AFRICA ECO RACE 2019 : Tout finit bien pour Julie Vanneken

AFRICA ECO RACE 2019 : Tout finit bien pour Julie Vanneken

13 janvier 2019 0 Par Lydia Truglio Beaumont

L’ultime étape de l’AFRICA ECO RACE entre Akjoujt en Mauritanie et Saint Louis au Sénégal s’est parfaitement déroulée.

ET l’unique féminine française du plateau, Julie Vanneken est arrivée à se classer 1e féminine donc et surtout 30e !

Baroude d’honneur pour ULLEVALSETER en moto

Passé le moment d’émotion suscité par la dédicace de sa victoire par Alessandro BOTTURI à sa maman disparue il y a trois mois, le vainqueur et son dauphin Pal Anders ULLEVALSETER sont tombés dans les bras l’un de l’autre. Une belle preuve de fraternité et de respect entre ces deux champions moto, véritables héros du désert.

Un peu moins de deux heures plus tôt, les deux adversaires, séparés de 7 minutes depuis le premier jour, s’étaient élancés avec l’état d’esprit de ne rien lâcher.

Du coup, sur sa KTM Pal Anders a attaqué à 200%, obligeant Alessandro à sortir le grand jeu sur sa YAMAHA. Au final, Pal Anders ULLEVALSETER remporte cette dernière spéciale, 2’14’’ devant Alessandro BOTTURI mais il perd le rallye pour 5 petites minutes et ce, après 4000 kilomètres de secteurs chronométrés.

Le Norvégien peut tout de même se consoler avec le titre en Vétéran. Derrière,Simone AGAZZI n’a pris aucun risque sur sa HONDA pour pouvoir rester sur le podium, tout comme Felix JENSEN, 4e comme en 2018 devant son co-équipier du Team ULLEVALSETER Francisco ARREDONDO. Patrice CARILLON termine en 6e position. Il est le premier pilote moto français et surtout le premier des Malles Moto, ces pilotes qui assurent eux mêmes leur assistance à l’aide pièces transportées dans un camion d’organisation.

Mention spéciale à Jan ZATKO qui, à 62 ans, termine 9e de l’épreuve et 1er de la catégorie plus de 450 cm3, ainsi qu’à Norbert DUBOIS qui entre dans le top 5 de la spéciale et réalise une fin de rallye de toute beauté.

Enfin, la Française Julie VANNEKEN réussie à boucler cet AFRICA ECO RACE sans avoir loupé la moindre étape et elle se classe donc en 30e position, juste devant Paolo CAPRIONI, seul pilote de la catégorie plus de 700 cm3 encore classé.