Ana Carrasco livre une lutte tonitruante dans le dernier tour !

Ana Carrasco livre une lutte tonitruante dans le dernier tour !

La pilote féminine Ana Carrasco livre une lutte tonitruante dans le dernier tour.

Un autre week-end à couper le souffle où le Supersport 300 d’Assen a bousculé Manuel Gonzalez à la chicane.

C’est avec un peu d’exotisme que l’on trouvait l’Indonésien Galang Hendra Pratama (Semakin Di Depan Biblion Motoxracing) en pole position devant Manuel Gonzalez (ParkinGO Team) et Mika Perez (Scuderia Maranga Racing).

La deuxième ligne comprenait Hugo de Cancellis (Team Trasimeno), Omar Bonoli (Team Trasimeno) et le local Scott Deroue (Kawasaki Motorport). La troisième ligne comprenait  Nick Kalinin (400 Nutec – RT Motorsports by SKM – Kawasaki), Jan-Ole Jahnig (Freudenberg KTM Junior Team) et Borja Sanchez (Scuderia Maranga Racing).

La Championne en titre Ana Carrasco (Kawasaki Provec WorldSSP300) se classait 10e tandis que les Français Andy Verdoïa (BCD Yamaha MS Racing) et Enzo de La Vega (Flembbo Leader Team) se positionnaient 21e et 26e. Kyrian Hartmann était 34e, Mateo Pedeneau 36e, Joseph Foray 37e, Adrien Quinet 38e, Steffie Naud 44e et Romain Dore 46e (sur 50).

Vidéo intégrée

Le meilleur départ de cette 2e manche du Championnat du Monde Supersport 300 d’une distance de 12 tours revenait à Galang Hendra Pratama devant Manuel Gonzalez. Jan-Ole Jahnig bouclait le 1er tour en tête devant Hugo de Cancellis.

Bastianelli et Bramich chutaient sans gravité dans le Virage 15 à 10 tours de la fin. Arduini, Hyde et Edwards étaient également impliqués dans un incident séparé et tombaient ensemble. Jahnig conservait la tête, devant Gonzalez tandis que de Cancellis était sixième devant Carrasco.

Toutefois, la miss Carrasco n’a pas dit son dernier mot pendant que Bruno Ieraci s’emparait du commandement alors que Gonzalez était au commandement à deux tours du drapeau à damier devant de Cancellis, Ieraci, Jahnig et Carrasco.

Et la dernière chicane fut époustouflante carrément en terme de bagarre d’où l’intervention de la commission de course. Ana Carrasco a montré qu’elle était bien présente.

Photos © worldsbk.com, teams et constructeurs