Comparo – BMW S1000RR VS Honda CBR 1000RR, millésime 2015 : La belle et la bête !

Comparo – BMW S 1000RR VS Honda CBR 1000RR, millésime 2015  : Le grand écart à tous les niveaux pour la belle et la bête !

Un grand écart absolu entre deux motos de mêmes cylindrées, l’une est sauvage, l’autre est la douceur par excellence. LA CBR 1000RR 2015 s’apprivoise dès le premier regard alors que la S 1000RR 2015 ne se laisse pas dompter si facilement. Regardons de plus près la belle et la bête ! 

fim women 2015 + qatar + camp entrainement + losail + lydia truglio + nina prinz + bike promotion
Circuit MotoGP / Qatar Crédit : Bike Promotion

Incontestablement différente, la S 1000RR a cassé les codes du design et des tendances du look des motos, depuis plusieurs années maintenant. Avec son look sportif et unique, ses lignes sulfureuses et ses petites aérations, qui rappellent les fentes branchiales des requins, la S 1000RR est toujours aussi élégante et magnifique au regard. Malgré peu de changements au niveau esthétique. BMW Motorrad s’amuse juste à interchanger ses phares asymétriques : le rond est désormais à gauche. Enfin, l’essentiel est là : le moteur gagne encore plus de chevaux (6cv) et s’allège de quelques kilogrammes en plus de son électronique revisité et mieux étudié.

Leur premier point commun est certainement, le petit bout de selle disponible pour la passagère ou le passager, et l’absence totale de rangement (hormis une mini place sous la selle pour la trousse à outils de secours). Pour les deux motos, un tableau de bord complet et moderne.

La CBR 1000RR évolue principalement sur la partie cycle grâce à de nouvelles suspensions qui lui permettent d’optimiser le plaisir du pilotage mais également sur son design avec des lignes plus élégantes et racées. toutefois, ses lignes restent intemporelles et séduisent toujours autant la gent féminine.  Sa finesse générale est accentuée par l’étroitesse du  réservoir. Les dernières évolutions se concentrent principalement sur le moteur : nouvelle culasse, nouvel échappement et nouveaux réglages d’injection pour optimiser la puissance maxi et le couple à moyen régime.

A peine chevauchée, aussitôt adorée ! Tout se fait naturellement au guidon de ces deux motos, la prise en main est rapide et simple comme bonjour. Avec une assise ni trop haute ni trop basse, 815mm pour la S 1000 RR contre 820mm pour la CBR 1000 RR,  les motardes en quête de vitesse et de conduite sportive vont être conquises ( les motardes en dessous de 1m57, prévoyaient des bottes à talons !, elles perchent haut tout de même mesdames !).  Les pilotes devraient, elles aussi, prendre rapidement du plaisir à la piloter ces deux bijoux, si différents et si proches à la fois, grâce à la puissance de l’électronique des deux motos.

La CBR 1000 RR s’illustre également pour son accessibilité et sa prise en main aisée. Elle est maniable et se pilote facilement. Son moteur 4 cylindres en ligne est un moteur efficace à bas comme à haut régime, sur route, sur piste et en milieu urbain.  Par contre, la S 1000 RR, elle ne s’illustre pas dans la douceur, que peut procurer une CBR 1000 RR, non la bête va lâcher ses chevaux d’un coup, et attention mesdames, il va falloir les tenir, car ils sont très indisciplinés ! Ils sortent d’un coup sans trop vous prévenir ! Cela va vous procurer une sacrée dose d’adrénaline ! Et un moment de pur bonheur si vous aimez la vitesse, la brutalité et l’efficacité d’un moteur quatre cylindres en ligne (refroidi par eau/huile et quatre soupapes en titane par cylindre).

honda cbr 1000 rr
Honda Days, Castellet 2015 / Crédit photo : Stéphane Valembrois

Les deux motos sont assez légères, 200 kgs tous pleins faits pour la CBR 1000 RR contre 204 kgs pour la S 1000 RR. Seul 4 petits kilogrammes de différence autant dire qu’il n’y a pas de différence sur ce point-là. Par contre, la finesse du réservoir de la CBR 1000 RR donne la sensation et l’impression que la moto est moins lourde à l’arrêt. Élancées sur route, ou sur piste, les deux se valent.

Bien que les deux ,sportives du millésime 2015 s’avèrent être de superbes complices en routes sinueuses et sur la piste, et qu’elles se ressemblent et se rapprochent sur les points cités ci-dessus, les deux motos sont finalement à l’opposé complet dès qu’il s’agit de parler du caractère moteur et de la conduite à haute vitesse.

Le moteur de la S 1000 RR est vraiment au-dessus, plus nerveux, plus vif et bien plus réactif.  Dès que vous ouvrez les gaz, le moteur va répondre plus que vigoureusement et instantanément. Son accélération est incitative, brutale et joueuse… On a vraiment envie de découvrir ce qu’elle a dans le ventre ! D’ailleurs, dès que vous tourner la poignée en coin, vous allez sentir toute la suprématie de la bête ! Elle va vous bousculer et vous surprendre par son caractère pas commode. Elle va vous lâcher plus de 200 chevaux dans la G… sans aucune finesse, non, non, elle va se jouer de vous, et ce pour votre plus grand plaisir.

Contrairement à la Honda CBR 1000 RR, qui a, certes fait des efforts au niveau moteur, mais qui n’est toujours pas à la hauteur des motos sportives actuelles et encore moins du moteur de la S 1000 RR. D’ailleurs, la conduite de la bête, vous demandera d’être en bonne condition physique dès que votre rythme augmentera à l’inverse de la belle CBR qui se veut plus douce.

Le moteur de la CBR est bien plus souple, il donne envie de passer les rapports et de tailler la route tranquillement. Pour des arsouilles,  il faudra aller chercher le bon régime moteur pour se régaler en courbe. Sinon, on se cale en 5 et on profite du paysage tout en enroulant les virolos. Quant au pilotage sur piste, c’est un jouet idéal pour commencer, apprendre et s’amuser sans prendre de trop grand risque. Elle est la sportive, et ce depuis 2008 en fait, pour apprendre parfaitement et sereinement, à piloter une moto ultra-sportive sur piste. Elle est facile, réactive, efficace et agréable à piloter. Elle pardonne beaucoup d’erreurs et son châssis est stable et solide, en accord avec son caractère moteur. Aucune frayeur à l’horizon.

Au niveau du freinage, les deux motos sont équipées quasiment à l’identique. A l’avant, un frein à double disque flottant, d’un diamètre de 320 mm, avec un étrier fixe à quatre pistons alors qu’à l’arrière, on retrouve un monodisque, de diamètre 220 mm, avec un étrier flottant à 2 pistons pour la BMW contre un simple piston pour la Honda. La CBR 1000 RR se voie dotée, en option d’un système de freinage combiné contrôlé électroniquement et de l’ABS alors qu e la S 1000 RR offre l’ABS et le contrôle de la traction de série.

Côté consommation, la S 1000 RR est plus gourmande que la CBR 1000 RR. Elle consomme 5.9l/100 contre 5.6l/100 pour la honda. Toutefois, les consommations varient selon votre utilisation et régime moteur. Quoi qu’il en soit, ce sont des sportives, elles sont donc friandes de kilomètres, de virolos, de vitesse et aiment « picoler comme des trous » ( quoique si on compare à un bi-cylindre Honda VTR Firestrom par exemple, on se rend compte que la consommation est finalement raisonnable).

Pour conclure, les deux sont, certes à l’opposé au niveau de la puissance, l’agilité et la maniabilité, mais ces deux motos sont des jouets d’excellente qualité. A vous de choisir maintenant et de déterminer si vous préférez une bécane plus sauvage et rebelle ou bécane douce et belle !

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer