Etude – Quelles sont les petites différences entre les motards et les motardes

Les hommes et les femmes pratiquent-ils la moto de la même manière ?

Les beaux-jours sont l’occasion de ressortir la moto ! Si dans l’inconscient collectif la moto est réservée aux hommes, dans la réalité, les femmes sont de plus en plus nombreuses à piloter des deux-roues. Nous avons voulu savoir si les pratiques des motards et motardes étaient similaires ou au contraire bien différentes.

Hommes et femmes : quel choix pour un 2-roues ?

Côté femmes, nous avons répertorié 87 % de motardes contre 13 % de scootéristes. La tendance est sensiblement la même du côté des hommes, puisqu’ils sont très majoritairement motards (93 %) et seulement 7% à utiliser un scooter.

Les profils motards / motardes sont similaires en France : la majorité des adeptes des deux-roues optent pour une moto, et particulièrement de la catégorie des Roadsters. Ces modèles, qui rencontrent un vif succès en France, sont reconnus pour être simples à prendre en main pour une utilisation large. Pas étonnant donc que les Français optent largement pour ce type de modèle !

On constate que les femmes choisissent davantage de conduire un scooter que les hommes, même si ce type de véhicule reste une catégorie peu représentée.

Autre constat, les motards, hommes / femmes confondus optent le plus souvent pour la meilleure couverture moto, les assurant eux-mêmes et leur véhicule en intégralité, même en cas de sinistre responsable. Cette formule couvre en plus de la responsabilité civile, du vol, des risques d’incendie, les dommages subis par le véhicule y compris si celui-ci est seul en cause (ex : perte de contrôle, glissade).

En termes d’âge, les plus jeunes (18/35 ans) chez les femmes comme chez les hommes optent davantage pour une formule Tous Risques. Grossièrement, on peut imaginer que les plus jeunes, ayant souvent moins les moyens que leurs aînés, n’hésitent pas à se protéger des conséquences financières tandis que les personnes les plus âgées (36/+55 ans) prennent le risque des conséquences financières.

L’âge des motards et motardes

Les profils adeptes des deux-roues sont plutôt jeunes, aussi bien pour les hommes que pour les femmes : 63 % des motards et 72 % des motardes ont entre 18 et 35 ans.

Pour les jeunes conducteurs, le coût de l’assurance 2-roues est élevé. Cela s’explique par le risque plus important qu’ils représentent aux yeux de l’assurance (aussi bien en fréquence de sinistres qu’en coût d’indemnisation (accident corporel notamment)).

Quelle CSP pour la pratique de la moto ?

Chez les femmes comme les hommes, c’est la classe moyenne qui pratique le plus la moto (70 % chez les hommes et 69 % chez les femmes). Les CSP + semblent moins intéressées par les deux-roues puisqu’ils ne sont que 13 % chez les hommes et 9 % chez les femmes à faire de la moto. Chez les personnes sans profession, 17 % des hommes et 22 % des femmes s’adonnent aux plaisirs des deux-roues !

Pour quoi utilisent-ils leurs deux-roues ?

Une nouvelle fois, les hommes comme les femmes à deux-roues ont des habitudes similaires. La majorité des hommes comme des femmes utilisent leur deux-roues pour des trajets privés et pour les trajets travail. Bon nombre d’entre eux n’utilisent également leur moto que dans le cadre privé.

L’assureur demande automatiquement l’usage que l’assuré souhaite faire de son deux-roues. En effet, selon qu’il ne l’utilise que pour les trajets privés ou dans le cadre de son travail, l’assureur n’évalue pas le risque de la même manière.

Attention, en cas de dommage, l’utilisation non déclarée du véhicule peut entrainer une réduction de l’indemnisation voire un refus de garantie si la mauvaise foi est avérée.

Quelles formules d’assurances privilégient-ils ?

Les motardes comme les motards qui possèdent un deux-roues récent souscrivent en majorité une formule tous risques. C’est un bon réflexe, car elle est la meilleure couverture possible, protégeant la moto et son propriétaire en matière de responsabilité civile, de vol, d’accident responsable. Les motos neuves ont une valeur plus élevée et il est donc conseillé de s’assurer en cas de d’accident ou de vol afin d’être bien pris en charge par son assurance moto.

En revanche, 15 % des femmes et 18 % des hommes ayant une moto récente optent pour une formule « budget », soit une formule d’assurance au tiers + vol / incendie. Attention, en cas de collision avec un autre usager de la route, le véhicule récent n’est pas couvert en cas de sinistre responsable. Nous conseillons également aux motards possédant un véhicule récent d’éviter la formule au tiers simple et tiers + vol, puisqu’elles ne prendront en charge que les dommages causés à des tiers mais en aucun cas les dommages causés à la moto elle-même en cas de sinistre responsable.

A l’inverse, 34 % des femmes et 30 % des hommes ayant une moto plus ancienne ont souscrit une formule intégrale. On considère globalement qu’au-delà de 7 ans, une moto a perdu une grande partie de sa valeur et qu’une assurance Tous Risques n’est pas forcément adaptée. En effet, il y a un risque que le montant des réparations dépasse la valeur de la moto. En effet, le montant de l’indemnisation ne pourra jamais être supérieur à la valeur économique du véhicule. Plus la moto vieillit, plus il est recommandé d’opter pour une formule d’assurance moins complète en termes de garanties.

Ceci dit, concernant les femmes et les hommes ayant des deux-roues de plus de 7 ans et ayant souscrit une formule Tous Risques, la date de 1ère mise en circulation des deux-roues s’articulent autour de 2009, 2008, 2007, 2006, soit des véhicules encore relativement récents.

Globalement, le portrait des motardes et des motards français est similaire. Si les hommes sont bien plus nombreux (93,54 %) que les femmes (6,46 %), les tendances concernant leur pratique, les types de moto conduits, le choix des couvertures d’assurance sont semblables.

Toutefois, l’étude de ces données révèle quelques incohérences en termes de niveaux de garanties par rapport à l’ancienneté des véhicules. Le comparateur d’assurances Assurland.com propose tout au long de l’année des conseils pour assurer sa moto ou son scooter.

Enfin, la loi Hamon facilite la résiliation des contrats d’assurance moto. Au bout de 12 mois d’engagement, les assurés peuvent changer d’assurance quand ils le souhaitent. L’occasion d’adapter la meilleure formule d’assurance à sa moto !

Source assurland.com

* Rédaction et Etude réalisée par assurland.com sur près de 190 000 personnes ayant comparé les assurances moto sur Assurland.com en 2017. L’étude concerne seulement les deux-roues de plus de 50 CC, différenciant les scooters (2 et 3-roues) des autres véhicules catégorisés dans les motos (Roadster, Basique, Custom, Trail, Grand tourisme, Sportive, GT sportive, Supermotard).

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer