GS Trophy 2018 : une Française au guidon en Mongolie

Sonia Barbot, championne de France de Rallye 2014,  sera l’une des six concurrentes du GS Trophy 2018.

Dimanche 3 juin, les 18 équipages du rallye moto GS TROPHY 2018, s’élanceront sur les pistes de Mongolie. Parmi les vainqueurs des épreuves de qualification, on compte deux équipes féminines. Au guidon de leur BMW R 1200 GS, ces motardes de l’extrême vont parcourir 2 200 km. Parmi elles, Sonia Barbot, une jeune Montpellieraine de 33 ans.

GS TROPHY 2018Créé en 2008 par BMW Motorrad, le GS Trophy est le rendez-vous des passionnés de rallyes moto extrêmes. Après la Tunisie, l’Afrique du Sud, la Patagonie, le Canada et la Thaïlande, c’est en Mongolie qu’il se déroulera cette année.

GS TROPHY 2018 PASSAGE DE GUE

En 2016, le GS Trophy avait compté sa première équipe féminine. Cette année, six femmes ont réussi les épreuves de qualification du GS Trophy 2018. Elles constituent la Team Ausamérica et la Team Eurafrica.

equipe feminine gs trophy 2018 2

Jocelyne Snow et Bettina Nedel, deux Américaines, et une Australienne, Julia Maguire, forment la Team Ausamerica.

La Team Eurafrica compte deux Sud-Africaines, Ezelda Van Jaarsveld et Linda Steyn et … notre petite Française, Sonia Barbot.

Sonia, au Mag, nous la suivons depuis longtemps. Championne de France des Rallye routiers, cette jeune femme déterminée a les armes pour les affronter le GS Trophy. Rompue à l’art de la navigation, endurante, rapide, elle devrait apporter beaucoup à ses coéquipières.

Sonia Barbot chamionne de France des Rallyes Routiers se frotte au GS TROPHY 2018

Pour participer au GS Trophy, elle s’est qualifiée lors des 4 jours d’épreuves en Afrique du Sud. Sur 23 rideuses, elle est arrivée 3ième,  juste derrière Ezelda et Julia.

gs trophy 2018 selection femme

A la fin des 4 jours de qualifications du Rallye GS Trophy 2018, Sonia déclarait : « Je suis très excitée, c’est incroyable, c’est juste Wahou ! Cela prouve qu’il ne faut jamais lâcher ! Maintenant je dois m’entrainer encore d’avantage. A la maison j’ai mon mari et mon fils – et ma maman et mes amis, je dois leur dire. Et allez en Mongolie … J’avais un rêve, celui d’aller au Tibet, et la Mongolie, c’est la porte d’à côté, c’est quelque chose de fort pour moi. Mais plus que tout maintenant je pense que je dois me perfectionner en Anglais pour expliquer encore mieux ce que tout cela implique pour moi quand je serai en Mongolie. Merci BMW !

Au Mag ‘ nous suivrons de près cette aventure, sans oublier l’équipe de France masculine constituée de Jérôme Durand, Paul Basseville et Olivier Fayat.

gs trophy 2018 bmw motorrad 2018

Image : copyright GS Trophy 2018

Fille au Guidon @FilleAuGuidon pour Mag’Motardes




Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer