Aprilia Tuono V4 ABS 2014 : quand la reine s’améliore encore

Aprilia Tuono V4 ABS 2014 : quand la reine s’améliore encore

28 septembre 2013 Non Par Chris

Aprilia Tuono V4 ABS 2014

2014-aprilia-tuono-v4-r-aprc-abs magmotardes 1

Au commencement, il y a eu les Aprilia RSV 1000. Des machines très radicales qui puisaient leur inspiration dans les Aprilia de Grand Prix 250 de l’époque Max Biaggi, Ruggia et consors. Ces grosses Aprilia avaient un cadre aussi rigide qu’un IPN, et un moteur bicylindre en V de 1000 cc bien volontaire, mais hélas pas assez puissant pour faire de l’ombre en Superbike. Et cette sportive a donné naissance au roadster ultra sportif Tuono, avec un grand guidon, avec sa version 2003 puis 2006.

Puis Aprilia a inventé la sportive RSV4 en 2009. Une moto d’une compacité incroyable (la longueur d’une 125) mue par le Graal à 4 cylindres en V, couple, caractère, motricité… Une réussite qui fait mouche, avec un titre de champion du monde de SBK en 2010 et 2012… offert par le même Biaggi, il y a une justice !

La RSV4 s’est vite donnée des soeurs, la RSV4 Factory (l’appellation luxe chez Aprilia, avec une pelleté de belles pièces), puis la RSV4 APRC (qui comprend toutes les aides électroniques, de l’antipatinage à l’antiwheeling en passant par le « launch control » qui optimise les départs boulets de canon pour la course).

2014-Aprilia-Tuono-V4-APRC-ABS magmotardes 4

Et depuis 2013, la cerise sur le gateau, l’Aprilia RSV4 Factory APRC ABS… On peut ricaner du nom à rallonge, mais beaucoup moins de l’aboutissement technique de cette machine qui sera sans doute longtemps considérée comme la meilleure de son époque. Moins puissante qu’une BMW S1000RR, moins déchainée qu’une Ducati Panigale, l’Aprilia a autre chose, la saveur de l’objet réfléchi pour la performance autant que pour le regard, pour le plaisir de piloter autant que celui de conduire, une moto qui fait tout bien, et qui à présent va faire tout mieux.

Alors la soeur déshabillée, la Tuono, profite également de ces évolutions pour 2014 :

  • puissance augmentée passant de 167 à 170ch, à un régime moindre de 11000 tr/m (la sportive va chercher sa puissance de 184 ch à 12500 tr/m elle)
  • réservoir augmenté à 18.5 litres (+1.5 litre, bien pour l’autonomie)
  • selle plus rembourrée pour les fesses fragiles, mais toujours peu accessible aux moins d’1.70m ; ici avec une pilote d’1.65 m :
  • électronique retravaillée pour moins d’acoups
  • nouvel ABS (seulement 2 kgs) qui apporte un vrai plus avec 3 modes : Pluie : intrusif, pour les conditions de faible adhérence / Sport : moyen / Track : pour la piste, mais continue d’agir sur les deux roues,

2014-Aprilia-Tuono-V4-APRC-ABS magmotardes 3

  • un prix tout compris de 13999€

Et voilà comment le meilleur roadster du moment n’est pas prêt de redescendre de son pied d’estale… Qui viendra la défier ? La très attendue BMW S1000RR roadster peut être ?

Liens utiles :

 

2014-Aprilia-Tuono-V4-APRC-ABS magmotardes 2

crédit photos Aprilia