La circulation interfiles des motos officiellement recommandée par le CNSR

La circulation interfiles des motos officiellement recommandée par le CNSR

Rédigé Par , le 29 novembre 2013, Source & Crédit photo – Moto – Journal

Voici un article que j’ai lu cette semaine, Pierre, le journaliste de Moto Journal dresse un superbe article qui résumé l’avancement de la circulation interfiles. En voici l’extrait :

Lors du vote (Photo P. Orluc)

Le Conseil national de sécurité routière a recommandé l’expérimentation officielle de la circulation interfiles par les motos dans quatre villes : Besançon, Lyon, Marseille et Paris. Au ministre de l’Intérieur de lancer ou non l’expérimentation.

Comme prévu, la Commission 2-roues, 2-roues motorisés du Conseil national de sécurité routière (CNSR) a présenté son projet de recommandation concernant une expérimentation prochaine de la circulation interfiles.

Réunis à Paris en séance plénière le 29 novembre 2013, les membres du CNSR ont voté la recommandation. 28 voix se sont déclarées pour, une voix contre — celle de Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière — et trois personnes se sont abstenues.

Le gouvernement va maintenant devoir se prononcer et décider, ou non, de suivre la recommandation. Si la suite donnée était positive, aucune date de mise en place de l’expérimentation n’a été avancée.

Une partie des membres du CNSR lors du vote pour la recommandation de l’expérimentation de la circulation interfiles par les motos, vendredi 29 novembre 2013. (Photo P. Orluc)

Concrètement, l’expérimentation de la circulation interfiles par les motos et autres 2 et 3-roues motorisés (d’un gabarit inférieur à un mètre en largeur) aurait lieu ;  :

– pendant 2 ans

– dans quatre villes : Besançon, Lyon, Marseille et Paris (périphérique)

– sur les voies à caractère autoroutier, entre les deux voies les plus à gauche

– quand le trafic des voitures est congestionné ; la vitesse de 2 et 3-roues motorisés devra être inférieure à 50 km/h.

Par la voix de France Wolf, sa représentante, la Fédération des motards en colère (FFMC) s’est déclarée « très satisfaite de la mise en place de cette expérimentation. C’est pour nous une reconnaissance des spécificités d’un mode du transfert. La moto devient un véhicule à part entière ».

De son côté, un membre belge du CNSR, présent car la Belgique autorise la circulation interfiles depuis le 1er septembre 2011, s’est étonné que l’expérimentation se limite à quatre zones géographiques seulement : « Je ne comprends pas cette frilosité ».

Les autres recommandations du CNSR

Outre la recommandation pour la circulation interfiles, le Conseil national de sécurité routière à voté pour :

– Instaurer une journée nationale des victimes de la route le 22 février, « qui sera un jour de commémoration des personnes et des familles dont le destin a, un jour, sur une route, brutalement basculé dans le drame ».

– Développer l’usage de l’éthylotest anti-démarrage auprès de « conducteurs présentant un problème avec l’alcool, assorti d’un suivi et de soins ».

– Organiser la récupération des données, « d’ores et déjà présentes dans les systèmes de pilotage des véhicules, afin de reconstituer la genèse des accidents ».

Retrouvez cet article

http://news.moto-journal.fr/consequences-repression-routiere/la-circulation-interfiles-des-motos-officiellement-recommandee#oRPhSxWVaggrZgg7.99

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer