au sol qui peut en pâtir
  • à la béquille latérale si elle devenue trop longue (moto plus basse donc moins penchée = béquille à raccourcir)

Solution 2 : Creuser la selle

C’est la solution la plus simple et la plus économique. Démontez votre selle, ouvrez l’annuaire, appelez-le sellier le plus proche de chez vous et allez-le voir avec votre selle sous le bras. Le sellier va dégrafer le revêtement de selle et travailler sur la mousse qui est en dessous, en la creusant pour gagner des centimètres. Évidemment, plus la mousse est épaisse, plus on peut gagner… au détriment du confort évidemment. Ces artisans sauront faire du sur mesure pour vous ou travailler la selle existante. Comptez  de 150€ à 400€ selon le travail et la personnalisation de votre selle.

Astuce : Si votre selle creusée, vous fait vraiment mal au bout de 50kms, dans ce cas, un insert gel pour être ajouté, bien plus fin que la mousse d’origine de nos selles, et il permet de compenser en confort ce qu’on perd en épaisseur de selle… Le résultat parle de lui -même : une selle bien creusée, mais qui reste plutôt confortable, et on peut gagner de 3 à 6 centimètres ainsi selon le modèle de moto. Le tout pour un budget de 50 à 100€.

Depuis quelque temps aussi, vous pourrez aussi choisir votre selle dès votre achat en concession, ce qui n’est pas du luxe, car souvent, on néglige le confort, au bénéfice de la hauteur de selle. Par exemple,BMW Motorrad propose une large gamme de selles garantissant un confort dynamique pour chaque pilote à tous les niveaux (selle haute avec rembourrage supplémentaire, selle basse avec rembourrage réduit, selle très basse, selle confort, selle confort position haute, selle sport, selle rallye). Aussi, vous pouvez déjà jouer sur la hauteur dès votre bon de commande en concession.

Avantages : prix, travail sur mesure

Inconvénients : look selon les goûts, confort si selle trop creusée

selle moto creusée

L’Art de la Sellerie, rue Eugène Pottier, 83500 La Seyne sur Mer – Réalisation d’une selle creusée KTM

l-art-de-la-sellerie-moto-6

Solution 3 : Jouer avec la précharge de l’amortisseur

Vous pouvez aussi, si vous souhaitez gagner quelques millimètres seulement, et ce à moindre coût. Il vous faudra deux clefs seulement, la clef de réglage de l’amortisseur (souvent fourni par le constructeur dans la trousse à outils sous la selle) et son embout (pour éviter de vous faire mal à la main quand vous tournez la bague de l’amortisseur) pour pouvoir le faire. Mais attention à cette solution car vous « jouez » avec l’assiette générale de la moto, donc, restez prudente mesdames. Et n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Comment ça marche. Il suffit de tourner la bague de l’amortisseur pour régler la précharge de l’amortisseur Si vous déchargez entièrement le ressort, la moto va être beaucoup plus basse. Certes, la moto est rabaissée l’arrière de la moto, mais tenez compte que cette action va rendre la moto très souple, voir molle. A l’inverse si vous tendez le ressort, donc augmenter la précharge, plus votre moto sera haute. Cela joue aussi sur le comportement de la moto, elle va être beaucoup plus dur et va beaucoup moins travaillé de l’arrière.

reglage de la précharge de l'amortisseur copie

Montage Mag’ Motardes

Avantages : coût faible voire inexistant, si vous avez les outils, gain de 0.5cm à 2cm.

Inconvénients : Assiette de la moto modifiée, moto souple (si déchargé au max) , moto dure (si préchargé au max)

Clef à Grif ou la clef de réglage de l'amortisseur

Clef à Grif ou la clef de réglage de l’amortisseur

Solution 4 : Changer l’amortisseur

Une autre voie à explorer est le changement d’amortisseur, comme le confirme Angélique Pader dans un de ces commentaires : » j’ai gagnée 3cm en changeant mon amorto tout simplement ». Une solution qui a un coût élevé, compris entre 150€ d’occasion et 900€ (Ohlins), et qui est une très bonne option aussi. Vous ne rognez pas sur le confort de la selle et vous perdez bien de la hauteur !

angelique pader + kawasaki + changement amortisseur + rabaisser sa moto

Solution 5 : Faites vous confiance, l’expérience prime sur la hauteur !

Une autre solution est tout simplement de vous habituer à gérer la hauteur de selle, dans le cadre où cela reste possible bien sûr. Ariane Fil, motarde et qui ne touche pas bien les pieds par terre depuis ses trois dernières motos, confirme cette solution dans un des commentaires à ce sujet :  » Bien sûr, il faut que le gabarit de la moto reste raisonnable et notamment qu’elle ne soit pas trop lourde ni trop large de selle. Beaucoup de femmes manquent de confiance en elles sur ce point mais à partir du moment où l’on peut redresser la moto, pas besoin d’avoir les deux pieds à plat ! C’est un coup à prendre mais pour cela on peut effectivement s’aider en faisant échancrer la selle sur les côtés (sans toucher à l’épaisseur) et surtout en réglant correctement la précontrainte de l’amortisseur à son poids. »

Ce commentaire résume bien les choses, j’ai trouvé. Les motardes et les scootéristes, ayez confiance en vous mesdames. Cependant, tenez quand même compte du poids de la moto, car même si vous touchez le sol de la pointe des pieds, où que vous piloter en talons aiguilles comme moi (non recommandable!), il vous arrivera de devoir freiner d’urgence ou de déplacer votre moto. Prenons l’exemple de la Goldwin, cette énorme moto ou bateau, très agréable à piloter et assez basse, elle rentre dans ces critères de confiance, et donc accessible à toutes. Mais pas à moi car les critères de freinage d’urgence et de déplacement pèsent négativement dans la balance, car je n’ai pas le gabarit pour avoir une moto de la sorte.

Ariane Fil, une de nos lectrices qui a participé activement à la mise à jour du dossier, par le biais de ses commentaires. Merci Ariane

Ariane Fil, qui a participé activement à la mise à jour du dossier, par le biais de ses commentaires. Merci

Solution 6 : Jouer avec votre équipement 

Dans le cadre où vous voulez gagner quelques millimètres, voire centimètres, pensez à jouer avec votre équipement comme des bottes à talons ou des semelles sur les bottes. Les équipementiers ont fait des efforts, et offrent désormais plus de choix. On note un gain de 1.5cm à 6.5cm en moyenne selon les modèles de bottes, bottines choisies.

Botte-moto-DAYTONA-GTX-M-STAR_9f7fd5b2

Bottes DAYTONA GTX M-STAR ÉTANCHE GORE-TEX T35

Astuces et Conseils

On vient de voir les différentes solutions qui s’offrent à vous,  et les opérations qui peuvent s’envisager, indépendamment ou se cumuler pour rendre la moto de vos rêves enfin adaptée à votre taille. Il faudra, suite à vos modifications à penser à 3 points qui sont liés :

  1. Pensez à « raccourcir » votre béquille, cela vous évitera de mauvaises surprises !
  2. Pensez à vos demi-guidons, si vos jambes sont courtes ou grandes, il est évident que vos bras suivent. Donc cela paraît bête, mais n’oubliez pas de régler votre position du guidon après vos changements.
  3. Enfin, pensez à régler vos phares aussi

Le coût du rabaissement / réhaussement

  • Kit de rabaissement / réhaussement : 100 à 300€,
  • Creuser la selle : 50 à 400€,
  • Amortisseur plus court : 500 à 1000€,
  • Changement amortisseur : 75€ à 1100€
  • Réglage précharge amortisseur : 0€ à 45€
  • Bottes à talons : 45€ d’occasion à non défini

Dossier mis à jour et venant en complément des articles suivants :