Carburants : les nouvelles appellations

Vive l’Europe ! Même la dénomination de l’essence s’y mets !

Et oui, la dénomination des carburants a aussi évolué. Elle a adopté un format commun à travers toute l’Europe et sept pays voisins pour vous faciliter son identification immédiate.

Pourquoi changer le nom des carburants ?

En France, même si  identifier le carburant adéquat « SP95 », « SP98 », « SP95-E10 »  est simple, il en est moins pour l’Europe. Car chaque pays d’Europe possède sa propre signalétique et ses appellations. Le risque est donc élevé de se tromper de carburant en faisant le plein dans un autre pays.

Aussi, l’Union européenne a donc décidé d’harmoniser les noms des carburants dans les 28 pays de l’UE et dans sept pays voisins tel que l’Islande, Liechtenstein, la Norvège, la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie.

Cette nouvelle norme européenne – approuvée depuis 2014 – est entrée en vigueur dans toutes les stations-service ce vendredi 12 octobre afin de faciliter la « vie à tout le monde entier » :

« L’objectif, qui est assez sain, est de faciliter la vie des gens qui voyagent beaucoup et qui, en traversant plusieurs pays, trouvent des affichages complètement différents« , explique à l’AFP Francis Duseux, président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP).

« Les pompes restent exactement comme elles sont aujourd’hui : avec des stickers jaunes par exemple pour le gazole. On va juste adjoindre en-dessous la norme européenne« , confirme Francis Pousse, du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), cité par l’AFP.

« C’est plutôt positif », juge Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes. « Au moins, quand on voyagera à l’étranger, on saura ce que c’est que du B7. Jusqu’à présent il fallait être « Champollion » pour comprendre que c’était du diesel« , plaisante-t-il.

Sinon, sachez que l’ancienne signalétique ne sera-pas supprimée. En effet, contrairement à ce que vous avez pu lire par ailleurs. La nouvelle signalétique européenne va prendre place aux côtés de l’ancienne. Et chaque pays conservera ses propres appellations.

Voici les nouvelles dénominations des carburants ci-dessous :

 

Comments

comments

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer