Be My Woman une 2e édition réussie !

Be My Woman : des filles ravies même sous la pluie pour cette 2e édition

Samedi 22 juillet, Sandrine Dufils, Myriam Amrouni et Cécile Mayet, 3 figures féminines du monde de la moto, nous avaient donné rendez-vous à Paris pour la seconde édition de Be My Woman.

Le concept de la journée était simple : se retrouver entre filles qui roulent, essayer de nouvelles motos, découvrir des prestataires qui s’intéressent au monde de la moto au féminin et passer un bon moment ensemble.

Objectif atteint : Be My Woman 2 a coché tous les items.

Pour commencer en beauté ce Be My Woman 2, nous avions rendez-vous à midi devant le garage « Girls’Friendly » de Myriam Amrouni , MYMY RIDER, pour le départ d’un ride entre filles dans Paris.

Myriam Amrouni mymy rider be my woman 2

Situé rue des Maronites dans le 20e, cet atelier-boutique, créé en 2016, est déjà bien connu des rideuses parisiennes qui y trouvent un accueil personnalisé et un service irréprochable. Une cinquantaine de motardes s’y sont retrouvées sous un timide soleil automnale.

be my woman 2 moto filles devant mymy rider

Au fur et à mesure des arrivées, l’ambiance se réchauffait. « D’où tu viens ? Tu t’appelles comment ? Elle est belle ta moto, t’en es contente ? … » une heure plus tard, nous sommes partis, les filles devant, les hommes derrières (oui, ils avaient bien sûr le droit de venir aussi), ce charmant cortège encadré par le service sécurité de la FFMC.

rdv mymy rider pour be my woman 2

50 motos qui traversent Paris un samedi matin avec 80% de filles au guidon, cela ne passe pas inaperçu, surtout quand les sourires débordent des casques ! Un petit tour dans les quartiers Nords, un morceau de périph, et hop direction Gennevilliers où nous attendait Cécile Mayet qui dirige la concession BMW Motoloft.

cecile myet organisatrice be my woman 2

Cécile est une jolie blonde qui a réussit à convaincre la marque qu’une concession moto pouvait être un endroit où non seulement on vendait et réparait des motos, mais où l’on pouvait aussi se sentir chez soi.

En 2015, elle a entièrement revisité un entrepôt réhabilité de Gennevilliers pour y installer son domaine : un espace exposition gigantesque mettant en avant les motos, un coin accessoires avec beaucoup de modèles spécialement développés pour les femmes, un immense comptoir et un coin lounge où papoter autour d’un café. Bien sûr l’endroit compte aussi un atelier et, ce que vous apprécierez tous, un grand parking devant !

motolof bmw motorrad be my woman 2

Nous y avons toutes garé nos machines pour nous diriger vers celles que nous proposait d’essayer Cécile. Be My Woman 2, pour nombre d’entre nous, a été l’occasion de poser pour la premières fois nos fesses sur la selle d’une BM. La marque Allemande propose en effet des astuces pour permettent aux petits gabarits de se sentir à l’aise au guidon. Châssis rabaissé, selle creusée, de quoi gagner les précieux centimètres qui nous manquent parfois pour poser nos orteils par terre.

be my womn 2 motoloft bmw motorrad

Nous étions arrivées, les essais pouvaient commencer, encadrés par la brigade motorisée de la Police Nationale, s’il vous plait ! Ces charmants Messieurs nous ont accompagné tout l’après-midi montés sur leurs superbes BMW 1200.

be my woman essai moto encadres par police nationale

Beaucoup d’entre nous se sont ruées sur les modèles de la gamme Heritage : Nine T Pure, Racer, Scrambler ou Urban mais d’autres se sont aussi frottés aux Roadsters comme le R1200R ou le F800 sans oublier les trails avec une petite mention spéciale à la F 750 GS qui en a séduit plus d’une.

essai bmw be my woman 2

be my woman essai moto femme

Pendant que les unes roulaient, les autres pouvaient se restaurer sur place, flâner sur les stands ou écouter les concerts proposés par l’évènement Be My Woman 2. Dessins et Tee shirts des Fiancelles, sacs à casques Dalzotto, bijoux et ceintures en cuir … il y avait de quoi s’occuper pendant que la pluie dehors tombait.

stand be my woman fiancelles

be my woman sac moto femme dalzotto paris

Les concerts des Buns et des Bulldogs, initialement prévus en extérieur, ont eu lieu sous l’arche de la concession. Lors du concert des Bulldogs nous avons eu le plaisir de voir Sandrine Dufils, Présidente de Toutes en Moto et co-organisatrice de choc de l’évènement Be My Woman 2, jouer de la batterie avec son enthousiasme légendaire. Des notes rocks à souhait dans un décors de loft New Yorkais … c’était idéal de quoi finir l’après-midi avec le sourire qui ne nous aura pas quitté de la journée.

sandrine dufil batterie concert bulldogs be my woman 2

Sandrine, Myriam et Cécile peuvent être fières de cette seconde édition. Be My Woman 2 a rempli son objectif ! Les femmes présentes ont apprécié la journée, sous le signe de la bonne humeur malgré la pluie. Nous avons essayé de superbes modèles, dans une ambiance chaleureuse et sûre … de quoi donner envie de revenir pour le Be My Woman 3 en emmenant deux trois copines avec soi !

Crédit photos : Fille Au Guidon @Filleauguidon pour Mag’Motardes

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer