24 heures du Mans 2017 : BMW Motorrad et Tecmas avancent main dans la main

Une expérience riche en apprentissages pour BMW Motorrad et Tecmas aux 24 heures du Mans. 

Le Mans.  BMW Motorrad France et Tecmas, partenaire officiel en championnat de France Superbike et en Endurance en 2017 ont vécu des 24 Heures du Mans intensives. Alors que BMW Motorrad et son team ont vécu leur première course officielle avec les 24 Heures du Mans 2017, le potentiel du partenariat se confirme.

Ensemble, BMW Motorrad et Tecmas ont rencontré de nombreuses embûches qui ne leur ont certes pas permis de se classer dans le TOP 5 tel qu’espéré mais qui leur ont néanmoins permis d’approfondir et de faire progresser leur collaboration sur le terrain.

Alors que la BMW n° 9 partait 4ème sur la grille, le public a pu assister à des passes d’armes intenses, Kenny Foray étant d’ailleurs en tête à plusieurs reprises. 

A la fin de son premier relais, Matthieu Lussianaprenait la suite mais une chute malencontreuse obligeait le team à des réparations conséquentes sur la moto qui ne repartait que seize minutes plus tard. 

Des difficultés électroniques se sont accumulées par la suite, occasionnant une sortie de piste chronophageainsi que de nombreux retours au stand qui n’ont pas permis aux pilotes de rattraper l’écart mais qui n’ont jamais rien lâché mettant un point d’honneur à terminer la course.

« En endurance, il est important de ne pas chuter car les conséquences peuvent se faire sentir sur l’ensemble de la course. Au-delà des seize minutes perdues, soit près de douze tours,  il a fallu changer  le réservoir, les roues, le carénage, les commandes du guidon, les poignées de gaz entre autres choses, ce sont surtout les impacts résiduels qui nous ont coûté cher » explique Michel Augizeau, le team manager de Tecmas. 

Une épreuve intensive qui confirme pleinement les performances de la BMW S 1000 RR, plébiscitée par les pilotes, la cohérence de l’équipe Kenny Foray, Camille Hedelin et Matthieu Lussiana ainsi que la qualité de la collaboration BMW – Tecmas. 

Camille Hedelin : « On a manqué de chance. On était vraiment très bien partis jusqu’à la chute de Matthieu.On a fait des chronos vraiment exceptionnels et très réguliers, tout le monde est parti très fort, certainement l’influence des pilotes de Grand Prix qui ont donné le rythme. Le partenariat BMW Motorrad et Tecmas est jeune, pour une première, on espérait mieux parce que tout était réuni pour faire quelque chose de bien, mais il était impossible de faire un podium pour une première année, il faut laisser le temps à chacun de s’accorder, être patient et apprendre à travailler ensemble. Michel Augizeau m’a offert l’opportunité d’être pilote officiel au sein du team Tecmas, j’ai vécu un rêve avec cette course. En clair, je me suis régalé au guidon d’une moto vraiment top ! » 

Matthieu Lussiana : « J’ai commis une petite erreur en début de course, c’est quelque chose qui peut arriver, l’endurance c’est spécial. Mais j’ai été constant et rapide le reste du temps. J’ai vraiment apprécié la BMW, c’est une moto saine et facile à piloter. De mon côté, j’ai manqué de préparation physique avant la course, ça a été un peu éprouvant les cinq premiers relais et après ça a été. Je suis complètement prêt à continuer avec Tecmas et BMW Motorrad. » 

Kenny Foray : « On a rencontré beaucoup de galères sur cette course juste après la sortie de piste. La moto fonctionne pourtant parfaitement mais à partir de là il y a eu un enchaînement de problèmes. Après, c’était une première fois, il faut laisser du temps pour que les choses se mettent en place entre un team et un constructeur. En endurance, l’expérience c’est primordial, on ne peut pas s’attendre à gagner une course dès la première ou la deuxième année, ça ne s’est jamais vu ! L’idéal c’est de travailler sur la durée. » 

Si la déception a prévalu à l’arrivée, le fait d’avoir terminé la course est aussi un encouragement pour tous à persévérer. L’expérience commune aura été riche et on devrait en tirer les bénéfices dans quelques mois pour le Bol d’Or les 16 et 17 septembre prochains au Castellet.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer