Circuits FSBK – Tracé

Circuits FSBK – Tracé

30 juillet 2013 Non Par Lydia Truglio Beaumont

Liste 2013 – FSBK / EB

Source fsbk.fr

Le Mans – Bugatti

Créée en août 1998, l’Association Sportive Motocycliste des 24 Heures de l’Automobile Club de l’Ouest est l’association organisatrice des épreuves motos qui se courent sur le circuit Bugatti, au Mans.

Son rôle ne se limite pas aux 24 Heures Moto qui ouvrent la saison d’endurance en avril. L’ASM 24H ACO a également la charge des épreuves de vitesse.
En 2013, le calendrier compte le championnat de France Superbike, le Grand Prix de France, les Coupes de France Promosport.
bugatti trace GP moto
Principales caractéristiques du circuit 
Longueur: 4.180 m. Largeur: 13 m. Virages à gauche: 4. Virages à droite: 9. Ligne droite la plus longue: 674 m. Construit en: 1966. Modifié en: 2008.

Nogaro

La Grande Histoire débute le 3 octobre 1960… Pour la première fois le drapeau à damiers s’abaisse à Nogaro. Au volant de sa Rainerie formule junior, Basini vient de boucler en vainqueur le dernier tour du nouveau circuit Paul Armagnac : 1752 m, pied au plancher.

Pour lui, cette victoire marque la fin d’une course. Pour Nogaro, le début d’une histoire. D’année en année, le circuit se structure :
En 1973, la piste est allongée à 3120 m. Nogaro prend de l ‘ importance ; de nouveaux talents s’y profilent. Parmi eux : Arnoux, Berger, Patrese.
En 1974, un inconnu, Alain Prost, remporte les Coupes de Pâques sur Formule Renault Europe.
L ’ année suivante, Nogaro accueille son 1er Grand Prix de France Moto, épreuve du Championnat du Monde. Les sports mécaniques évoluent. Le circuit Paul Armagnac ne cesse d’embellir.
Elargie à 12 mètres en 1987, la piste s’allonge encore en 1989 : 3636 m. Un tracé très technique auquel s ‘ ajoutent des structures d’accueil en tout point remarquables.
Aujourd’hui par la qualité de son organisation, Nogaro est devenu un haut lieu des compétitions professionnelles. Pour les pilotes comme pour un public toujours plus nombreux, le circuit Paul Armagnac, c’est le rendez-vous des grandes émotions.
nogaro
Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 3,636 kms. Largeur : 12m. Le circuit est très complet et comprend une multitude de virages différents, comme un grand « S » qui contourne le lac, plusieurs courbes, une épingle et une grande ligne droite.

Le Vigeant

Le circuit auto-moto du Val de Vienne, long de 3 757 mètres est l’un des plus beaux circuits de France.

Réalisé par le Pays Montmorillonnais et financé par plusieurs collectivités territoriales, il voit le jour en 1990 et reçoit sa première compétition en 1992 avec les voitures du Championnat de France Supertourisme.

Le Championnat de France Superbike suivra bientôt et depuis cette époque, chaque année, les grands championnats font étape dans la Vienne.

Réputé comme un des plus techniques de France, il s’est doté en 2008 de la seule caractéristique qui lui manquait, à savoir une vitesse de pointe élevée. En raccordant deux lignes droites afin d’obtenir une accélération continue de près de 1000 mètres, la vitesse maxi en catégorie GT franchit les 270 Km/h.
C’est à cette même époque que le circuit a été admis dans le cercle très fermé des circuits homologués au grade 2 de la FIA.

Géré depuis le 1er Janvier 2012 par la SAS Les Deux Arbres, le Circuit du Val de Vienne a bénéficié de la plus importante modernisation de son histoire. La Tour de contrôle et les stands présentent désormais les équipements de confort, de puissance électrique et de connectivité indispensables. Le Centre de contrôle vidéo, les salles de presse et de briefing sont dans les standards des circuits internationaux. Le paddock, déjà réputé pour son ergonomie, offre un confort de travail et de vie remarquable grâce à la qualité de sa distribution électrique, ses équipements sanitaires et son offre de restauration.

 

le vigeant

Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 3,750 kms. Largeur : 11m

Ledenon – Le circuit au gros coeur !

Certainement influencé par l’émergence des circuits du Castellet et de Dijon Prenois, une bande de fous du volant décident en 1970 de construire ce qui ne devait être qu’un endroit pour venir s ’amuser en toute sécurité.

Que de chemin parcouru depuis le 16 juin 1973 date d’inauguration du circuit. Aujourd’hui le circuit de Ledenon est une place forte européenne des sports mécanique et accueille désormais tout ce que le monde du sport automobile et moto compte d’adeptes , du plus illustre au plus modeste.
Le Moto Club de Ledenon regroupe près de 400 licenciés, ce qui en fait le premier club du Languedoc – Roussillon en nombre de pratiquant. Il veillent aussi bien à l’organisation des Coupes de France  PROMOSPORT, du Championnat France d’Endurance que du Championnat de France SUPERBIKE.
circuit ledenon
Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 3,150 kms. Largeur : 9 à 12m . Virages à Gauche principalement et pratiquement toujours en aveugle. Vallonné, c’est un looping géant. Un vieux dicton dit même :  » Si tu sais rouler vite à Ledenon alors tu sais rouler de partout ».

Magny Cours

Créé en 1960 par Jean Bernigaud, le premier circuit est un circuit de karting de 510 mètres de long. Le Circuit Jean Behra (du nom du pilote français décédé en 1959) est inauguré en 1961, la piste fait alors 2 000 mètres de long. En septembre 1986, sous l’impulsion de François Mitterrand, le Conseil Général de la Nièvre décide de racheter le circuit qui fait alors 3 850 mètres à la famille Bernigaud. Le nouveau tracé F1 sera réalisé en 1988 et le circuit recevra son homologation officielle en 1989. Le circuit reçoit, en 1990, un bail de cinq ans octroyé par la FISA pour l’organisation du grand prix de France de Formule 1. Magny Cours remplace en 1991, pour les épreuves françaises de F1, les infrastructures vieillissantes du Paul Ricard du Castellet.

 

circuit de magny cours

Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 4,250 kms. Largeur : 12 à 24m. Tracé complet avec un très gros freinage (Adelaide), de nombreuses chicanes rapides demandant un certain rythme pour allez vite. Circuit large permettant des trajectoires différentes. Vitesse de pointe élevée (280 Km/h).  Idéal pour les pilotes confirmés et plaisir garanti pour les débutants.

Dijon

L’inauguration du Stade automobile de Dijon-Prenois, avec un tracé initial de 3,289 km, a eu lieu le 26 mai 1972. En 1975, le tracé est porté à 3,801 km. De nombreuses courses d’endurance se disputèrent sur ce circuit : les 500 et 1 000 km de Dijon, les 4 et 6 heures de Dijon, le Championnat du Monde des protos et des Voitures de Sport FIA.

Actuellement, le circuit de Dijon-Prenois accueille des épreuves historiques (Grand Prix historique de Bourgogne, Grand Prix de l’Âge d’Or, …), des épreuves nationales (Super Série FFSA, championnat suisse), ainsi que des compétitions de motos. En 2009, le circuit a accueilli le championnat allemand de voitures de tourisme DTM. Le 23 mars 2005, le circuit de Dijon-Prenois a été officiellement homologué pour une durée de quatre ans pour toutes les catégories de voitures, à l’exception de la Formule 1.

dijon circuit moto 2013

Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 3,801 kms. Largeur : ?. Circuit vallonné avec une vitesse moyenne au tour élevée. Très grande vitesse de pointe. De nombreux enchaînements rapides avec des virages en dévers. Plus difficile à maîtriser pour les néophytes. Infrastructures et cadre de qualité. Circuit où les motos puissantes peuvent s’exprimer pleinement.

Albi

Décembre 1927, une poignée de motards rassemblés autour d’une table du café des «Négociants» se protègent des rigueurs hivernales et devant le verre de l’amitié, ils ébauchent l’idée de sceller leur amitié et leur passion aux sports mécaniques.

C’est ainsi qu’à l’aube de 1928 naquit la première association qui allait s’étoffer et prendre dès 1930 l’appellation M.C.C.A. (Moto Camping Club Albigeois).

Très vite devenue A.M.C.C.A., cette association va donner aux Albigeois ses premières émotions mécaniques avec l’organisation de la première course de côte de Mascrabière en 1930. Un premier Grand Prix Automobile sur le Circuit des Planques en 1932, et la machine est lancée.

Grands Prix auto, moto, karting, moto-cross, rallyes, courses de côte. Tout ce qui touche les engins à deux, trois, ou quatre roues, passe entre les mains des dirigeants de l’A.M.C.C.A. En quelques années, la puissance de la conviction associative va peu-à-peu, pierre après pierre, bâtir le temple Albigeois des sports mécaniques.

Que de sueurs, d’angoisses, de nuits blanches, des semaines et des mois de travail, pour atteindre 4 à 5 fois par an, un point d’orgue qui s’achève toujours trop vite et qui laisse toujours sur les visages quelques larmes de joie, d’émotion, d’amertume ou de déception. Autant de sentiments qui font chaque fois repartir de plus belle cette équipe que rien ne semble pouvoir arrêter tant leur détermination est grande.

L’évolution des normes de sécurité imposera en 70 ans plus de 10 changements de tracés, 3 sites différents et des milliers d’heures de bénévolat où l’on a vu les membres du club cotoyés par un Préfet en bras de chemises, poussant la brouette pour aider une poignée d’hommes à mener à bien leur rêve fou ! D’Ambialet à Dourgne, de Mascrabière au Séquestre en passant par Saint-Juéry, Rabastens, Gaillac, Mazamet, etc… il n’est pas un coin du Département qui n’ait été occupé par l’A.M.C.C.A. pour diversifier ses activités. Les plus grands noms ont couru à Albi et ceux qui y courent aujourd’hui sont sans nul doute les champions de demain.

Devenu C.G.C.A. en 1985 (Comité de Gestion du Circuit d’Albi), le circuit est toujours là. Les passions sont toujours intactes. La même détermination anime les dignes héritiers de ce joyau. A l’aube de ses 80 ans, le circuit d’Albi tient le cap, et se prépare pour une nouvelle série de travaux qui feront du circuit un des plus beaux de France en 2010.

albi circuit moto

Principales caractéristiques du circuit
Longueur : 3,573 kms. Largeur : 10 à 12m. Circuit très rapide avec de nombreuses chicanes. Vitesse de pointe élevée. Nombreuses possibilités de dépassement. Beaucoup d’enchaînements, d’accélérations freinages