80 km/h : Plus de 40 000 usagers de la route mobilisés !

80 km/h : des manifestations qui ont mobilisé plus de 40 000 usagers de la route !

Et oui, il faut savoir que les 14 et 15 avril derniers, la Fédération Française des Motards en Colère, représentant des usagers de deux et trois roues motorisés, et l’association « 40 millions d’automobilistes », première association nationale de défense de l’intérêt général des automobilistes, unissaient leurs forces pour défendre leur vision d’une politique de sécurité routière cohérente et donc lutter contre l’abaissement à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires.

La manifestation a été d’une ampleur rarement vue et très bien accueillie par le public, tant cette politique répressive est de plus en plus rejetée par les Français.

La grogne monte parmi les usagers de la route, après l’annonce des nouvelles mesures dites « de sécurité routière » faites par Édouard PHILIPPE à l’issue du Conseil interministériel de Sécurité routière le 09 janvier dernier, ainsi que l’intervention télévisée d’Emmanuel MACRON, le 12 avril 2018, sur l’abaissement généralisé de la vitesse maximale autorisée sur les routes du réseau secondaire prévu pour le 1er juillet prochain, qui cristallise l’incompréhension et la colère :
« Comme l’ont démontré les sondages, les Français sont très majoritairement opposés à cette mesure, parce qu’ils savent qu’elle ne permettra pas d’orienter à la baisse le nombre de tués et de blessés sur nos routes. En revanche, ajoutée à un arsenal répressif très performant, la nouvelle réglementation ne manquera pas d’assurer un surplus de revenus très confortable pour l’État, grâce aux amendes des radars « mobiles mobiles » confiés à des sociétés privées » rappelle Daniel QUÉRO, président de « 40 millions d’automobilistes ».

Depuis janvier 2018, des centaines de manifestations ont ainsi été organisées partout en France par la FFMC, avec la participation de « 40 millions d’automobilistes ».

Lors des dernières manifestations qui se sont déroulées les 14 et 15 avril, ce sont plus de 40 000 manifestants (2 roues motorisés et automobilistes) qui ont circulé sur les routes pour dire NON au 80 km/h. « Les usagers de la route ne décolèrent pas. Les élus de la République non plus, qui interpellent chaque fois plus nombreux le gouvernement. Nous, nous ne pouvons pas ignorer l’ampleur de cette mobilisation…

La FFMC appelle donc à nouveau à se mobiliser et à amplifier la contestation afin de construire enfin une politique de sécurité routière avec les usagers de la route et non contre eux » conclut France Wolf, co-coordinatrice de la FFMC.

Communiqué FFMC

Comments

comments

C'est à vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer