2 Circuits, 2 victoires pour l’équipe essayeurs de Dunlop

Le Circuit de Pau Arnos a accueilli ce week-end la 4e
étape du Championnat de France Superbike. Et il s’agissait de la deuxième épreuve de l’année
disputée par l’équipe des essayeurs de Dunlop.

Xavier Simeon a répété la victoire de Dunlop au Mans en remportant la première des deux courses au guidon de la Yamaha YZF-R1 du célèbre fabricant de pneus.

La Yamaha fait partie de la flotte de l’équipe d’essayeurs de Dunlop, qui participe occasionnellement à des compétitions de haut niveau afin de mettre à l’épreuve les dernières technologies de Dunlop.

Xavier Simeon s’est bien battu face au héros local Kenny Foray (BMW), en prenant la tête de la compétition après 12 tours de course. Cette performance témoigne de l’endurance des pneus Dunlop.

Pour l’occasion, la Team avait équipé la Yamaha de Xavier avec un nouveau pneu avant de développement associé à un Dunlop KR108 à l’arrière.

« En France le niveau de compétition en Superbike est extrêmement élevé, se mesurer à de tels adversaires permet à l’équipe des essayeurs Dunlop de se challenger et de témoigner des capacités du pneumatique. Les températures à Pau-Arnos étaient très élevées ce week-end, la température de la
piste oscillait entre 41 et 47 degrés, ce qui a ajouté une dimension à l’essai du pneu. Ce fut une course
riche en émotions et nous sommes ravis de cette seconde victoire de Xavier. Le nouveau pneu avant
utilisé par Xavier Simeon figurera dans d’autres catégories de Superbike, y compris le Championnat du
Monde FIM d’Endurance, plus tard cette année. »
explique Wim Van Achter, responsable de Dunlop
Motorsport.

L’équipe des essayeurs Dunlop envisage de participer à la prochaine manche du Championnat de France Superbike à Magny-Cours le 7 juillet, mais avec une autre moto et un autre pilote.

Dunlop devrait en effet engager une BMW S1000 R parmi sa flotte d’essais, pilotée par Peter Hickman,
vainqueur du Tourist Trophy de l’île de Man.

« Changer de pilote et de moto nous permet de recueillir le feedback d’autres coureurs sur différents
châssis. Il est important pour Dunlop de développer des pneus adaptés à différents types de moto et pas seulement à une moto en particulier
», ajoute Wim Van Achter.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies (collecte, partage et utilisation des données) Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer